RSS

Archives de Tag: Maroc

Quelles compétences pour les banques islamiques ?

Al Maali Rapport RH finance islamique

Al Maali Institute publie un rapport consacré aux ressources humaines requises par l’industrie de la finance islamique. Ce document vise à définir les métiers spécifiques aux banques Islamiques et les besoins de formation correspondants.

La publication de ce rapport intervient dans un contexte marqué par l’adoption du cadre légal permettant le déploiement de la banque islamique au Maroc. La gestion des ressources humaines figure parmi les chantiers clés des projets de mise en place de structures dédiées à cette activité et constitue un maillon essentiel de la performance des futures banques participatives.

Le rapport intègre les besoins en termes d’effectifs pour chaque type de poste et le niveau de compétence des profils à recruter. L’aspect quantitatif est calibré en fonction du potentiel de mutualisation des nouvelles unités avec les structures existantes. L’aspect qualitatif est déterminé par le niveau de technicité en finance participative exigé par le poste, couplé au positionnement organisationnel de ce dernier.

Le rapport passe également en revue les formations plus ou moins spécialisées qui doivent accompagner l’affectation des compétences pour une performance optimale.

Rapport RH Mapping métiers – Télécharger le rapport Al Maali

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver tous les liens et la signature ci-dessus.

partagez

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 17, 2016 dans Maroc

 

Mots-clés : , , , , , ,

Finance islamique : formation d’assurance Takaful au Maroc

Formation Assurance Takaful ITQ

Prochaine session : 29-30 janvier 2016 à Casablanca

“Islamic Takaful Qualification Program” ITQ® est une formation dédiée aux principes et pratiques de l’assurance islamique. Cette formation-certification en assurance Takaful est proposée en langue française par Al Maali Institute, leader de la formation en finance islamique au Maroc.

Objectifs de la certification

A l’issue du programme, les participants vont pouvoir :

• Prendre connaissance des soubassements Chariatiques de l’assurance Takaful
• Maîtriser les concepts de base de l’assurance Takaful (contrats, modèles…)
• Assimiler les aspects stratégiques et opérationnels de l’Assurance Takaful.

Public Cible

La certification est destinée aux professionnels de la finance et de l’assurance ou exerçant une activité en lien avec le secteur assurantiel : banques et institutions financières, sociétés d’assurance, organismes non gouvernementaux, organismes de régulation, conseillers financiers, courtiers, avocats, juristes, académiciens, consultants et cadres associatifs.

Modalités de la formation

Riche tant par le niveau de son contenu que par les outils pédagogiques utilisés, la formation est dispensée en français sous le mode de workshop interactif précédée par des lectures et suivie par un examen sous forme de QCM, ainsi qu’une étude de cas concrets.

Le caractère intensif de la formation est adapté aussi bien pour les étudiants que pour les professionnels de la finance qui disposent d’un temps limité et souhaitent être rapidement opérationnels.

  • Prochaine session : 29-30 janvier 2016 à Casablanca
  • Prix total de la qualification : 10.000 Dhs H.T.

Renseignements et inscriptions

 
Comments Off on Finance islamique : formation d’assurance Takaful au Maroc

Publié par le janvier 5, 2016 dans Formations, Maroc, Takaful

 

Mots-clés : , , , , , , , ,

Offre d’emploi finance islamique : Chef de projet mise en place banque participative au Maroc

Chef de projet banque participative

Vision Business Consulting recrute un Chef de projet qui participera à la mise en place de la banque participative d’un groupe bancaire marocain.

Mission

La mission consiste à participer à la mise en place de la banque participative du groupe d’un point de vue Maîtrise d’ouvrage durant les phases de cadrage et de mise en œuvre.

Cette fonction requiert une connaissance transverse des métiers de la banque, un sens de communication et d’organisation développé ainsi que de la rigueur.

Profil recherché

Chef de projet expérimenté senior maîtrisant les métiers de la banque, avec de préférence une expérience probante dans la mise en place d’une banque participative. La mission requiert la maîtrise de la méthodologie projet, un sens de communication développé et de la rigueur dans le pilotage et le suivi des chantiers du projet.

• Vous avez une expérience de 5 ans minimum dans la gestion des projets bancaires.
• Vous êtes rigoureux et bien organisé.
• Vous avez un sens développé de communication et de bonnes qualités relationnelles.

