RSS

Archives de Tag: sukuk

Loi sur les OPCI au Maroc

Loi sur les OPCI

Les OPCI constituent un levier de développement pour l’immobilier commercial

La version française de la loi n°70-14 relative aux OPCI a été publiée au Bulletin Officiel. Le texte ouvre notamment la voie aux OPCI Sharia Compliquant au Maroc

Les OPCI sont des instruments financiers réglementés dont l’objet porte sur l’investissement dans la construction ou l’acquisition d’immeubles en vue de leur location. Dans la pratique les OPCI concernent surtout l’immobilier commercial et professionnel, sans toutefois exclure totalement le résidentiel.

Les OPCI permettent d’investir dans l’immobilier de manière sécurisée et balisée. Le caractère collectif du placement permet d’abaisser les seuils d’investissement et rend les OPCI accessibles à l’épargne des particuliers au même titre qu’aux investisseurs institutionnels.

Les OPCI peuvent prendre la forme d’un Fonds de Placement Immobilier – FPI ou d’une Société de Placement Immobilier – SPI, cette dernière étant dotée de la personnalité morale.

La loi n°70-14 relative aux Organismes de Placement Collectif Immobilier (OPCI) est en vigueur au Maroc depuis la promulgation de la version originale du texte en arabe au Bulletin Officiel n°6501 du 19/9/2016. La version française a été publiée au BO n°6552 du 16/3/2017.

Les OPCI sont soumis à la législation relative à l’appel public à l’épargne et aux informations exigées des personnes morales et organismes faisant appel public à l’épargne.

Les Sukuk à l’actif et au passif

S’agissant spécifiquement des dispositions de la loi n°70-14 relatives à la finance participative ou islamique, les Sukuk sont au coeur du dispositif.

L’actif des OPCI peut comporter des certificats de Sukuk (article 3) et  les OPCI peuvent émettre des certificats de Sukuk dont les caractéristiques techniques et les modalités d’émission sont fixées par voie réglementaire après avis conforme du Conseil supérieur des Ouléma (article 60). Toute émission de certificats de sukuk destinés à être placés auprès d’investisseurs résidents est subordonnée à l’avis conforme du Conseil supérieur des Ouléma.

Les droits liés aux certificats de Sukuk ne doivent pas avoir une incidence sur les droits de l’OPCI de détenir, gérer et disposer de ses actifs conformément au règlement de gestion.

Pdf Loi n°70-14 relative aux Organismes de Placement Collectif Immobilier (OPCI)

Voir aussi :

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
1 commentaire

Publié par le avril 16, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

La Banque d’Angleterre crée un fonds de liquidité pour les banques islamiques

Banque islamiques en Angleterre

La Banque d’Angleterre travaille depuis plus d’un an sur la faisabilité de la création d’une facilité de liquidité Sharia compliant. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de sa stratégie visant à élargir les sources de liquidité pour le marché interbancaire et afin d’améliorer la position de Londres comme hub de la finance islamique pour attirer les opérateurs du Moyen Orient et d’Asie du Sud Est.

Partant du constat que les banques islamiques ne peuvent recourir aux facilités basées sur l’intérêt dans le cadre du Sterling Monetary Framework, et afin de permettre à ces institutions d’assumer leurs obligations de liquidité Bâle III, la Banque d’Angleterre a entamé en 2016 une consultation auprès des banques anglaises Gatehouse Bank, Bank of London and the Middle East BLME, Qatar Islamic Bank QIB UK, Al Rayan Bank (ex Islamic Bank of Britain IBB) et des opérateurs financiers nationaux et internationaux concernés.

Sur la base du feedback recueilli, et au lendemain de l’enclenchement du Brexit, la Banque d’Angleterre vient de publier un document complémentaire de cette consultation dans lequel elle confirme son intention d’établir une facilité de dépôt Charia compatible basée sur un fonds de type Sukuk, et où elle fournit des détails sur les aspects techniques de cette mise en place.

La Banque d’Angleterre sollicite l’avis des institutions et professionnels à propos de ce document intitulé “Shari’ah compliant liquidity facilities: establishing a fund based deposit facility”, les commentaires devant être transmis par email avant le 23 mai 2017 à

BoE mail

La Banque entamera la mise en place de cette facilité après examen et analyse des avis recueillis.

Consultation

Consultation paper, April 2017

Sur le même sujet : Le Maroc aura son marché interbancaire participatif

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 9, 2017 dans UK

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

L’AAOIFI adopte les projets de Standard pour la comptabilité de la Mourabaha et des Sukuk

Standard pour la comptabilité de la Mourabaha et des Sukuk

La Commission de la Comptabilité de l’AAOIFI – Accounting Board (AAB) – a adopté plusieurs projets de standards à l’occasion de sa réunion des 15 et 16 janvier 2017 au siège de la Banque Islamique de Développement.

Il s’agit notamment du Standard Comptable relatif à la “Mourabaha et autres ventes assorties d’un paiement différé”. Ce standard révisé est destiné à harmoniser le traitement comptable de la Murabaha afin de le rapprocher des principes comptables généralement admis, sans compromettre les exigences shariatiques en matière de reporting financier. Le standard introduira également la comptabilité du passif des opérations de Mourabaha et ventes à paiement différé.

L’audition publique de ce standard sera prochainement entamée pour recueillir les commentaires de la profession.

La Commission de la Comptabilité de l’AAOIFI a également procédé à l’adoption de principe du Standard Comptable relatif  à “L’émission de Sukuk”. Ce standard devrait être prochainement finalisé en tenant compte des améliorations prescrites par la commission. Ce standard définira les exigences en matière de comptabilisation et de reporting au niveau de l’émetteur de Sukuk, y compris pour les Sukuk répondant aux critères de comptabilisation hors balance, ainsi que la comptabilisation sous forme de participation (equity), quasi-equity et dette.

Sur le même sujet : La comptabilité de la Mourabaha et les normes IFRS

Source : Le Journal de la Finance Islamique

Pdf AAOIFI Financial Accounting Standard N°28 on Murabaha and Other Deferred Payment Sales (Exposure Draft version 8 .0)

Pdf AAOIFI Financial Accounting Standard N°29 on Sukuk Issuance (Exposure Draft)

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 31, 2017 dans AAOIFI

 

Étiquettes : , , , , , , ,