RSS

Archives de Catégorie: Formations

MIRAS

MIRAS logo

MIRAS est la nouvelle appellation de l’Islamic  Finance Talent Development Program – IFTDP, créé en 2012 par l’Islamic Corporation for the Development of the Private Sector – ICD, filiale de la Banque Islamique de Développement BID. Il s’agit d’un programme dual de haut niveau qui comprend 2 affectations professionnelles d’une année chacune au sein d’une division ou filiale de la BID assortie d’une formation de Master professionnel assurée par IE Business School, leader mondial dans le domaine des MBA en ligne.

Mission

Destiné à répondre aux besoins pressants en matière de ressources humaines compétentes pour l’industrie de la finance islamique en général et pour le réseau et les filiales d’ICD en particulier, l’objectif du MIRAS est de constituer un pool de jeunes cadres de la finance islamique très talentueux:

  • Capables de répondre aux exigences professionnelles actuelles et futures d’ICD.
  • A même de contribuer et d’apporter une valeur ajoutée à l’industrie de la Finance Islamique.
  • Désireux de bâtir une carrière à long terme dans le domaine de la finance et de la banque islamiques.

Objectifs

  • Fournir aux participants une expérience professionnelle opérationnelle et une exposition aux différents aspects de la finance islamique.
  • Développer le savoir requis pour maîtriser la finance islamique.
  • Développer les talents et les compétences nécessaires pour être un professionnel de la finance islamique et un cadre supérieur hautement performant.

Méthodologie

La méthodologie du programme est basée sur des techniques d’apprentissage pour adultes qui comportent :

  • Une rotation des affectations sur le lieu de travail
  • Un Master en Finance Islamique et Leadership Development
  • Coaching et parrainage
  • L’interaction avec des cadres supérieurs
  • Evaluation et feedback

Conditions générales

  • MIRAS n’est pas un point d’entrée pour faire carrière à l’ICD ou à la BID.
  • Bien que la possibilité que le lauréat intègre l’ICD ou l’une de ses filiales ne soit pas à écarter, ICD n’est pas contractuellement obligée de recruter le lauréat du MIRAS et le lauréat n’est pas tenu de travailler à ICD.
  • ICD apportera un soutien et une orientation de carrière pour aider les lauréats à trouver un emploi après l’obtention du MIRAS.

Admissibilité au programme 

Pour participer au programme, les candidats doivent remplir les conditions suivantes: 

  • MBA ou équivalent dans un domaine connexe 
  • 2-3 ans d’expérience dans la finance ou la banque 
  • Avoir moins de 33 ans 
  • Maîtriser l’une des langues de travail d’ICD :arabe, anglais ou français 
  • National et / ou citoyen d’un pays membre de la BID Groupe 
  • Excellentes compétences informatiques 
  • Potentiel de leadership 
  • Forte passion pour la finance islamique et le développement

Date limite pour les candidatures : 31/8/2017

Candidature

Pdf Télécharger la brochure

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 11, 2017 dans Formations

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Qualification Professionnelle en Finance Islamique

Qualification Professionnelle en Finance Islamique

La première session de formation en ligne démarre le 5 avril 2017. Elle sera étalée sur une période d’un mois environ avec des cours en début de soirée et en week-ends.

Institut de référence dans les pays francophones pour la formation en finance islamique, le centre de formation Isla-Finance inaugure sa plateforme digitale pour une formation en ligne et l’obtention du certificat de Qualification Professionnelle en Finance Islamique.

La formation assurée en direct live allie la qualité d’une formation en présentiel et la flexibilité d’une formation à distance accessible chez soi ou au bureau. Cette formule se distingue des formations e-learning conventionnelles puisqu’il ne s’agit pas simplement de mettre en ligne des supports didactiques et de laisser le participant se débrouiller tout seul. Les participants échangent en direct avec les formateurs comme s’ils étaient dans la même salle de formation.

Etalée sur un mois, en soirée et en week-ends, la formation apporte une solution aux contraintes de disponibilité et d’emploi du temps des participants et élimine les formalités compliquées (voyage, visa, hébergement, etc.). Ce qui permet par la même occasion de réduire le budget global de la formation.

Cible

Assurée par des formateurs parmi les plus expérimentés des pays francophones, cette formation continue s’adresse aux professionnels et aux diplômés de l’enseignement supérieur qui souhaitent faire carrière dans un métier lié à la finance islamique (cadre financier, consultant, marketeur, formateur, etc.). La formation est  très complète et ne nécessite pas d’avoir déjà suivi une formation en finance islamique.

