RSS

Sondage : interdire le riba dans les pays musulmans ?

24 Jan

إلغاء كافة الفوائد عن القروض المصرفية الممنوحة

Le Coran interdit fermement le riba qui n’a donc pas sa place dans les pays musulmans.

Principal instrument des banques conventionnelles, la dette est un outil d’asservissement des peuples et des Etats, et transfère les richesses des pays en développement vers les pays riches. En revanche, la finance islamique est basée sur la participation pas sur l’endettement, ce qui fait du client de la banque islamique un partenaire pas un débiteur.

Une majorité de musulmans sincères souhaitent que leur banque leur propose des produits financiers sans riba. Pourtant, malgré le potentiel considérable que représente ce marché, les banques et les autorités financières s’intéressent peu à la finance islamique et ne font pas d’efforts pour offrir des financements halal réellement intéressants. En d’autres termes cette demande n’est pas prise au sérieux.

Devant cette situation vous avez le choix d’attendre patiemment que les banques se décident un jour enfin à vous proposer un financement halal vraiment compétitif pour acquérir un logement, ou des produits d’épargne attractifs qui respectent la Charia. Vous pouvez aussi décider d’agir en militant pour une économie sans riba et pour l’annulation de tous les intérêts bancaires en instance.

On ne peut plus continuer à attendre que tout nous soit offert sur un plateau et que d’autres décident de notre mode de vie : si l’on veut éliminer le riba dans les pays musulmans il est temps de prendre notre destin en mains.

Annuler tous les intérêts bancaires ?

Seriez vous favorable à l’annulation de tous les intérêts restants sur tous les prêts dus aux banques par les particuliers, les entreprises et par les Etats ? Comme ce fut le cas lorsque l’Islam interdit le Riba, seul le principal des prêts existants devra être honoré.

RIBH

 
11 Commentaires

Publié par le janvier 24, 2011 dans Maghreb

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

11 réponses à “Sondage : interdire le riba dans les pays musulmans ?

  1. Essamb

    mars 15, 2011 at 2:53

    Salam j’ai un lot je ne veux pas faire de crédit avec la riba Haram. Où puis-je aller? Aidez-moi!!!!! Peut-on faire appel à des banques islamiques étrangères?

     
  2. ribh

    février 28, 2011 at 5:31

    @ ABC :

    wa alaykoum assalam,

    Les contrats utilisés par les banques islamiques sont très différents des contrats de crédit des banques « conventionnelles ».
    L’un des principes de l’économie en Islam est la libre fixation du prix entre le vendeur et l’acheteur : dans un environnement concurrentiel, les banques islamiques peuvent très bien aligner leur marge bénéficiaire sur le taux d’intérêt pratiqué par les banques usuraires.

    Par analogie ce n’est pas parce que le prix d’un steak de boeuf est le même que le prix d’un steak de porc que le premier n’est pas halal.

     
  3. ABC

    février 28, 2011 at 2:48

    salamo 3alaykom

    je suis vivement intéressé par la finance islamique, d’ailleurs je travaille mon mémoire de fin d’études sur ce thème, et je suis pour la vulgarisation de cette finance dite « islamique »; mais je ne suis pas vraiment convaincu de sa conformité à la chari’a (je ne suis pas mieux placée que le sharia board qui compose la banque islamique), par exemple dans un financement « mourabaha » la banque islamique détermine sa marge bénéficiaire en fonction d’un taux d’intérêt dit « libor ».
    svp, si cela est conforme à la chari’a, pouvez vous me convaincre?
    Merci

     
  4. ribh

    février 14, 2011 at 10:45

    @ Zyrius :

    Wa alaykoum essalam,

    Excellente idée qui mérite d’être sérieusement envisagée.

     
  5. Zyrius

    février 14, 2011 at 10:10

    Salam aalaykoum,
    je me demande s’il ne serait pas intéressant de lancer une journée mondiale « anti-RIBA » simultanément dans tous les pays musulmans.
    Cette journée donnera lieu à des actions d’information du public, de sensibilisation des pouvoirs publics. A cette occasion, des guides pratiques seraient établis par pays pour définir les démarches à suivre pour lutter contre ce phénomène dans son pays, chacun à son niveau (par exemple: liste des établissement financiers conforme à la finance islamique, organismes à boycotter), pétitions à l’attention des banques centrales pour réformer le système financier. Des études préalables devraient être faite pour prévoir l’effet de la transition des systèmes financiers.
    Cette journées pourraient être promue sur les réseaux sociaux et les nouveaux média pour faire boule de neige.
    Les spécialistes du domaine devront participer activement à cette mobilisation.
    Voilà juste quelques idées qui pourraient à mon humble avis faire avancer les choses inchallah.

     
  6. intéressée par financement halal

    février 14, 2011 at 7:46

    @moslim

    salamo alykom wa rahmato allah

    je saisis l’occasion de votre intervention sur ce site pour vous confier un message à passer à la direction de Dar Assafaa (ce message est aussi celui de plusieurs de mes connaissances)… le produit MOURABAHA est trop cher et reste hors de portée des marocains même de classe moyenne… il faudra revoir le taux de marge de Dar Assafaa pour au moins rester dans les mêmes niveaux que le secteur bancaire en terme d’échéance et de montant max à accorder… j’avais fait une simulation auprès de Dar Assafa pour un revenu environ de 10.000 dhs, le montant max à accorder était d’environ 500.000 dhs et l’échéance d’environ 4.300 dhs… je trouve que c’est trop cher et le montant très insuffisant… avec les prix de l’immobilier aujourd’hui.

