RSS

Finance islamique : le Maroc aura son marché interbancaire participatif

billet 200 dirhams Maroc

Le refinancement des banques islamiques ne pouvant se faire sur le marché interbancaire classique, le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, annonce la création d’un marché interbancaire participatif qui permettra aux banques participatives d’assurer leur liquidité.

Sur le marché interbancaire conventionnel, les banques échangent entre elles des actifs financiers et empruntent ou prêtent à court terme. C’est également le lieu où les banques centrales interviennent pour injecter ou retirer des liquidités, ce qui permet d’équilibrer le bilan des banques commerciales en cas de crise de liquidités.

Selon le spécialiste de la finance islamique Anouar Hassoune, le recours combiné de la titrisation et des produits dérivés offre aux banques islamiques de réelles perspectives de réduction de leurs expositions au risque, leur permettant par voie de conséquence d’améliorer leur capacité de répondre en temps et en heure à leurs échéances.

Cependant, les dérivés conformes à la loi islamique sont encore rares et une réelle ouverture des banques islamiques sur les marchés de capitaux serait nécessaire afin d’optimiser leur mécanismes de gestion de risque de marché et de liquidité. Ces risques pourraient considérablement être atténués par le recours aux produits structurés innovants, conçus à cette fin.

Produits monétaires islamiques

Dans sa publication de recherche «L’innovation en ingénierie financière Islamique », un autre spécialiste, Khalil Labniouri cite l’exemple de la Malaisie qui a expérimenté une initiative novatrice de marché interbancaire basé sur une Moudaraba au jour le jour, ainsi que d’autres méthodes utilisées dans les pays du Golfe pour la gestion de liquidité interbancaire tels que les Quard Hassan Parallèles interbancaires avec des lignes réciproques entre établissements.

L’expert rappelle cependant que le modèle basique de commodity-based mourabaha reste l’instrument de gestion de liquidité le plus utilisé :

commodity-based mourabaha

Schéma Wakala – Mourabaha

La plupart des acteurs de l’industrie financière islamique considèrent les dérivés comme hautement spéculatifs. Mais en réalité, explique dans son étude Khalil Labniouri, les banques islamiques recourent effectivement à l’usage implicite et parfois même explicite de produits dérivés.

Le rejet par la finance islamique des transactions à fort effet de levier, impliquant les dérivés aux fins de transfert de risque, prive les banques islamiques d’intéressantes possibilités de réduire le risque de marché et indirectement renforcer leur liquidité.

Le PDG du Groupe Banque Populaire, Mohamed Benchaâboun, estime pour sa part qu’une période d’adaptation est nécessaire pour le développement de la finance participative au Maroc. Il indique que les intervenants marocains seront confrontés à des difficultés inédites, notamment sur les moyens de gérer les ressources disponibles, et ce, en l’absence d’un marché des capitaux Halal. Comment rentabiliser ces avoirs alors que les instruments adéquats ne sont pas encore disponibles s’interroge-t-il.

En comparaison avec les banques conventionnelles, la gestion des liquidités est une contrainte forte pour les banques islamiques. Celles-ci doivent innover, sans augmenter le risque systémique, tout en respectant la Charia. Une véritable performance !

RIBH

Sur le même sujet :

 
1 commentaire

Publié par le mars 29, 2015 dans Maroc

 

Mots-clés : , , , , ,

Quelle formation en Finance Islamique en France ?

Formation Finance Islamique en France

Bien qu’aucune banque islamique ne soit implantée en France, il existe une véritable expertise en finance islamique au sein de l’industrie financière française. Les filières de formation disponibles ont un caractère professionnel et s’adressent aussi bien aux spécialistes ayant déjà acquis une expérience de la finance conventionnelle qu’aux lauréats des formations supérieures qui souhaitent se spécialiser et débuter leur carrière dans ce domaine, sans oublier les métiers liés à la finance (conseil en investissement, avocats d’affaires, etc.).

Les principales banques françaises sont actives sur le marché de la finance islamique à travers leurs filiales et divisions spécialisées basées au Moyen-Orient. Groupe BNP via sa division BNP Najmah et Crédit Agricole à travers sa filiale Credit Agricole Corporate & Investment Bank CIB comptent parmi les fleurons de cette industrie.

