RSS

Archives de Tag: Maroc

Examen pour devenir agent ou courtier Takaful au Maroc

Siège ACAPS

  • L’ACAPS organise un examen pour l’exercice de la profession d’intermédiaire d’assurances.

Conformément aux dispositions de la loi n° 17-99 portant code des assurances et des textes réglementaires pris pour son application, un examen professionnel sera organisé à compter du 13 février 2018 au profit des personnes désirant exercer la profession d’intermédiaire d’assurances et qui remplissent les conditions suivantes :

  1. être de nationalité marocaine ;
  2. être titulaire d’une licence délivrée par un établissement universitaire national ou d’un diplôme reconnu équivalent par l’administration ;
  3. avoir accompli un stage de formation durant une période continue minimum de six (6) mois ou justifier d’une expérience professionnelle minimum de deux (2) années continues, auprès d’une entreprise d’assurances et de réassurance, d’un intermédiaire d’assurances ou de l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS).

La demande de candidature est adressée à M.le Président de l’ACAPS directement par le « candidat courtier » ou par l’entreprise d’assurances et de réassurance pour son « candidat agent », et doit être accompagnée des pièces suivantes :

  1. une copie de la carte nationale d’identité en cours de validité ;
  2. deux photos d’identité ;
  3. un extrait d’acte de naissance datant de moins de trois mois (pour les non détenteurs de la carte nationale d’identité électronique) ;
  4. un extrait de la fiche anthropométrique datant de moins de trois mois ;
  5. une copie légalisée de la licence délivrée par un établissement universitaire national ou d’un diplôme reconnu équivalent accompagné d’une copie de l’arrêté publié au Bulletin Officiel prononçant l’équivalence ;
  6. une attestation justifiant le stage de formation ou l’expérience professionnelle, conforme aux modèles se trouvant sur le site de l’ACAPS : www.acaps.ma
  7. un formulaire dûment renseigné par le candidat, conforme au modèle se trouvant sur le site de l’ACAPS : www.acaps.ma

L’examen professionnel débute par une épreuve de questionnaire à choix multiples (QCM). Seuls les candidats admis à cette épreuve seront évalués par un jury sur :

  1. l’ensemble des opérations d’assurances à l’exception des opérations crédit-caution et réassurance. Toutefois, les candidats désirant être évalués sur ces deux dernières opérations doivent le préciser dans leur demande ;
  2. la présentation d’un plan d’affaires comportant une étude de marché faisant apparaître, pour les deux (2) premiers exercices, les prévisions de recettes et de dépenses du cabinet à ouvrir.

Le dossier de candidature doit être déposé à l’adresse suivante : Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale, avenue Al Araar hay Ryad Rabat, à partir du 18 septembre 2017 et au plus tard le 29 décembre 2017 à 16h00.

Important pour les convocations

La date, l’heure, le lieu de l’examen et le numéro du candidat seront affichés à l’accueil du siège de l’ACAPS et publiés sur son site www.acaps.ma et celui de la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurance FMSAR www.fmsar.org.ma. L’affichage et la publication précités, seront considérés comme une convocation pour passer cet examen. Aucune suite ne sera donnée à tout dossier envoyé par voie postale ou ne comportant pas l’ensemble des documents susmentionnés, dans les conditions, les formes et le délai fixés ci-dessus.

Dossier de candidature

  1. Formulaire demande de candidature Examen
  2. Attestation Stage Intermédiaire d’assurances
  3. Attestation Travail Intermédiaire d’assurances
  4. Attestation Travail Entreprise d’assurances
  5. Attestation Stage Entreprise d’assurances

A propos de l’ACAPS

L’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale – ACAPS est une autorité de régulation indépendante pour le marché marocain des assurances créée par la loi n° 64-12. L’ACAPS est un établissement public qui remplace l’ancienne Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS) du ministère des finances.

L’ACAPS contrôle l’activité des institutions qui exercent ou gèrent des opérations d’assurance ou de réassurance régies par le Code des Assurances, ainsi que les opérations de retraite, par répartition ou par capitalisation, l’assurance maladie obligatoire et les mutuelles.

L’ACAPS dispose de plusieurs commissions, dont celle de la régulation, qui est paritaire et qui remplace le comité consultatif des assurances. Elle donne un avis consultatif au président de l’autorité sur les textes réglementaires et les questions qui retiennent l’intérêt du président de l’Autorité. La commission de régulation est présidée par le secrétaire général de l’Autorité et non par le président de cette dernière, le rôle de la commission étant de donner un avis au président.

A ce titre, l’ACAPS est investie de la mise en œuvre du dispositif légal relatif à l’assurance islamique Takaful au Maroc.

