RSS

Archives de Catégorie: Maroc

Finance Participative : le marketing comme levier de différenciation

AMCC : Finance Participative, le marketing comme levier de différenciation

La finance participative est une industrie nouvelle qui s’installe au Maroc. Comme pour toutes les industries, elle doit être accompagnée d’outils de Communication et de Marketing pour réussir son déploiement sur le marché.

L’AMMC, Association Marocaine du Marketing et de la Communication, organise jeudi 23 février 2017 à 18h30 à Casablanca une rencontre pratique pour les professionnels de la finance participative, du marketing et de la communication sur le thème :

FINANCE PARTICIPATIVE : LE MARKETING COMME LEVIER DE DIFFÉRENTIATION ?

Des experts internationaux reconnus partageront leur expérience et exposeront avec l’assistance les clés de réussite et les pièges à éviter pour le lancement et le développement des produits de la finance participative au Maroc.

Ce sont quelque 200 Dirigeants et Cadres des secteurs Bancaires, des Assurances et de la Finance participative qui seront présents à cette conférence.

Vous pouvez confirmer votre participation en cliquant ici.

  • Date : Jeudi 23 février 2017 à 18h30
  • Lieu : ESCA – Ecole de Management, 7 rue Abou Youssef El Kindy, Bd Moulay Youssef 20060 Casablanca

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le février 16, 2017 dans Marketing, Maroc

 

Étiquettes : , , , , ,

SIFEP, le Salon de la Finance Islamique à Casablanca

SIFEP entrée gratuite

Le Salon International de la Finance Ethique et Participative SIFEP ouvre cette semaine à Casablanca. Entrée gratuite les 26, 27 et 28 janvier 2017 au Parc d’Expositions de l’Office des Changes à Casablanca.

Près de 50.000 visiteurs sont attendus pour cette première édition organisée quelques semaines après le feu vert de Bank Al-Maghrib pour la création des Banques Participatives au Maroc.

Le SIFEP accueille une cinquantaine d’exposants : Banques Participatives, Cabinets de recrutement, Cabinets de formation, Cabinets de conseil, Universités proposant des Masters en Finance Participative, Cabinets d’avocats, Notaires, Ordre national des Adouls, Experts comptables, Promoteurs immobiliers, Organisme de crowdfunding, Presse spécialisée (IQRAA TV Channels, Islamic Financial Times ), Associations (AMFP, APSB, APSF), Librairie de livres de finance islamique, Société de Monétique (S2M), stand AAOIFI avec les normes disponibles…

Le Salon organise également le Forum SIFEP doté d’un programme scientifique riche et varié, comportant 12 conférences thématiques et 4 ateliers scientifiques et techniques.

Le SIFEP se veut être le rendez-vous des professionnels du secteur avec le grand public pour faire connaître les produits de la finance islamique et expliquer le fonctionnement de ce que sera la finance de demain.

Le Chef de Gouvernement Abdelilah BENKIRANE inaugure le SIFEP 2017

Le Chef de Gouvernement Abdelilah BENKIRANE inaugure le SIFEP 2017

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
4 Commentaires

Publié par le janvier 23, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , ,

La banque participative by Crédit du Maroc

Banque Participative Crédit du Maroc

Après avoir obtenu l’agrément de Bank Al-Maghrib, Crédit du Maroc – filiale  du groupe Crédit Agricole France – accélère le déploiement de son offre de finance islamique. L’ambition affichée par la Direction de Crédit du Maroc est de faire de sa banque participative une banque moderne et performante, qui permettra au final de faire évoluer son modèle conventionnel de banque.

A l’instar des autres filiales des banques françaises actives au Maroc, Crédit du Maroc a choisi de commercialiser, dans un premier temps, son offre de banque participative dans une douzaine d’agences existantes, sans créer de filiale dédiée à cette activité, invoquant notamment la préférence de sa clientèle existante pour une solution de proximité.

Véritable «banque dans la banque», cette formule permet de garder intact le cœur de métier de la banque en y intégrant les nouvelles offres relatives aux produits participatifs. Les fenêtres participatives disposeront de leur propre système d’information et d’équipes commerciales dédiées, avec une batterie de procédures destinées à assurer une totale étanchéité sur les plans financier et comptable entre les activités de banque conventionnelle et celles de banque participative .

Le Crédit du Maroc avait convoqué son Assemblée Générale Extraordinaire le 28 juillet 2016 pour étendre son objet social à la banque participative, visant notamment la réception des dépôts d’investissement et de la mise à disposition de financements conformes à l’avis du Conseil supérieur des Oulémas.

Crédit du Maroc a constitué une équipe projet qui travaille sur différents chantiers (offre, distribution, gouvernance et conformité, ressources humaines, finances…) depuis le début de l’année 2016. Ces chantiers  aujourd’hui bien avancés, ont connu une accélération depuis l’annonce des agréments par Bank Al-Maghrib : installation du nouveau système d’information, recrutement et formation des équipes, etc.

Les fenêtres participatives de Crédit du Maroc devraient démarrer d’ici l’été 2016 en commençant par les produits les plus simples et les plus classiques avant de proposer des offres plus élaborées. Ce déploiement progressif permettra aux clients de se familiariser avec les produits et aux équipes commerciales de se roder en attendant le parachèvement de l’écosystème de la finance participative, notamment le volet de l’assurance Takaful pour lequel Crédit du Maroc a signé un contrat d’exclusivité de 10 ans avec Saham Assurance dans le domaine de la bancassurance.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
1 commentaire

Publié par le janvier 16, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , ,

Finance islamique : un guichet banque participative pour les filiales des banques françaises au Maroc

BNP Paribas, Société Générale, Groupe Crédit Agricole

Les filiales des trois principales banques françaises installées au Maroc vont créer des guichets islamiques pour répondre à la forte demande attendue pour les produits de finance participative. Il s’agit de BNP Paribas (BMCI), de la Société Générale, et du groupe Crédit Agricole (Crédit du Maroc).

Cette stratégie de pénétration du marché devrait être provisoire. Si la demande pour les produits bancaire islamique se confirme, ces banques devront filialiser l’activité des “Islamic windows” dans un réseau distinct.

Cette approche a été choisie par Bank Al-Maghrib pour ne pas pénaliser les banques locales qui vont consentir de gros investissements pour l’activité de banque participative.

La banque centrale limite à cet égard le volume de l’encours des financements participatifs accordés par les fenêtres participatives à 10% du total des financements de la banque. Au démarrage, le réseau de fenêtres islamiques ne pourra être supérieur à 4% du total des agences. Ce taux sera porté à 6% fin 2018, 8% après 2019 et 10% à partir de 2021.

Pour leur marketing, les fenêtres participatives ne pourront avoir une identité visuelle différente, à l’exception d’une signature juxtaposée au logo de la banque indiquant que l’agence distribue des financements participatifs.

Crédit du Maroc et Société Générale vont, dans un premier temps, dédier 10 à 12 agences à la banque participative, sans créer de filiale dédiée à cette activité. Les deux banques divergent cependant sur la stratégie de déploiement. Crédit du Maroc va créer « une banque dans la banque » en invoquant la préférence de sa clientèle existante pour une solution de proximité. Société Générale va spécialiser ses agences de banque participative sous la signature “Dar Al-Amane” suite à une étude ayant démontré une préférence de sa clientèle pour un réseau distinct et étanche à la finance conventionnelle.

Signatures « banque participative » de Société Générale et Crédit du Maroc
Dar al-Amane Société Générale

Dar al-Amane Société Générale

CDM banque participative

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 15, 2017 dans France, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,