Des opportunités existent pour intégrer la finance islamique au sein des équipes dédiées relevant des principales banques françaises, ainsi qu’au niveau des sociétés françaises ou étrangères installées en France qui accompagnent aujourd’hui des clients français ou étrangers dans leurs projets Sharia compatibles : cabinets de conseil, cabinets d’avocats, etc.

Sur le territoire français, profitant de l’inertie des acteurs principaux de la finance qui sont les banques et compagnies d’assurances, des startups se lancent à la conquête du marché et constituent un débouché potentiel pour les lauréats issus des formations en finance islamique.

C’est ainsi que le groupe 570 Easi développe des solutions innovantes destinées à répondre aux attentes de la communauté musulmane française, notamment des solutions pour l’accession à la propriété immobilière. Plus récemment 570 Easi s’est engagée dans le crowdfunding à travers sa plateforme Easi Up. De son côté, la société SAAFI, spécialisée dans le développement et la commercialisation de solutions de finance et d’assurance islamique, propose plusieurs produits financiers d’épargne et d’assurance Islamique (Takaful).

Une sélection d’offres de formation

Les formations professionnelles existantes visent à former les futurs collaborateurs spécialisés des institutions financières françaises ou étrangères, à pourvoir aux besoins des structures de conseil et d’accompagnement actives sur le marché de l’industrie financière islamique, et pour les professionnels dotés d’un esprit d’entreprise à se doter des bases leur permettant de créer leur propre société dans ce domaine.

Liste sélective des principales institutions françaises de formation en finance islamique :

Formations longues

L’objectif du master est de comprendre et de maîtriser les concepts et techniques employés par la finance islamique pour structurer des produits répondant aux besoins d’investisseurs à la recherche d’une performance financière en accord avec leur système de valeurs et principes éthiques.

Lancé il y a 5 ans par une équipe de professionnels de la Finance, le Master en Finance Islamique de l’Université Paris Dauphine entre dans une phase de maturation et suscite un intérêt croissant des acteurs économiques, financiers et médiatiques. La formation attire des étudiants pour la plupart français mais aussi étrangers.

La formation est accessible aux salariés en activité ayant un diplôme de niveau Bac +4, aux cadres du secteur public ou privé et aux étudiants titulaires d’un M1 (gestion, économie, droit, informatique, mathématiques…).

Les diplômés sont appelés à intégrer des postes dans les établissements de crédit, asset management, banques de financement et d’investissement, banques privées, sociétés d’assurance, cabinets de courtage, sociétés de gestion, entreprises d’investissement, cabinets d’audit, sociétés de capital risque…

  • L’Executive MBA Finance Islamique de l’Ecole de Management de Strasbourg – EMS, business school de l’Université de Strasbourg. Reposant sur une approche pluridisciplinaire en finance, en économie et en droit, l’Executive MBA a pour objectifs de développer des compétences techniques adaptées aux besoins des entreprises internationales, cabinets d’avocats ou établissements bancaires, de développer l’analyse critique grâce à des enseignements de synthèse (études de cas, simulations, salle de marché), et de sensibiliser à l’importance d’un savoir-être et de connaissances spécifiques liées au modèle de développement de la banque et de la finance islamique dans les pays où celles-ci évoluent.

L’Executive MBA Finance Islamique s’adresse aux cadres en activité ou en recherche d’emploi titulaires d’un Master 1 ou d’un bac + 4 à dominante juridique, financière ou économique ou titulaires d’un diplôme de niveau inférieur et justifiant d’une expérience professionnelle réussie, sous condition d’acceptation par la commission pédagogique de la faculté de Droit.

Formations courtes

  • SAAFI (Solutions d’Accès à l’Assurance et la Finance Islamiques) assure des prestations de formation sur mesure adaptées aux besoins des institutions bénéficiaires dans les domaines suivants : Économie islamique, Introduction aux principes de la finance islamique, Techniques de financement islamiques, Assurance islamique Takaful, Management islamique, Marketing islamique, Traitement fiscal des opérations de finance islamique.