Pdf Agrément des intermédiaires d’assurances

Article lié : Finance islamique au Maroc, l’Assurance Takaful a son texte de loi

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
2 Commentaires

Publié par le juin 20, 2017 dans Maroc, Takaful

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Une formation pour initier les jeûnes diplômés au métier de banquier islamique

Formation banquier islamique jeunes diplômés

L’Institut Al Maali, leader de la formation en finance islamique au Maroc, organise une session spéciale pour les étudiants qui souhaitent faire carrière dans la banque participative après leurs études. Objectifs : ajouter une compétence à leur CV et s’assurer à l’occasion d’une formation courte que la finance participative est vraiment le métier qu’ils veulent exercer.

L’Islamic Banking Qualification – IBQ est une formation en langue française dédiée aux principes et pratiques bancaires islamiques et destinée à permettre aux professionnels de la finance de comprendre et/ou d’intégrer le secteur bancaire islamique.

Conçue par Al Maali Consulting, groupe international leader spécialisé dans les services professionnels liés à la finance et l’économie islamiques, cette certification se veut riche tant par le niveau du contenu que par les outils pédagogiques. La formation est d’une durée de 30 heures structurées sous le mode de workshop interactif avec des présentations et études de cas précédées par des lectures.

A l’issue de ce programme de certification, les participants vont pouvoir :

  • Connaître les principes de base du droit musulman gouvernant la finance islamique et se familiariser avec les contrats et produits financiers islamiques
  • Maîtriser le fonctionnement des produits et services financiers conformes au droit musulman
  • Assimiler la structure, le mode de fonctionnement et la gouvernance des banques islamiques
  • Prendre connaissance des pratiques à l’international des banques islamiques

Modalités de la formation

  • La formation est dispensée sur une période de 3 jours intensifs précédée par des lectures et suivie par un examen.
  • Méthode d’examen : la certification est sanctionnée par un examen sous forme de QCM et étude de cas.
  • Dates : les 12, 13, 14 juillet 2017 à Casablanca.
  • Prix spécial : 5.000 Dhs

Pdf Brochure

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS

 
Commentaires fermés sur Une formation pour initier les jeûnes diplômés au métier de banquier islamique

Publié par le mai 30, 2017 dans Formations, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Image

Ouverture de la 1ère banque participative au Maroc

Ouverture de la 1ère banque participative au Maroc

 
Poster un commentaire

Publié par le mai 24, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : ,

La banque participative au service de la promotion immobilière au Maroc – Journée d’information

Financement de la promotion immobilière

Séminaire pratique, journée d’information et de networking sur le financement de la promotion immobilière par les banques participatives au Maroc.

Financer la promotion immobilière avec la banque participative”

Casablanca, Mercredi 18 octobre 2017

Ce Workshop s’adresse aux professionnels de l’immobilier et de la finance qui souhaitent comprendre les schémas de financement de projets immobiliers résidentiels ou commerciaux proposés par les banques participatives.

Maîtriser les instruments de la finance participative pour la réalisation de projets immobiliers et leur incidence sur la trésorerie de l’entreprise.

Groupe cible

Promoteurs et professionnels de l’immobilier, professionnels de la finance, directeurs et cadres avec responsabilité financière globale, DAF, fiduciaires et conseillers d’entreprises.

Tarif : 4.000 Dhs HT

RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATION

 
Commentaires fermés sur La banque participative au service de la promotion immobilière au Maroc – Journée d’information

Publié par le mars 23, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , ,

BMCI Najmah, une nouvelle étoile dans l’univers de la banque participative au Maroc

BMCI Najmah banque participative

La BMCI déploiera ses services de banque participative sous l’enseigne BMCI Najmah. Après avoir obtenu début 2017 l’agrément de Bank Al-Maghrib pour exercer la finance participative (islamique) au Maroc, la filiale marocaine du groupe BNP Paribas prévoit de doter dans un premier temps une quinzaine de ses agences de fenêtres participatives ou « Islamic windows ».

Le label BNP Paribas Najmah a été créé en 2003 au Bahreïn pour servir de parapluie à l’ensemble des activités de finance islamique du groupe BNP Paribas dans le monde.

Active dans ce secteur depuis le début des années 80, BNP Paribas a été l’une des premières banques à reconnaître l’importance de la finance islamique. BNP Paribas Najmah a développé des solutions créatives de Finance Islamique telles que la première Emission Obligataire Islamique (Sukuk), Dérivés Actions (Equity Derivatives), Titrisation (Asset Securitization), Dérivés de Crédit (Credit Derivatives) et Financement Structuré Islamique de type « Murabaha ».

Au Maroc, l’offre BMCI Najmah concernera aussi bien les particuliers que les professionnels et les sociétés. Elle devrait comprendre des produits de placement et des solutions de financement, sans oublier bien sûr les services de la banque au quotidien (chèques, cartes bancaires, banque en ligne, etc.).

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
3 Commentaires

Publié par le mars 20, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , ,