RSS

Examen pour devenir agent ou courtier Takaful au Maroc

Siège ACAPS

  • L’ACAPS organise un examen pour l’exercice de la profession d’intermédiaire d’assurances.

Conformément aux dispositions de la loi n° 17-99 portant code des assurances et des textes réglementaires pris pour son application, un examen professionnel sera organisé à compter du 13 février 2018 au profit des personnes désirant exercer la profession d’intermédiaire d’assurances et qui remplissent les conditions suivantes :

  1. être de nationalité marocaine ;
  2. être titulaire d’une licence délivrée par un établissement universitaire national ou d’un diplôme reconnu équivalent par l’administration ;
  3. avoir accompli un stage de formation durant une période continue minimum de six (6) mois ou justifier d’une expérience professionnelle minimum de deux (2) années continues, auprès d’une entreprise d’assurances et de réassurance, d’un intermédiaire d’assurances ou de l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS).

La demande de candidature est adressée à M.le Président de l’ACAPS directement par le « candidat courtier » ou par l’entreprise d’assurances et de réassurance pour son « candidat agent », et doit être accompagnée des pièces suivantes :

  1. une copie de la carte nationale d’identité en cours de validité ;
  2. deux photos d’identité ;
  3. un extrait d’acte de naissance datant de moins de trois mois (pour les non détenteurs de la carte nationale d’identité électronique) ;
  4. un extrait de la fiche anthropométrique datant de moins de trois mois ;
  5. une copie légalisée de la licence délivrée par un établissement universitaire national ou d’un diplôme reconnu équivalent accompagné d’une copie de l’arrêté publié au Bulletin Officiel prononçant l’équivalence ;
  6. une attestation justifiant le stage de formation ou l’expérience professionnelle, conforme aux modèles se trouvant sur le site de l’ACAPS : www.acaps.ma
  7. un formulaire dûment renseigné par le candidat, conforme au modèle se trouvant sur le site de l’ACAPS : www.acaps.ma

L’examen professionnel débute par une épreuve de questionnaire à choix multiples (QCM). Seuls les candidats admis à cette épreuve seront évalués par un jury sur :

  1. l’ensemble des opérations d’assurances à l’exception des opérations crédit-caution et réassurance. Toutefois, les candidats désirant être évalués sur ces deux dernières opérations doivent le préciser dans leur demande ;
  2. la présentation d’un plan d’affaires comportant une étude de marché faisant apparaître, pour les deux (2) premiers exercices, les prévisions de recettes et de dépenses du cabinet à ouvrir.

Le dossier de candidature doit être déposé à l’adresse suivante : Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale, avenue Al Araar hay Ryad Rabat, à partir du 18 septembre 2017 et au plus tard le 29 décembre 2017 à 16h00.

Important pour les convocations

La date, l’heure, le lieu de l’examen et le numéro du candidat seront affichés à l’accueil du siège de l’ACAPS et publiés sur son site www.acaps.ma et celui de la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurance FMSAR www.fmsar.org.ma. L’affichage et la publication précités, seront considérés comme une convocation pour passer cet examen. Aucune suite ne sera donnée à tout dossier envoyé par voie postale ou ne comportant pas l’ensemble des documents susmentionnés, dans les conditions, les formes et le délai fixés ci-dessus.

Dossier de candidature

  1. Formulaire demande de candidature Examen
  2. Attestation Stage Intermédiaire d’assurances
  3. Attestation Travail Intermédiaire d’assurances
  4. Attestation Travail Entreprise d’assurances
  5. Attestation Stage Entreprise d’assurances

A propos de l’ACAPS

L’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale – ACAPS est une autorité de régulation indépendante pour le marché marocain des assurances créée par la loi n° 64-12. L’ACAPS est un établissement public qui remplace l’ancienne Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS) du ministère des finances.

