RSS

Archives de Catégorie: Maroc

La banque participative by Crédit du Maroc

Crédit du Maroc

Après avoir obtenu l’agrément de Bank Al-Maghrib, Crédit du Maroc – filiale  du groupe Crédit Agricole France – accélère le déploiement de son offre de finance islamique.

A l’instar des autres filiales des banques françaises actives au Maroc, Crédit du Maroc a choisi de commercialiser son offre de banque participative dans une douzaine d’agences existantes, sans créer de filiale dédiée à cette activité, invoquant notamment la préférence de sa clientèle existante pour une solution de proximité.

Véritable «banque dans la banque», cette formule permet de garder intact le cœur de métier de la banque en y intégrant les nouvelles offres relatives aux produits participatifs. Les fenêtres participatives disposeront de leur propre système d’information et d’équipes commerciales dédiés, avec une batterie de procédures destinées à assurer une totale étanchéité entre les activités de banque conventionnelle et celles de banque participative sur les plans financier et comptable.

Le Crédit du Maroc avait convoqué son Assemblée Générale Extraordinaire le 28 juillet 2016 pour étendre son objet social à la banque participative, visant notamment la réception des dépôts d’investissement et de la mise à disposition de financements conformes à l’avis du Conseil supérieur des Oulémas.

Crédit du Maroc a constitué une équipe projet qui travaille sur différents chantiers (offre, distribution, gouvernance et conformité, ressources humaines, finances…) depuis le début de l’année 2016. Ces chantiers  aujourd’hui bien avancés, ont connu une accélération depuis l’annonce des agréments par Bank Al-Maghrib : installation du nouveau système d’information, recrutement et formation des équipes, etc.

Les fenêtres participatives de Crédit du Maroc devraient démarrer d’ici l’été 2016 en commençant par les produits les plus simples et les plus classiques avant de proposer des offres plus élaborées. Ce déploiement progressif permettra aux clients de se familiariser avec les produits et aux équipes commerciales de se roder en attendant le parachèvement de l’écosystème de la finance participative, notamment le volet de l’assurance Takaful pour lequel Crédit du Maroc a signé un contrat d’exclusivité de 10 ans dans le domaine de la bancassurance.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 16, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , ,

Finance islamique : un guichet banque participative pour les filiales des banques françaises au Maroc

BNP Paribas, Société Générale, Groupe Crédit Agricole

Les filiales des trois principales banques françaises installées au Maroc vont créer des guichets islamiques pour répondre à la forte demande attendue pour les produits de finance participative. Il s’agit de BNP Paribas (BMCI), de la Société Générale, et du groupe Crédit Agricole (Crédit du Maroc).

Cette stratégie de pénétration du marché devrait être provisoire. Si la demande pour les produits bancaire islamique se confirme, ces banques devront filialiser l’activité des “Islamic windows” dans un réseau distinct.

Cette approche a été choisie par Bank Al-Maghrib pour ne pas pénaliser les banques locales qui vont consentir de gros investissements pour l’activité de banque participative.

La banque centrale limite à cet égard le volume de l’encours des financements participatifs accordés par les fenêtres participatives à 10% du total des financements de la banque. Au démarrage, le réseau de fenêtres islamiques ne pourra être supérieur à 4% du total des agences. Ce taux sera porté à 6% fin 2018, 8% après 2019 et 10% à partir de 2021.

Pour leur marketing, les fenêtres participatives ne pourront avoir une identité visuelle différente, à l’exception d’une signature juxtaposée au logo de la banque indiquant que l’agence distribue des financements participatifs.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 15, 2017 dans France, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Finance islamique : la mobilité bancaire est une opportunité pour les banques participatives

mobilite-bancaire-changer-de-banque

Le dispositif de mobilité bancaire en vigueur depuis le 15 janvier 2017 permet aux marocains de changer de banque plus facilement. Les clients qui ne souhaitent pas que leur salaire ou leurs dépôts financent des opérations de Riba pourront transférer leur compte dans l’une des Banques Participatives agréées par Bank Al-Maghrib.

Le code de mobilité bancaire, a été adopté en juin 2015 par le Groupement professionnel des banques du Maroc (Gpbm) en concertation avec Bank Al-Maghrib pour améliorer la concurrence entre banques. Les banques ont eu un an et demi pour se préparer à cette charte et s’organiser pour faciliter le transfert des comptes des clients qui souhaitent changer de banque.

La nouvelle banque choisie par le client s’engage, après accord écrit du client et selon son choix, à effectuer les formalités à sa place pour que les prélèvements opérés sur ses comptes (électricité, téléphone…) et les virements régulièrement reçus (salaires, allocations, pensions…) soient transférés sur le nouveau compte. S’il préfère, le client reste libre d’effectuer lui même ces démarches.

La clôture des anciens comptes est gratuite. Cette facilité concerne les comptes à vue, en situation régulière, qui ne font pas l’objet d’une mesure de saisie ou d’opposition. Elle ne concerne pas le rachat de crédits éventuels souscrits par le client et les comptes d’épargne.

Ainsi, avec une seule signature, le client pourra charger sa nouvelle banque d’accomplir les démarches de transfert de compte à sa place.