SAAFI organise périodiquement à Paris l’Islamic Banking Qualification – IBQ, une formation certifiante en français dédiée aux principes et pratiques bancaires islamiques. L’objectif de cette certification est de permettre aux professionnels de la finance de comprendre et/ou d’intégrer le secteur bancaire islamique.

  • IFAAS (Islamic Finance Advisory & Assurance Services) propose des formations professionnelles inter ou intra entreprises qui s’adressent à l’ensemble des secteurs d’activité de cette industrie. Les modules de formation couvrent tous les aspects de la finance islamique, des notions fondamentales jusqu’aux détails les plus techniques des règles de Sharia avec en option la possibilité de faire passer un examen d’évaluation des acquis aux participants, assorti de la délivrance d’un certificat professionnel.

RIBH

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 22, 2015 dans Formations, France

 

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Formation finance islamique au Maroc, certification “IBQ – Islamic Banking Qualification” à Casablanca

IBQ Al Maali Casablanca

Prochaine session : 21, 22 et 23 mai 2015 à Casablanca

Al Maali Consulting Group, institut leader de la formation en finance islamique au Maroc, organise une session de formation pour l’obtention de l’Islamic Banking Qualification – IBQ, une certification dédiée aux principes et pratiques bancaires islamiques. L’objectif de la formation est de permettre aux professionnels de la finance de comprendre et/ou d’intégrer le secteur bancaire islamique.

Conçue par Al Maali, groupe international, installé sur trois continents, leader et spécialisé dans les services professionnels liés à la finance et l’économie islamiques, cette certification se veut riche tant par le niveau du contenu que par les outils pédagogiques. La formation est d’une durée de 30 heures structurées sous le mode de workshop interactif avec des présentations et études de cas précédées par des lectures.

Objectifs de la certification

A l’issue de ce programme de certification, les participants vont pouvoir :

  • Connaître les principes de base du droit musulman gouvernant la finance islamique et se familiariser avec les contrats et produits financiers islamiques
  • Maîtriser le fonctionnement des produits et services financiers conformes au droit musulman
  • Assimiler la structure, le mode de fonctionnement et la gouvernance des banques islamiques
  • Prendre connaissance des pratiques à l’international des banques islamiques

La certification s’adresse aux professionnels de la finance ou aspirant à faire carrière dans les services financiers.

Modalités de la formation

  • La formation est dispensée sur une période de 3 jours intensifs précédée par des lectures et suivie par un examen.
  • Méthode d’examen : La certification sera sanctionnée par un examen sous forme de QCM et étude de cas.
  • Prochaine session : les 21, 22 et 23 mai 2015 à Casablanca.
  • Prix : 12.000 Dhs H.T.

Interview : Focus sur l’Islamic Banking Qualification Program – IBQ Télécharger la brochure

FORMULAIRE DE PREINSCRIPTION

Pour réserver votre place ou pour un complément d’information.

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 12, 2015 dans Formations, Maroc

 

Mots-clés : , , , , , , , , ,

2ème olympiades de finance islamique ONFI’2 Maroc

ONFI 2015

Après avoir réussi sa première édition, l’Organisation du Renouveau Estudiantin du Maroc (OREMA) est de retour en lançant les Olympiades Nationales de la Finance Islamique (ONFI) dans leur deuxième édition. Pour ce faire, OREMA fera le tour du Maroc afin d’assurer une formation en finance islamique dans les différentes villes.

Cette série de séminaires, couronnée par l’octroi de plusieurs prix, a pour principal but d’encourager les étudiants marocains à saisir les opportunités d’un nouveau monde qui débarque : « la Finance Islamique ».

Seuls peuvent participer à cet événement les étudiants :

ONFI Junior

• Ayant au moins Bac+ 2 dans une école de commerce ou d’ingénierie, publique ou privée ;
• Ayant au moins Bac+ 2 dans une faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, spécialité : « Economie-Gestion – Droit des affaires ».
• Ayant au moins Bac+2 dans une faculté de la Shariah, spécialité: Jurisprudence des Transactions.

ONFI Senior

• Les étudiants en Master ou doctorants, spécialisés Finance Islamique ;
• Les professionnels qui suivent une formation spécialisée en Finance islamique .