L’ACAPS contrôle l’activité des institutions qui exercent ou gèrent des opérations d’assurance ou de réassurance régies par le Code des Assurances, ainsi que les opérations de retraite, par répartition ou par capitalisation, l’assurance maladie obligatoire et les mutuelles.

L’ACAPS dispose de plusieurs commissions, dont celle de la régulation, qui est paritaire et qui remplace le comité consultatif des assurances. Elle donne un avis consultatif au président de l’autorité sur les textes réglementaires et les questions qui retiennent l’intérêt du président de l’Autorité. La commission de régulation est présidée par le secrétaire général de l’Autorité et non par le président de cette dernière, le rôle de la commission étant de donner un avis au président.

A ce titre, l’ACAPS est investie de la mise en œuvre du dispositif légal relatif à l’assurance islamique Takaful au Maroc.

Pdf Agrément des intermédiaires d’assurances

Article lié : Finance islamique au Maroc, l’Assurance Takaful a son texte de loi

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
2 Commentaires

Publié par le juin 20, 2017 dans Maroc, Takaful

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Maroc, quelle est la meilleure banque participative ?

Banques Participatives

Les premières banques islamiques ou banques participatives démarrent au Maroc en 2017. Le Journal de la finance islamique publie ce sondage à l’intention de nos lecteurs marocains intéressés par la finance islamique pour savoir dans laquelle de ces futures banques islamiques ils préfèreraient ouvrir un compte :

Sondage remis à zéro le 17 juin 2017 après avoir mis en place un système préventif et ceci suite à la détection d’une fraude massive au vote par des personnes qui n’ont visiblement pas encore assimilé le sens du mot éthique. Les lecteurs qui avaient déjà voté peuvent le faire une deuxième fois s’ils le souhaitent.

Source : Le Journal de la finance islamique

 
Commentaires fermés sur Maroc, quelle est la meilleure banque participative ?

Publié par le juin 9, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Bank Assafa

Bank AssafaaBank Assafa بنك الصفاء est une banque participative universelle dédiée à la finance islamique au Maroc. Lancée en 2017, Bank Assafa succède à Dar Assafaa Litamwil filiale d’Attirariwafa bank dédiée à la commercialisation de la précédente génération de produits islamiques, dits alternatifs, créée en 2010.

  • Raison sociale : Bank Assafa بنك الصفاء
  • Actionnaires : Attijariwafa bank
  • Président du directoire : Youssef BAGHDADI
  • Capital initial : 200 millions de dirhams*
  • Répartition du capital : Attirariwafa bank 100%
  • Agrément de Bank Al-Maghrib : 2017
  • Démarrage : juillet 2017
  • Réseau d’agences : Bank Assafa vise une vingtaine d’agences au démarrage.**
  • Site internet : www.bankassafa.com

“Assafa” signifie “Pureté” en arabe.

(*) Le capital de Dar Assafaa Litamwil est de 50 MDH, et la création de la structure de banque participative aura nécessité une augmentation de capital de 150 MDH selon le management d’Attijariwafa bank.

(**) Bank Assafa intégrera les 17 agences existantes de la société de financement Dar Assafaa Litamwil.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
4 Commentaires

Publié par le juin 7, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Le FinTech Islamic Finance Challenge de la BID – Appel à projets

IDB's FinTech Islamic Finance Challenge

Le FinTech Islamic Finance Challenge est une opportunité de transformer votre idée technologique en un projet financier à impact social. Nous sommes là pour écouter des esprits créatifs et innovants à la recherche de solutions pour améliorer l’accès aux services financiers islamiques par la technologie et à ceux qui sont déterminés à contribuer à un développement socialement responsable selon les principes de la finance islamique.

Sélection des 5 meilleurs projets

Pour participer au FinTech Islamic Finance Challenge, les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 novembre 2017. Le jury délibérera le 15 décembre 2017 pour choisir les cinq projets qui correspondent le mieux selon ses critères. Ces projets seront annoncés le 20 décembre 2017.

