RSS

Archives de Tag: Crédit du Maroc

Crédit du Maroc recrute un Responsable Gestion des Financements Participatifs

Crédit du Maroc banque participative

Dans le cadre du déploiement de son activité de banque participative, le Crédit du Maroc recrute un Responsable Gestion des Financements Participatifs H/F. Contrat cadre en CDI basé à Casablanca.

Missions

En tant que Responsable de la confection des contrats et de la mise en gestion des financements participatifs, vos missions consistent à :

1/ Confection des contrats relatifs aux financements participatifs ( Mourabaha et Ijara ) :

  • Confection des contrats conformément aux modèles de la Fenêtre Participative (tels que validés par le Conseil Juridique du Crédit Du Maroc) ;
  • Recueil de l’avis de la Banque Participative et/ou Conseil Juridique du Crédit Du Maroc en cas de modification ou d’avenant aux modèles de contrats standards ;
  • Rappel des instructions à suivre aux représentants du Crédit Du Maroc désignés à réaliser les opérations Mourabaha ou Ijara,;
  • Communication des modèles de contrats à signer aux représentants du Crédit Du Maroc désignés à réaliser les opérations Mourabaha ou Ijara.

2/ Acquisition des biens pour le compte de la clientèle dans le cadre de Mourabaha et Ijara :

  • Vérification de la complétude des dossiers de financement participatifs conformément à la procédure en vigueur ;
  • Déclenchement des avis et bons de commande à transmettre aux fournisseurs ;
  • S’assurer de l’ordonnancement des opérations conformément à la procédure en vigueur :
  1. Acquisition des actifs (Immobilier ou Mobilier) par le Crédit Du Maroc en premier
  2. Règlement du fournisseur ou du notaire
  3. Signature des contrats Mourabaha ou Ijara après acquisition.

3/ Mise en en gestion des financements participatifs :

  • Traitement et mise en gestion des dossiers de financement et du prélèvement de la première échéance.

4/ Suivi de gestion :

  • Prise en charge et traitement des événements exceptionnels : Remboursement anticipé, report d’échéance, reprofilage
  • Suivi en coordination avec le Département Contrôle Comptable des soldes des comptes de gestion et des éventuels écarts.

5/ Réalisation des contrôles de niveau 1.2 vous incombant (Comptes de gestion, dossiers de financement etc.) et suivi des actions de remédiation en coordination avec la Direction Du Contrôle Permanent et la Direction Finance Participative.

6/ Contribution à la rédaction et mise à jour des procédures et des contrats relatifs aux produits participatifs.

  • Niveau d’études minimum : Bac + 4 / M1
  • Formation / Spécialisation : Vous êtes titulaire d’un Bac + 4/5 en Droit, Finance et Gestion ou équivalent, et vous avez bénéficié d’une formation complémentaire en Finance Participative.
  • Niveau d’expérience minimum : 3 – 5 ans
  • Expérience : Vous justifiez d’une expérience probante dans un poste similaire

Compétences recherchées

  • Maîtrise des principes et fondements de la finance participative
  • Maîtrise des produits et contrats relatifs aux financements participatifs (Mourabaha et Ijara)
  • Bonne capacité de communication et d’information
  • Référence : 2017-22747  
  • Date de parution : 06/07/2017

Postuler

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 7, 2017 dans Maroc, recrutement

 

Étiquettes : , , , ,

La banque participative by Crédit du Maroc

Après avoir obtenu l’agrément de Bank Al-Maghrib, Crédit du Maroc – filiale  du groupe Crédit Agricole France – accélère le déploiement de son offre de finance islamique. L’ambition affichée par la Direction de Crédit du Maroc est de faire de sa banque participative une banque moderne et performante, qui permettra au final de faire évoluer son modèle conventionnel de banque.

A l’instar des autres filiales des banques françaises actives au Maroc, Crédit du Maroc a choisi de commercialiser, dans un premier temps, son offre de banque participative dans une douzaine d’agences existantes, sans créer de filiale dédiée à cette activité, invoquant notamment la préférence de sa clientèle existante pour une solution de proximité.

Arreda, la banque participative de Crédit du Maroc

Véritable «banque dans la banque», cette formule permet de garder intact le cœur de métier de la banque en y intégrant les nouvelles offres relatives aux produits participatifs. Les fenêtres participatives disposeront de leur propre système d’information et d’équipes commerciales dédiées, avec une batterie de procédures destinées à assurer une totale étanchéité sur les plans financier et comptable entre les activités de banque conventionnelle et celles de banque participative .

Le Crédit du Maroc avait convoqué son Assemblée Générale Extraordinaire le 28 juillet 2016 pour étendre son objet social à la banque participative, visant notamment la réception des dépôts d’investissement et de la mise à disposition de financements conformes à l’avis du Conseil supérieur des Oulémas.

Crédit du Maroc a constitué une équipe projet qui travaille sur différents chantiers (offre, distribution, gouvernance et conformité, ressources humaines, finances…) depuis le début de l’année 2016. Ces chantiers  aujourd’hui bien avancés, ont connu une accélération depuis l’annonce des agréments par Bank Al-Maghrib : installation du nouveau système d’information, recrutement et formation des équipes, etc.