    Merci de transmettre le message… car beaucoup de gens veulent accéder aux produits alternatifs mais sont freinés par les tarifs trop élevés.

     
  7. ribh

    février 10, 2011 at 12:43

    @ Moslim :

    Wa alaykoum assalam,

    Dar Assafaa agit dans la bonne direction mais il faut généraliser l’interdiction du riba à toutes les banques et réformer la fiscalité pour que la finance islamique devienne compétitive : les financements proposés sont encore beaucoup trop chers.

    Cet objectif dépasse le cadre bancaire : les changements en cours dans le monde imposent une révision des choix économiques de chaque pays, en particulier au niveau des pays musulmans. Des réformes structurelles sont nécessaires au niveau du système monétaire, de la fiscalité, et de la réglementation bancaire si l’on veut libérer nos pays et les générations à venir de l’esclavage de la dette. Pour plus d’explications je vous invite à lire l’article ci-dessous : https://ribh.wordpress.com/2010/11/13/systeme-monetaire-finance-islamique-or/

     
  8. moslim

    février 9, 2011 at 11:48

    salamo alaykom

    je suis employé à Dar Assafaa, et sincèrement l’offre Hissab Assafaa est parfaitement Halal ; le principe du compte :
    1) un compte non rémunéré = pas d’intérêt créditeur
    2) un compte qui ne génère pas d’agios = pas de décalage de comptabilisation des opérations bancaires = car pas de date de valeur mais seulement la date d’opération
    3) compte non débiteur = pas d’intérêt débiteur
    Dar Assafaa est payé seulement sur les frais de tenue de compte (paiement du service offert par Dar Assafaa : chéquier gratuit + sécurité et sécurisation des opérations ; les opérations bancaires effectuées dont 16 opérations gratuites).

    Le Financement offert par le biais d’un contrat Mourabaha = ordre d’achat d’un client à Dar Assafaa pour l’acquisition d’un bien immobilier (terrain, appartement, villa, local commercial, maison ) pour le lui revendre en plus d’un bénéfice connu et convenu d’avance = le bénéfice augmente ou diminue en fonction de la durée de remboursement
    – durée de remboursement pour appt villa maison = max 20 ans
    – pour un terrain = max 10 ans
    – pour local commercial = Max 15
    – age limite pour marocain résidant au maroc = 69 ans avec un financement qui arrive a 100 % (selon le revenu du client max 50% du revenu mensuel comme redevance) ; age limite pour Marocain résidant à l’étranger = 65 ans Max 70 % de financement du prix total du bien.

    Pas de financement pour la construction ni l’aménagement car se sont des crédits en espèces octroyé au client donc c’est du riba (bénéfice sur de l’argent et non pas bénéfice sur une vente).

    Aussi financement par la mourabaha pour les voitures neuves seulement et les équipement de ménage = télé , pc , cuisine , réfrigérateur, mobilier … provenant d’une institution structurée et connue qui peut fournir une facture pro forma ou un devis détaillé (duré max 5ans).

    wa allaho waliyo tawfik

     
  9. anis4you

    janvier 27, 2011 at 2:41

    @ ribh

    vu que les dates de valeurs ne sont pas appliquées dans le fonctionnement du compte Dar Assafaa, automatiquement il n’y a pas d’agios « intérêts débiteurs comme tous les comptes bancaires y compris ceux de la banque postale ou la poste ».

    en plus selon un responsable Dar Assafaa le compte Hissab Assafaa fonctionne toujours en position créditrice donc pas de débit, et l’élément le plus intéressant c’est qu’aucun produit de la bancassurance n’est adossé au compte « assurance vie, sécuricompte, assurance vol, carte, épargne éducation ou retraite… »

     
  10. ribh

    janvier 26, 2011 at 4:50

    @ anis4you :

    Wa alaykoum assalam,

    Puisque Dar Assafaa essaie de proposer des services conformes à la Charia il vaut mieux ouvrir un compte auprès de Dar Assafaa qu’auprès d’une autre banque. Mais le problème est plus vaste : l’environnement réglementaire et financier marocain ne permet pas encore de proposer des services halal suffisamment compétitifs et les banques boycottent pratiquement les produits alternatifs.

    L’objectif du mouvement « Des services bancaires halal, sinon La Poste » est de faire pression sur les banques pour qu’elles cessent d’ignorer les attentes des consommateurs musulmans, et sur les autorités financières pour qu’elle mettent en place un cadre réglementaire plus favorable à la finance islamique.

     
  11. anis4you

    janvier 26, 2011 at 3:16

    a salamo alaykom
    @ ribh

    pour l’exemple du Maroc est ce que l’ouverture d’un compte auprès de DAR ASSAFAA n’est pas conforme à la chariaa ?

    jazaka laho khayran

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s