A propos d’Isla-Finance

Isla-Finance est le centre de formation du groupe IFAAS qui se positionne depuis 10 ans parmi les leaders mondiaux du conseil spécialisé dans les services et la formation en finance islamique. Isla-Finance est l’institut de référence dans les pays francophones pour la formation en finance islamique, finance participative, finance éthique, banque islamique ou participative, etc. Isla-finance est une marque déposée de IFAAS France, Tour Ariane, 5 place de la pyramide, 92088 Paris la Défense Cedex.

Pour en savoir plus

Source : Le Journal de la Finance Islamique

 
Commentaires fermés sur Qualification Professionnelle en Finance Islamique

Publié par le mars 22, 2017 dans Formations

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mourabaha et Ijara : un séminaire pour maîtriser les aspects juridiques, comptables et fiscaux

Mourabaha Ijara

FINANCITÉ Institute organise un atelier de formation d’une journée pour maîtriser les aspects juridiques, comptables et fiscaux de la Mourabaha et de l’Ijara le vendredi 24 mars 2017 à Casablanca. Ce séminaire s’adresse aux banquiers et professionnels du financement, professionnels des transactions immobilières, notaires, experts comptables, ainsi qu’à l’ensemble des intervenants de la finance participative.

Ce workshop intervient au lendemain de la publication au Bulletin Officiel (BO n°6548 du 2-3-2017) de la circulaire de Bank Al-Maghrib n°1/W/17 relative aux contrats de finance islamique qui seront proposés par les banques participatives. Mourabaha et Ijara constitueront la grande majorité des produits de financement commercialisés par les banques participatives au Maroc.

Objectifs du séminaire

Le séminaire sera l’occasion pour les participants de faire un tour technique approfondi à 360° de la Mourabaha et de l’Ijara sur le plan juridique, comptable et fiscal :

  • Comprendre les conditions de fonds et de forme, le formalisme juridique, les clauses obligatoires, ainsi que  les  particularités juridiques des contrats Ijara et Mourabaha.
  • Assimiler les dispositions du PCEC, les Normes IFRS et les Normes AAOIFI.
  • Connaître le nouveau cadre fiscal Marocain relatif aux contrats Ijara et Mourabaha.

Animateur : M. Abderrafi  EL MAATAOUI

M. Abderrafi EL MAATAOUI est Expert-comptable, Commissaire aux comptes et Expert-conseil en Corporate finance depuis près de 25 ans.

M. Abderrafi EL MAATAOUI est le premier expert-comptable marocain spécialisé en finance islamique certifié Auditeur Conseil Sharia par l’AAOIFI (Accounting and Auditing Organization of Islamic Finance Institutions) et certifié CDIF (CIMA Diploma in Islamic Finance) par le Chartered Institute of Management Accountants.

  • Date : 24 mars 2017
  • Lieu : Hôtel 5 *****
  • Prix : 4 400 DH

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS

 
Commentaires fermés sur Mourabaha et Ijara : un séminaire pour maîtriser les aspects juridiques, comptables et fiscaux

Publié par le mars 17, 2017 dans Formations, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Formation “Marketing pour les banques islamiques” à Casablanca

Marketing pour les Banques Islamiques

Pour accompagner le lancement des banques participatives au Maroc, Al Maali Institute et l’IRTI organisent les 24 et 25 avril 2017 à Casablanca un workshop de formation sur le thème :

« Marketing pour les Banques Islamiques : Bonnes pratiques et retour d’expérience »

Objectifs de la formation

  • Mettre la lumière sur les particularités de la banque islamique et des comportements des clients vis-à-vis de cette banque ;
  • Partager le retour d’expériences sur la démarche marketing pour prendre en compte les particularités de la banque islamique.

Formateurs

  • M. Cedomir NESTOROVIC, Expert Marketing Islamique, ESSEC
  • M. Wail AAMINOU, DG AL MAALI

Cedomir-NESTOROVIC Interview express M. Cedomir NESTOROVIC

Expert international en Marketing Islamique et Directeur à l’ESSEC Asia Pacific MBA (Singapour), Cédomir NESTOROVIC est l’auteur des ouvrages « Marketing dans un environnement islamique » (Dunod, 2009) et « Islamic Marketing » (Springer, 2016).

Est-ce que le « Marketing islamique » équivaut au « Marketing pour les musulmans » ?