Un guide de la mobilité indiquant les démarches à suivre pour le transfert du compte d’une banque vers une autre sera mis gratuitement à la disposition de la clientèle à travers le réseau bancaire.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
1 commentaire

Publié par le janvier 14, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Agrément des Banques Participatives, communiqué de Bank Al-Maghrib

https://ribh.wordpress.com/banques-participatives/

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 2, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , ,

Le Salon International de la Finance Ethique et Participative SIFEP 2017 tient son Forum

Forum SIFEP 2017

Le Salon International de la Finance Ethique et Participative SIFEP 2017 et le Forum associé constitueront un carrefour de rencontre pour les acteurs de la finance participative islamique et permettront aux institutions exposantes de rencontrer leur public et de nouer leurs premières relations d’affaires les 26, 27 et 28 janvier 2017 au Parc d’Expositions de l’Office des Changes à Casablanca.

Le Forum organisé sur le thème « La Finance Participative Marocaine : Contexte, Genèse et Spécificités » sera l’occasion d’informer les participants sur la naissance et les spécificités de la finance participative au Maroc, dans ses trois composantes : la Banque, l’Assurance Takaful et les Produits de Marché.

Programme du FORUM

Jeudi 26 Janvier 2017

Allocutions d’ouverture officielle du Forum

Vendredi 27 janvier 2017

Conférences

Matin

  1. Cartographie de la finance islamique dans le monde (Banques, Assurances, Marché des capitaux).
  2. Développement de la finance éthique dans le monde.
  3. Les pratiques de la banque parallèle dans le monde.

Après midi

  1. Marketing de la finance islamique et particularité du marché.
  2. Les modèles et les techniques de la régulation de la banque islamique.

Samedi 28 janvier 2017

Conférences

Matin

  1. Les réalisations des banques islamiques et institutions financières dans le monde.
  2. Genèse de la finance participative au Maroc et principales réalisations.
  3. Les règles de la Charia en matière d’économie et de finance.
  4. Impact réel et impact potentiel de la Finance Islamique sur l’économie.

Après midi

  1. Financement des infrastructures publiques par les Sukuk.
  2. Financement de l’investissement et de l’exploitation par les produits bancaires participatifs et produits de marché.
  3. Epargne, Placement des fonds et gestion islamique du patrimoine.
  4. Produits de l’assurance Takaful en Islam.

En marge des conférences en session plénière, 4 ateliers seront organisés pour un public restreint le Vendredi 27 janvier 2017 de 15h à 17h, sur des thèmes particuliers :

Atelier 1 : «Le financement des projets d’infrastructure par les Sukuk»

Avec la participation de :

  • Ministère de l’Equipement et de la Logistique.
  • Bureau régional de la banque Islamique de Développement à Rabat.
  • Expert internationaux.

Atelier 2 : «La formation en finance islamique : un levier de performance pour l’écosystème».

Avec la participation de :

  • Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.
  • Groupement Professionnel des Banques au Maroc.
  • Association Marocaine de l’Enseignement Supérieur.
  • Directeurs des Masters de Finance Islamique.

Atelier 3 : «Le financement participatif de l’immobilier : des produits pour le promoteur et pour l’acquéreur».

Avec la participation de :

  • Ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville.
  • Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers.
  • Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics.

Atelier 4 : «Les métiers du conseil juridique, comptable et fiscal au service de la Finance Participative».

Une rencontre B to C (Business to Consumers) sera organisée durant le Forum. Cette rencontre permettra aux opérateurs du marché naissant de la finance participative (banquiers et assureurs) d’anticiper l’écoute directe de leur marché.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 1, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Formation en finance islamique à Casablanca : le modèle du marché malaisien de capitaux islamiques

Bourse de Casablanca

Dans le cadre des actions d’accompagnement des professionnels du marché et de la réflexion autour des nouveaux outils et techniques de financement, l’AMFP (Association Marocaine pour les Professionnels de la Finance Participative Sharia Compliant) organise une formation destinée à permettre aux professionnels de bénéficier d’un retour d’expérience sur le modèle du marché malaisien de capitaux islamiques.

Cette formation aura lieu le Mercredi 4 janvier de 14h30 à 19h00 au siège de  l’APSB sis Angle Avenue des Forces Armées Royales et Rue Arrachid Mohammed – Casablanca – Maroc (adjacent à la Bourse de Casablanca).

Les points qui seront traités en détail sont dans la cadre de cette formation sont :

  • Le rôle du marché des matières premières, actions et Sukuk Bursa Malaysia dans le Financement de l’écosystème de la Finance Participative
  • Le Fonctionnement du Marché des matières premières (سوق السلع) Bursa Malaysia
  • Contrats traités dans le Compartiment Matières Premières Bursa Malaysia

La formation sera animée en anglais par Dr Norfadelizan CEO Maybank – Malaysia.

NB.: Cette formation se tiendra la veille du Workshop “Financement de l’écosystème de la Finance Participative via le Marché des Capitaux”.

Merci de confirmer votre participation par mail : info amfp

Le prix de cette formation est de 1.000 Dhs à payer par chèque ou virement avant la Formation.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 30, 2016 dans Bourse, Maroc

 

Étiquettes : , , , , ,