La compétition se déroulera en 4 Tours

Tour 1 : Une formation d’initiation à la Finance islamique sera assurée au profit de 25 étudiants de la catégorie « ONFI Junior » sélectionnés dans chacune des 8 villes choisies pour abriter le premier Tour des ONFI. Un test à l’issue de cette formation permettra de qualifier 10 candidats pour le deuxième tour. Tous les candidats de la catégorie « ONFI Senior » seront dispensés de la première formation, ils seront néanmoins invités à passer un test à l’issue duquel, 5 candidats seront qualifiés pour le deuxième tour.

Tour 2 : Une deuxième formation plus approfondie en Finance Islamique sera assurée pour les 120 candidats qualifiés au deuxième Tour (80 Junior et 40 Senior). Cette formation sera animée par des experts en finance islamique de renommée internationale.
Le test qui sera organisé à l’issue de cette deuxième formation va permettre de qualifier 30 étudiants au troisième tour.

Tour 3 : Un exposé individuel sur un thème se rapportant à la Finance Islamique sera préparé par chacun des 30 candidats qualifiés et sera présenté devant un jury d’experts afin de choisir les 6 pré-finalistes.

Tour 4 : Une compétition ouverte portant sur la Finance Islamique, se déroulera entre les 6 pré-finalistes pour choisir les 3 champions, classés par ordre de mérite.

Les participants aux Olympiades recevront une attestation de participation aux ONFI.

Les étudiants postulant doivent envoyer leur CV à l’adresse suivante : orema.onfi@gmail.com
Le dernier délai pour remplir le formulaire d’inscription avant le 10 Avril à 21h. Une contribution de 150 Dh est envisagée pour les personnes souhaitant participer à la formation.

GoogleFormLogo_80 Formulaire de candidature

https://www.facebook.com/onfi.maroc

Sur le même sujet :

Phase finale de la 1ère édition des Olympiades Nationales de la Finance Islamique

 
Poster un commentaire

Publié par le février 11, 2015 dans Maroc

 

Mots-clés : , ,

Feu vert pour la 1ère banque Islamique allemande

kt bank

La banque islamique Kuveyt Türk a obtenu le visa du Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht – BaFin, le régulateur fédéral du secteur bancaire allemand, pour développer un réseau de banque islamique en Allemagne.

D’après les chiffres cités par la banque Kuveyt Türk, 21% des quatre millions de musulmans vivant en Allemagne préfèreraient disposer d’un compte dans une banque islamique.

Kuveyt Türk offrira des services de finance islamique aux particuliers, y compris l’octroi de financements immobiliers et de crédits commerciaux. Les commerçants et hommes d’affaires musulmans seraient particulièrement intéressés par les services de la banque.

KT Bank AG, filiale à 100% de Kuveyt Türk, dont le siège est à Frankfurt, dispose déjà d’une unité offrant des services bancaires basiques à Mannheim.  KT Bank a préparé un plan d’investissement massif en Allemagne et dans les prochains mois, devrait ouvrir des agences de banque islamique  à Berlin, Francfort et Cologne. La banque vise un total bilan de l’ordre de 500 millions d’euros à moyen terme.

Filiale du groupe Kuwait Finance House (KFH) associé à des investisseurs turcs et basée à Istanbul, Kuveyt Türk Participation Bank est la plus grande banque participative (islamique) en Turquie.

Schéma du financement de l’acquisition d’un logement par Kuveyt Türk

Ce service est proposé par Property Turk, filiale de Kuveyt Türk spécialisée en financement immobilier.

financement construction d’un logement

Cliquer pour agrandir

1. Select the house you like from Property Türk. 2. Reconcile with the construction company with regard to the price and features of the house. 3. Apply to Kuveyt Türk branch. 4. Bring the documents required for Kuveyt Türk House Finance and make your application. 5. If your application is approved, make use of Kuveyt Türk finance. 6. Let Kuveyt Türk make the payment to the construction company. 7. Take over the house from the directorate of land registry. Enjoy your house.