Cédomir NESTOROVIC : Le marketing islamique ne veut pas dire marketing pour les musulmans. Il veut dire marketing en environnement islamique et touche tous les consommateurs, qu’ils soient musulmans ou pas. Par exemple, Coca-Cola et McDonald’s sont tous halal à Singapour alors que la population musulmane représente seulement 13% de la population.

Quelle est l’importance du Marketing pour les banques islamiques ?

Cédomir NESTOROVIC : Le marketing est très important pour les banques islamiques car croire que les consommateurs vont venir tous seuls est une illusion. Les banques islamiques seront en concurrence entre elles mais également avec les banques conventionnelles. Il s’agit d’une nouvelle offre et elles doivent faire du marketing.

Quelles sont les particularités de la démarche marketing pour les banques islamiques en comparaison avec les banques conventionnelles ?

Cédomir NESTOROVIC : La différence avec le marketing conventionnel et que les banques islamiques doivent tenir compte des conséquences économiques, socio-culturelles et politico-légales de leur nouvelle offre vis-à-vis de la clientèle cible.

***

Organismes de Certification

  • Islamic Institute for Research and Training – IRTI (Banque Islamique de Développement)
  • Al Maali Institute (Al Maali Consulting Group)

Prix de la formation

Le prix de la qualification est de 9.000 Dhs HT, incluant les frais d’animation, les supports de présentation et études de cas, frais de certifications et frais de restauration (pauses cafés et déjeuners).

Lieu et horaires

La formation se déroulera à Casablanca à l’hôtel Sheraton, les 24 et 25 avril 2017 (2 journées de 9h à 17h30).
RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS

 
Commentaires fermés sur Formation “Marketing pour les banques islamiques” à Casablanca

Publié par le mars 13, 2017 dans Formations, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , ,

La reconversion des banquiers à la finance islamique

Ressources humaines finance participative

  • Banques participatives : comment réussir la reconversion des banquiers conventionnels ?

Pour constituer leurs équipes durant la phase de lancement, les banques islamiques ou participatives filiales de banques conventionnelles combinent généralement le redéploiement interne de collaborateurs et le recrutement externe de nouveaux talents. Cette démarche est appuyée par des programmes de formation ciblés destinés à mettre à niveau les collaborateurs sur le plan technique.

L’acquisition du “savoir faire” technique spécifique aux instruments de la finance islamique ne pose en principe pas de difficulté particulière pour des candidats motivés. Le “savoir être” nécessite en revanche une attention particulière pour réussir dans ce qui constitue dans une large mesure une finance affinitaire. Le savoir être du bon banquier islamique, surtout lorsqu’il est en relation directe avec la clientèle, repose sur un socle culturel qui intègre des éléments puisés dans le droit musulman des transactions (Fiqh al muâamalat), ainsi que dans l’Histoire et la tradition prophétique (Sîra et Sunna).

C’est ce socle qui donne au banquier islamique ou participatif l’aisance relationnelle qui lui permet de mettre en confiance le client avant de l’embarquer dans la complexité de l’ingénierie financière islamique et de lui expliquer le mécanisme et les implications du contrat qui lui est proposé. La crispation que manifestent certains banquiers issus de la finance classique à l’égard de la finance islamique s’explique en grande partie par une lacune à ce niveau.

De vrais banquiers participatifs

Pour être crédible, le banquier participatif doit pouvoir convaincre son client de l’authenticité de son offre, aussi bien dans le fond (le produit) que dans la forme (l’interlocuteur et son discours). Le client ne doit surtout pas avoir l’impression qu’il a affaire avec une finance conventionnelle maquillée.

Les décideurs de la politique RH des banques concernées devraient évaluer a priori la capacité des collaborateurs pressentis pour les équipes de finance islamique d’assumer cette expérience disruptive et de remodeler leur mode de pensée et leur discours pour passer du conventionnel au participatif.

En particulier, le top management assigné à la finance participative islamique doit avoir une bonne compréhension des opportunités et des risques propres à cette industrie, et détenir une vision dynamique de son avenir, pour assurer le leadership de l’institution dont il a la charge.

En amont, un dialogue orienté résultats doit s’instaurer entre les départements RH, les praticiens de la finance participative et les responsables des programmes de formation afin de bien adapter les cursus aux exigences de la profession.

Ce changement de paradigme concerne tous les professionnels impliqués dans l’écosystème de la finance islamique : banques participatives, assurances Takaful, marché islamique de capitaux, avocats, notaires, consultants, etc.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
1 commentaire

Publié par le février 6, 2017 dans Formations, recrutement

 

Étiquettes : , , , , , ,