• Métier : Gestion, comptabilité, finance
• Secteur d´activité : Banque, assurance, finances
• Type de contrat : CDI
• Ville : Casablanca
• Niveau d’expérience : 5 ans
• Niveau d’études : Bac + 5 et plus
• Langues exigées : français (courant)

Disponibilité : immédiate.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver tous les liens et la signature ci-dessus.

partagez

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 4, 2016 dans Maroc, recrutement

 

Mots-clés : , , , , , ,

Finance islamique : Aisse Amanie, un pont entre le Maroc et la Malaisie

finance islamique-partenariat Maroc Malaisie

Une nouvelle structure au service d’un partenariat stratégique entre le Maroc et la Malaisie

Le modèle choisi par le Maroc pour son plan de déploiement de la finance participative est résolument original, tout en s’inspirant des “best practices” institutionnelles et réglementaires adoptées par d’autres pays. La création en joint venture de la société AISSE AMANIE s’inscrit dans cette logique.

La Malaisie a initié en 2013 le plan stratégique “Malaysia: World’s Islamic Finance Marketplace”. Porté par le Malaysia International Islamic Financial Centre (MIFC), ce plan vise à conforter la position de centre mondial de la finance islamique et à exporter les services financiers et le savoir faire du pays dans ce domaine.

La Malaisie propose à ce titre aux opérateurs financiers internationaux de profiter de sa capacité d’innovation et de son expertise en matière de services bancaires Shari’ah compliant, de Takaful et re-Takaful, d’émission de Sukuk multi-devises, ainsi que de mise à niveau des ressources humaines (conseil et formation). Les opérateurs internationaux peuvent également profiter des flux financiers Shari’ah compliant qui transitent par sa place financière en direction des marchés globaux

Pour le Maroc, qui ambitionne de se positionner en hub financier pour l’Afrique et la sous-région, autour notamment du pôle Casablanca Finance City, c’est une opportunité à saisir, estime Taib Aïsse, Pdg du cabinet Aïsse co-organisateur avec le groupe malaisien Amanie du Forum International de la Finance Participative de Casablanca IPFFC.

«Le Maroc s’est lancé dans l’industrie de la finance participative en instaurant un cadre législatif adapté. Cette institutionnalisation offrira au pays de nouvelles opportunités et apportera des solutions alternatives de financement tant pour les particuliers et les entreprises que pour l’État. Le Forum s’inscrit dans cette dynamique et vise notamment à mettre en lumière des expériences internationales dans le domaine», ajoute Taib Aisse.

Le principal atout de la Malaisie dans le domaine de la finance islamique réside dans l’existence dans ce pays d’un cadre complet et intégré au niveau de la réglementation, de la régulation, de la conformité Shari’ah et de la législation pour l’industrie de la finance islamique qui bénéficie en outre d’un marché primaire et secondaire actif pour les Sukuk.

Le niveau actuel de sophistication du marché de la finance islamique en Malaisie est le résultat d’un effort concerté et soutenu depuis 30 ans de la part de la banque centrale (Bank Negara Malaysia), de la commission malaisienne de la bourse (Securities Commission Malaysia), des Shariah scholars et des institutions financières.

Le cadre institutionnel de la finance islamique en Malaisie repose principalement sur les institutions suivantes :

Aisse Amanie est une structure spécialisée en conseil et formation en finance participative qui rassemblera une équipe pluridisciplinaire d’experts nationaux et internationaux. Cette société offrira des prestations de conseil dans les domaines suivants:

• La conception et la mise en place des produits de la finance participative, conformément à la législation et la Charia (Moudaraba, Moucharaka, Sukuks, fonds d’investissement, instruments de liquidité, etc.).
• Le conseil en marketing des banques participatives.
• Le conseil financier et juridique en finance participative et banques participatives.
• Le conseil en financement des projets.
• La gestion d’actifs.
• L’audit en finance participative.
• Les formations et les workshops en finance participative.

A propos du Cabinet Aisse
Fondé en 1995 à l’initiative de son fondateur Taïb Aisse, le cabinet est fort de 20 ans d’expérience dans les métiers de l’audit et de l’expertise, du conseil juridique, des études et du consulting, ainsi que la formation et la communication.

A propos du groupe Amanie
Cabinet de conseil international spécialisé dans la Charia et l’industrie de la finance participative, Amanie offre aux clients institutionnels et aux institutions financières des services de conseil et de conformité à la Charia. Il est présent dans une dizaine de pays eu Europe, en Asie, en Australie et en Afrique.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver tous les liens et la signature ci-dessus.

partagez

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 2, 2015 dans Malaysia, Maroc

 

Mots-clés : , , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 932 autres abonnés