RIBH

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 24, 2015 dans Allemagne

 

Mots-clés : , , , , , , ,

Belgique : formation continue en finance islamique à Louvain School of Management – LSM

 UCL-Depliant-LSM-Finance-Islamique

Louvain School of Management (LSM), business school de l’Université Catholique de Louvain (UCL), est la première université dans le Benelux à lancer un Executive Programme en Finance Islamique. Cette formation universitaire continue qui se déroule entièrement en anglais s’adresse aux professionnels de la finance, banquiers, avocats, experts en fiscalité, etc.

C’est tout un symbole de la part d’une université catholique, mais comme le rappelle Laurent Marlière directeur scientifique du programme et CEO de Isfin (Islamic Finance & Islamic Markets Advisors), la finance islamique n’est pas circonscrite au monde musulman. Les grands acteurs sont aussi des banques internationales qui ont des interactions avec les banques islamiques.

La première session du programme s’étendra sur les mois de mai et juin 2015, pour une durée totale de 80 heures. L’examen final est prévu fin juin. L’inscription coûte 4.750 euros.

UCL-formation-continue-finance-islamique

Islamic Finance University certificate – Executive Programme

Islamic finance has become an important part of the international financial system and is one of its fastest growing components. This segment is growing 50% faster than the entire banking industry in several corebanking markets. Islamic banking assets exceed 2.5 trillion USD. Islamic finance has been developing so vigorously that it has evolved from a nascent industry to a global market, where Muslims and non-Muslims are working together and learning from each other for the development of relevant products and services. London and Luxembourg have become leading Islamic Financial hubs. Brussels and Paris are seeking to take a share of this emerging industry.

This fast emerging market lacks skilled and trained professionals. In partnership with ISFIN, the world’s leading Islamic finance advisory, LSM Business School presents a high net worth executive program: the Islamic Finance University certificate.

Target audience

This Islamic finance program is open to participants and executives from various backgrounds: bankers from conventional and Islamic banks, investment bankers, fund managers, wealth and asset managers, management consultants, regulators and public officers, lawyers, accountants, auditors, CEOs, CFOs, COOs, managing directors, general managers, strategy directors, chief representatives, country heads, international business development managers…

Objectives

The learning objectives are to enable students :

• To understand the main principles of corporate governance applied to the financial sector
• To understand the principles and techniques of Islamic banking and finance
• To explain the rationale for the prohibition of interest (Riba) and its consequences for savings and investments
• To consider the nature and scope of Islamic finance and its relationship with conventional finance
• To understand the long-term and short-term modes of Islamic finance for industry and commerce
• To explore the range of Islamic financial instruments available for investors and corporations
• To evaluate the current practices of Islamic banks and their relationship with non-financial corporations
• To develop Islamic financial and banking products with adequate marketing and communication techniques
• To assess the merits and weaknesses of Islamic finance and funds

Teaching approach and assessment : The teaching approach will combine theoretical courses with practical cases presented by field experts. The sessions will end with a round table dedicated to specific business cases and future prospects of Islamic Finance.

Evaluation : the assessment will take the form of a written exam.

Venue & schedule : The first edition of the programme will be held Luxembourg from May to June 2015. Exams will be held end of June 2015.

Working languages : English

Tuition Fees : The tuition fee is 4.750€ and includes teaching materials, access to UCL infrastructures, meals and coffee breaks.

Admission criteria

• Hold a university master degree in management, economics, law or finance (full right admission);
• Hold a graduate studies degree in another discipline or have a minimum of 5 years of experience in a relevant sector (finance, banking…). The applications to be reviewed by the president and the secretary of the jury.

Enrolment procedure : The registration form is available online. The number of participants is limited in order to ensure a high quality level of the programme. The organizers reserve the right to cancel or postpone the certificate should the number of participants be insufficient.

University Certificate : Participants who have actively taken part in the whole programme and have passed the written exam will be issued with a “University certificate in Islamic finance” worth 11ECTS credits (European Credit Transfer System). While this certificate is in itself a valuable addition to the participant’s academic records, the credits of this certificate, if validated by the examination board of a subsequent academic programme elsewhere in Europe, can be utilised in that programme. Participation in all sessions without passing the written exam will result in the issue of a certificate of attendance.

Contact : islamic-finance@uclouvain.be

Télécharger la brochure Pdf

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 19, 2015 dans Belgique, Formations

 

Mots-clés : , , , , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 862 autres abonnés