Madrid Bootcamp

Les 5 meilleurs projets seront invités à participer à un Bootcamp de 4 jours à l’IE Business School de Madrid. L’hébergement et le transport pour les finalistes et les enseignants (un représentant par projet), les frais des enseignants, les honoraires d’experts, les exercices de team building, les petits déjeuners et les déjeuners sont inclus.

Le Challenge

Mission. Notre mission est de promouvoir des solutions financières fondées sur la technologie qui contribuent à un développement socialement responsable par une manière éthique et conforme à la charia.

Vision. Nous aspirons à contribuer au développement de l’écosystème FinTech dans le secteur de la finance islamique grâce à la promotion d’idées novatrices capables d’avoir un impact réel et tangible dans la société.

Prix

  • Premier prix: 20 000 $
  • Deuxième prix: 10 000 $
  • Troisième prix: 8 000 $

Opportunité de networking

Événement final à l’IE face aux investisseurs, banquiers islamiques, designers, artistes et experts charia.

Tutorat personnel

Tutorat pendant une année par un mentor IE. Deux cours en ligne par mois pendant un an (10 mois) afin d’obtenir le prototype final ou un résultat tangible.

Ce que nous recherchons

  • Modèles et idées. Même si vous commencez à façonner votre modèle ou votre idée, vous pouvez participer!
  • Startups. Nous aimerions connaître tout sur votre nouvelle Startup!
  • Membres de la BID seulement. Vos projets doivent être basés dans l’un des 57 pays membres de la BID.

A propos de la BID

La Banque islamique de développement (BID) est une institution financière islamique internationale, basée à Djeddah, Royaume d’Arabie Saoudite. Son objectif est de favoriser le développement économique et le progrès social des pays membres et des communautés musulmanes individuellement et conjointement, conformément aux principes de Shari’ah, c’est-à-dire le droit islamique.

Pour soumettre votre projet

Banque islamique de développement

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 1, 2017 dans FinTech

 

Étiquettes : , , , ,

Une formation pour initier les jeûnes diplômés au métier de banquier islamique

Formation banquier islamique jeunes diplômés

L’Institut Al Maali, leader de la formation en finance islamique au Maroc, organise une session spéciale pour les étudiants qui souhaitent faire carrière dans la banque participative après leurs études. Objectifs : ajouter une compétence à leur CV et s’assurer à l’occasion d’une formation courte que la finance participative est vraiment le métier qu’ils veulent exercer.

L’Islamic Banking Qualification – IBQ est une formation en langue française dédiée aux principes et pratiques bancaires islamiques et destinée à permettre aux professionnels de la finance de comprendre et/ou d’intégrer le secteur bancaire islamique.

Conçue par Al Maali Consulting, groupe international leader spécialisé dans les services professionnels liés à la finance et l’économie islamiques, cette certification se veut riche tant par le niveau du contenu que par les outils pédagogiques. La formation est d’une durée de 30 heures structurées sous le mode de workshop interactif avec des présentations et études de cas précédées par des lectures.

A l’issue de ce programme de certification, les participants vont pouvoir :

  • Connaître les principes de base du droit musulman gouvernant la finance islamique et se familiariser avec les contrats et produits financiers islamiques
  • Maîtriser le fonctionnement des produits et services financiers conformes au droit musulman
  • Assimiler la structure, le mode de fonctionnement et la gouvernance des banques islamiques
  • Prendre connaissance des pratiques à l’international des banques islamiques

Modalités de la formation

  • La formation est dispensée sur une période de 3 jours intensifs précédée par des lectures et suivie par un examen.
  • Méthode d’examen : la certification est sanctionnée par un examen sous forme de QCM et étude de cas.
  • Dates : les 12, 13, 14 juillet 2017 à Casablanca.
  • Prix spécial : 5.000 Dhs

Pdf Brochure

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS

 
Commentaires fermés sur Une formation pour initier les jeûnes diplômés au métier de banquier islamique

Publié par le mai 30, 2017 dans Formations, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,