Les fenêtres participatives de Crédit du Maroc devraient démarrer au troisième trimestre 2017 en commençant par les produits les plus simples et les plus classiques avant de proposer des offres plus élaborées. Ce déploiement progressif permettra aux clients de se familiariser avec les produits et aux équipes commerciales de se roder en attendant le parachèvement de l’écosystème de la finance participative, notamment le volet de l’assurance Takaful pour lequel Crédit du Maroc a signé un contrat d’exclusivité de 10 ans avec Saham Assurance dans le domaine de la bancassurance.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
1 commentaire

Publié par le janvier 16, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Finance islamique : un guichet banque participative pour les filiales des banques françaises au Maroc

BNP Paribas, Société Générale, Groupe Crédit Agricole

Les filiales des trois principales banques françaises installées au Maroc vont créer des guichets islamiques pour répondre à la forte demande attendue pour les produits de finance participative. Il s’agit de BNP Paribas (BMCI), de la Société Générale, et du groupe Crédit Agricole (Crédit du Maroc).

Cette stratégie de pénétration du marché devrait être provisoire. Si la demande pour les produits bancaire islamique se confirme, ces banques devront filialiser l’activité des “Islamic windows” dans un réseau distinct.

Cette approche a été choisie par Bank Al-Maghrib pour ne pas pénaliser les banques locales qui vont consentir de gros investissements pour l’activité de banque participative.

La banque centrale limite à cet égard le volume de l’encours des financements participatifs accordés par les fenêtres participatives à 10% du total des financements de la banque. Au démarrage, le réseau de fenêtres islamiques ne pourra être supérieur à 4% du total des agences. Ce taux sera porté à 6% fin 2018, 8% après 2019 et 10% à partir de 2021.

Pour leur marketing, les fenêtres participatives ne pourront avoir une identité visuelle différente, à l’exception d’une signature juxtaposée au logo de la banque indiquant que l’agence distribue des financements participatifs.

Crédit du Maroc et Société Générale vont, dans un premier temps, dédier 10 à 12 agences à la banque participative, sans créer de filiale dédiée à cette activité. Les deux banques divergent cependant sur la stratégie de déploiement. Crédit du Maroc va créer « une banque dans la banque » en invoquant la préférence de sa clientèle existante pour une solution de proximité. Société Générale va spécialiser ses agences de banque participative sous la signature “Dar Al-Amane” suite à une étude ayant démontré une préférence de sa clientèle pour un réseau distinct et étanche à la finance conventionnelle.

Signatures « banque participative » de Société Générale et Crédit du Maroc
Dar al-Amane Société Générale

Dar al-Amane Société Générale

CDM banque participative

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 15, 2017 dans France, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Crédit du Maroc (Groupe Crédit agricole S.A) recrute un Chef de Projet IT Banque Participative

Chef de Projet IT Banque Participative

Dans le cadre du lancement de sa division Banque Participative, Crédit du Maroc recrute un “Chef de projet IT chargé du pilotage du projet de banque participative”. Basé à Casablanca, le poste en CDI est rattaché à la Direction des Systèmes d’Information Groupe.

Filiale du Groupe Crédit agricole S.A, le Crédit du Maroc (CDM) est une banque généraliste et universelle dont l’activité principale s’articule autour de trois métiers principaux : la banque de réseau et de détails, la banque de financement et d’investissement et les Services financiers spécialisés.

Missions

Vos principales missions consistent à :

  • Suivre l’avancement du projet banque participative
  • Planifier les ressources nécessaires
  • Suivre les budgets et les plannings
  • Remonter les alertes liées aux dépassements délais, budgets, écarts par rapport aux attentes
  • Remonter les points bloquants et anticiper les risques
  • Instruction des besoins d’arbitrage
  • Avoir une vision globale sur l’ensemble programme banque participative
  • Evaluer l’avancement du projet et consolidation en reportings réguliers
  • Mettre à jour les outils de suivi des projets
  • Respecter la méthodologie de gestion de projet tout en garantissant la qualité d’exécution du projet.

Compétences recherchées

  • Vous êtes expert en méthodologie de gestion de projets.
  • Vous êtes volontaire et curieux.
  • Vous appréciez le travail en équipe.
  • Vous êtes doté de qualités relationnelles et organisationnelles avérées.
  • Vous avez une connaissance ou certification en finance islamique.
  • Vous avez une certification PMP.
  • Outils informatiques : vous maîtrisez les outils de suivi des projets (ex : MS project, redmine).
  • Langues : un bon niveau en Anglais.

Profil

  • Bac + 5 / M2 et plus
  • Vous êtes Ingénieur spécialisé en informatique.
  • Expérience minimum 6 – 10 ans
  • Vous justifiez d’une expérience en gestion des projets idéalement dans le cadre d’une mise en place d’un CBS.
  • Vous justifiez d’une expérience bancaire.

Postuler

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 23, 2016 dans Maroc, recrutement

 

Étiquettes : , , , ,

Le groupe français Crédit Agricole se lance dans la finance islamique via sa filiale Crédit du Maroc

credit-du-maroc-credit-agricole

Crédit du Maroc – filiale marocaine du groupe français Crédit Agricole – dévoilera en 2015 son projet de banque participative (islamique) au Maroc.

Selon Adnane El Gueddari, membre du directoire de Crédit du Maroc, chargé de la banque de financement et d’investissement, il est naturel que Crédit du Maroc mette le cap sur la finance participative à la lumière du développement de ce secteur au niveau international et de l’évolution la loi bancaire marocaine.

« Nous avons créé une équipe dédiée qui travaille déjà sur une offre de banque participative. Nous ne sommes pas encore fixés sur le projet définitif. Nous planchons sur les scénarios possibles et à grande valeur ajoutée à la fois pour notre groupe et pour le marché. Nous restons ouverts à toutes les possibilités pour achever le projet le plus approprié. Nous réfléchissons notamment à la création d’une filiale propre ou un partenariat avec un grand acteur de la finance participative. Le projet sera finalisé et présenté durant l’année 2015 », a-t-il précisé.

RIBH

Articles liés : La finance islamique est désormais une priorité pour BNP Paribas au Maroc

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 18, 2015 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , ,