RSS

Archives de Tag: Bank Al Yousr

Bank Al Yousr recrute son Directeur Marketing

Bank Al Yousr

Pour accompagner son démarrage, Bank Al Yousr recrute un Directeur Marketing avec une expérience significative dans le marketing des services.

Bank Al Yousr est une banque participative universelle qui s’adresse à tous les segments de la clientèle qu’ils soient particuliers résidents, Marocains du Monde, entreprises ou professionnels. Elle se propose de couvrir progressivement l’ensemble de leurs besoins au travers d’un réseau d’agences bancaires dédiées couvrant tout le territoire marocain.

Bank Al Yousr ambitionne d’œuvrer de manière active et responsable à l’émergence et au développement de l’industrie financière participative au Maroc.

alyousr@alyousr.ma

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le août 18, 2017 dans Maroc, recrutement

 

Étiquettes : , , ,

Ouvrir un compte dans une banque islamique au Maroc

banques participatives au Maroc

Les banques participatives ont reçu de Bank Al Maghrib les documents relatifs aux conventions d’ouverture de compte et commencent à accueillir leurs premiers clients. Les comptes courants dans une banque islamique comporte quelques différences par rapport aux banques conventionnelles.

Comptes conjoints

Ces différences concernent d’abord la gestion des comptes conjoints. Dans le système classique, en cas de décès de l’un des détenteurs de ce type de compte, son argent revient systématiquement au co-détenteur, selon les pratiques les plus répandues. Le CSO a écarté ce traitement jugé non conforme à la Charia, apprend-on auprès de BAM. Au lieu de cela, le co-détenteur ne peut bénéficier que de la part qui lui revient contractuellement tandis que les fonds du détenteur décédé doivent être répartis conformément aux règles de succession prévues par la Moudawana.

Comptes en déshérence

Autre point non négligeable, les comptes ouverts auprès des établissements participatifs ne sont pas concernés par les règles en vigueur concernant les comptes en déshérence (n’ayant fait l’objet d’aucune opération sur 10 ans et plus). Les banques conventionnelles ont l’obligation de clôturer ces comptes et de remettre les fonds qui y sont déposés à la CDG qui les confie elle-même au bout de 5 ans au Trésor. Le CSO, pour sa part, juge cette manière de faire non conforme, ce qui fait que les comptes dans les banques participatives devront être maintenus en toutes circonstances, peu importe qu’ils fassent l’objet d’opérations ou pas.

Opérations de change

Un dernier point de différence porte sur les opérations de change que les détenteurs de comptes au niveau des établissements participatifs devront opérer au cours du jour où ils se présentent à leur agence alors que les banques classiques donnent la possibilité de différer l’exécution des opérations entre autres pour bénéficier de cours plus avantageux.

Lire l’intégralité de l’article sur la Vie éco

OUVERTURE DE COMPTE

Il faut préciser que certaines banques ont déjà démarré l’ouverture de comptes :

alors que d’autres banques suivront prochainement :

Le Journal de la finance islamique

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 31, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Maroc, quelle est la meilleure banque participative ?

banques participatives au Maroc

Les premières banques islamiques ou banques participatives démarrent au Maroc en 2017. Le Journal de la finance islamique publie ce sondage à l’intention de nos lecteurs marocains intéressés par la finance islamique pour savoir dans laquelle de ces futures banques islamiques ils préfèreraient ouvrir un compte :

Sondage remis à zéro le 17 juin 2017 après avoir mis en place un système préventif et ceci suite à la détection d’une fraude massive au vote par des personnes qui n’ont visiblement pas encore assimilé le sens du mot éthique. Les lecteurs qui avaient déjà voté peuvent le faire une deuxième fois s’ils le souhaitent.

Source : Le Journal de la finance islamique

 
Commentaires fermés sur Maroc, quelle est la meilleure banque participative ?

Publié par le juin 9, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Bank Al Yousr mise sur l’authenticité et l’innovation

Bank Al Yousr a organisé la 1ère édition du “Forum scientifique Al Yousr de la finance participative” les 22 et 23 avril 2017 à Casablanca. Le but de cette manifestation est de promouvoir l’innovation afin d’élargir la gamme de produits participatifs et constituer une force de proposition pour améliorer le cadre juridique et réglementaire de la finance participative.

Consacrée à l’ingénierie financière participative sous l’angle charaïque et réglementaire, cette rencontre scientifique a été marquée par la participation de professionnels, d’Oulémas et de jurisconsultes spécialisés. Des Scholars de stature internationale tels que Mohamed Taqi Usmani, Yusuf Delorenzo et Nizam Yaqubi, tous membres du Sharia Board du Groupe Guidance ont activement participé à l’évènement.

Selon les dirigeants de Bank Al Yousr, son offre de produits financiers participatifs portera dans un premier temps sur des produits équivalents à ceux auxquels sont habitués les Marocains au niveau des banques conventionnelles, mais la phase suivante connaîtra un déploiement du potentiel intégral de la finance participative et de la panoplie de produits qu’elle recèle pour financer l’économie réelle et répondre aux besoins et attentes des clients.

Il convient de souligner à cet égard que les articles 58 et 59 de la loi bancaire 103-12 ont ouvert la voie à l’innovation financière en donnant la possibilité aux banques participatives de proposer d’autres produits que ceux initialement agréés sous réserve de leur conformité aux préceptes de la Charia et après validation par Bank Al‐Maghrib et approbation du Comité charia pour la finance et du Comité des établissements de crédit.

Bank Al Yousr, filiale de la Banque Centrale Populaire (BCP) et de Guidance Financial Group, va couvrir l’ensemble des activités de la banque universelle, à savoir la collecte des dépôts et la distribution de crédits. Elle proposera également des instruments de placement et d’investissement. «Nous ne voulons surtout pas reproduire à l’identique les produits de la banque conventionnelle. Il s’agira aussi de proposer une offre compétitive par rapport aux produits de la finance classique» précise le DG de la BCP.

A noter que le groupe Guidance a été conseillé par le cabinet d’avocats d’affaires international français LPA-CGR pour la structuration juridique des produits participatifs qui seront offerts par la nouvelle banque.

A travers l’organisation de cette rencontre scientifique de haut niveau appelée à devenir un évènement annuel, Bank Al Yousr confirme son ambition d’être le leader de la banque participative au Maroc. La banque a annoncé vouloir s’approprier un tiers du marché et prévoit d’ouvrir dans une première phase une centaine d’agences neuves entièrement dédiées à la banque participative.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
2 Commentaires

Publié par le avril 23, 2017 dans Ingénierie financière, Maroc

 

Étiquettes : , , , , , ,

Bank Al Yousr

Bank Al Yousr

Bank Al Yousr بنك اليسر est une banque participative universelle dédiée à la finance islamique au Maroc.

  • Raison sociale : Bank Al Yousr بنك اليسر
  • Forme juridique : SA
  • Actionnaires : Banque Centrale Populaire (BCP), Guidance Financial Group
  • Directeur Général : Mohamed ADIB
  • Capital initial : 340 millions de dirhams
  • Répartition du capital : BCP 80% | Guidance Financial Group 20%
  • Agrément de Bank Al-Maghrib : 2017
  • Démarrage : 1er semestre 2017
  • Réseau d’agences : Bank Al Yousr ambitionne de détenir plus du tiers du marché de la finance participative au Maroc et projette à cet effet d’avoir le plus large réseau de banques participatives avec une centaine d’agences.
  • Site internet : alyousr.ma

“Yousr” signifie “Aisance” en arabe.

N.B. : Le nom initialement choisi pour cette banque était « Banque Participative du Maroc » avant d’être modifié sur demande de Bank Al-Maghrib qui a estimé que le nom était trop générique.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
2 Commentaires

Publié par le mars 24, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , ,