Le Maroc, porte d’entrée de la finance participative

AAOIFI Bank al-Maghrib Banque Mondiale

Après avoir mené depuis plusieurs années un chantier colossal pour mettre en place un modèle intégré de finance islamique parmi les plus avancés au niveau mondial, le Maroc s’apprête à assumer son rôle de hub régional et international de la finance participative.

Dans ce cadre, l’AAOIFI et Bank Al-Maghrib, en partenariat avec la Banque Mondiale, organisent une conférence internationale en septembre 2017 à Casablanca sous le thème :

“Maroc: porte d’entrée de la finance participative vers l’Afrique et l’Europe”

La conférence programmée les 28 et 29 septembre 2017, fait partie des efforts déployés par le Royaume du Maroc pour asseoir le financement participatif sur des bases solides dans le pays, à travers l’introduction de lois et règlements et l’octroi de licences à cinq banques participatives et trois fenêtres ou « Islamic windows » pour la fourniture de produits financiers participatifs.

La conférence accueillera une grande congrégation de dirigeants financiers et bancaires du Maroc et d’autres pays, en particulier d’Afrique et d’Europe, y compris les gouverneurs des banques centrales, les cadres supérieurs des institutions bancaires et financières, les spécialistes et les experts et les représentants d’organisations régionales et internationales, En plus d’un grand nombre de membres du personnel des institutions financières islamiques, de la comptabilité, de l’audit et des cabinets juridiques, des universités et des instituts d’enseignement supérieur et des médias de différents pays.

La conférence examinera également une série de sujets clés, y compris les opportunités et les défis qui se posent devant la finance islamique en Afrique et en Europe; Les principaux développements dans le domaine de la réglementation et des cadres de réglementation et de surveillance pour le secteur financier islamique dans le monde entier, en plus des opportunités et du rôle potentiel de la finance islamique dans le soutien des micro, petites et moyennes institutions, ainsi que dans le financement des projets d’infrastructure, des nouvelles entreprises et des marchés, mettant en lumière les opportunités latentes en Afrique et en Europe, et la réalité au Maroc.

En marge de la conférence, l’AAOIFI organisera des ateliers de formation pour le personnel de Bank al-Maghrib, les professionnels concernés, ainsi que les étudiants universitaires intéressés.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

Publicités

2 commentaires

  1. Salam,

    Les modalités d’inscription n’ont pas encore été rendues publiques. Nous les publierons dès qu’elles seront disponibles incha ALLAH.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s