RSS

Archives de Tag: Al Akhdar Bank

Ouvrir un compte dans une banque islamique au Maroc

banques participatives au Maroc

Les banques participatives ont reçu de Bank Al Maghrib les documents relatifs aux conventions d’ouverture de compte et commencent à accueillir leurs premiers clients. Les comptes courants dans une banque islamique comporte quelques différences par rapport aux banques conventionnelles.

Comptes conjoints

Ces différences concernent d’abord la gestion des comptes conjoints. Dans le système classique, en cas de décès de l’un des détenteurs de ce type de compte, son argent revient systématiquement au co-détenteur, selon les pratiques les plus répandues. Le CSO a écarté ce traitement jugé non conforme à la Charia, apprend-on auprès de BAM. Au lieu de cela, le co-détenteur ne peut bénéficier que de la part qui lui revient contractuellement tandis que les fonds du détenteur décédé doivent être répartis conformément aux règles de succession prévues par la Moudawana.

Comptes en déshérence

Autre point non négligeable, les comptes ouverts auprès des établissements participatifs ne sont pas concernés par les règles en vigueur concernant les comptes en déshérence (n’ayant fait l’objet d’aucune opération sur 10 ans et plus). Les banques conventionnelles ont l’obligation de clôturer ces comptes et de remettre les fonds qui y sont déposés à la CDG qui les confie elle-même au bout de 5 ans au Trésor. Le CSO, pour sa part, juge cette manière de faire non conforme, ce qui fait que les comptes dans les banques participatives devront être maintenus en toutes circonstances, peu importe qu’ils fassent l’objet d’opérations ou pas.

Opérations de change

Un dernier point de différence porte sur les opérations de change que les détenteurs de comptes au niveau des établissements participatifs devront opérer au cours du jour où ils se présentent à leur agence alors que les banques classiques donnent la possibilité de différer l’exécution des opérations entre autres pour bénéficier de cours plus avantageux.

Lire l’intégralité de l’article sur la Vie éco

OUVERTURE DE COMPTE

Il faut préciser que certaines banques ont déjà démarré l’ouverture de comptes :

alors que d’autres banques suivront prochainement :

Le Journal de la finance islamique

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 31, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Maroc, quelle est la meilleure banque participative ?

banques participatives au Maroc

Les premières banques islamiques ou banques participatives démarrent au Maroc en 2017. Le Journal de la finance islamique publie ce sondage à l’intention de nos lecteurs marocains intéressés par la finance islamique pour savoir dans laquelle de ces futures banques islamiques ils préfèreraient ouvrir un compte :

Sondage remis à zéro le 17 juin 2017 après avoir mis en place un système préventif et ceci suite à la détection d’une fraude massive au vote par des personnes qui n’ont visiblement pas encore assimilé le sens du mot éthique. Les lecteurs qui avaient déjà voté peuvent le faire une deuxième fois s’ils le souhaitent.

Source : Le Journal de la finance islamique

 
Commentaires fermés sur Maroc, quelle est la meilleure banque participative ?

Publié par le juin 9, 2017 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Décret autorisant le Crédit Agricole du Maroc à exercer la finance islamique

Al Akhdar Bank logo

Banque marocaine à capitaux publics, le Crédit Agricole du Maroc a sollicité et obtenu l’accord du gouvernement pour créer Al Akhdar Bank www.alakhdarbank.ma البنك الأخضر une filiale dédiée à l’activité de banque participative (islamique), en partenariat avec la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD).

Crédit Agricole du Maroc détiendra 51% et ICD 49% du capital de la banque participative  dont le capital initial prévu est de 200 millions de dirhams, une augmentation ultérieure devant le porter à 400 millions de dirhams.

Al Akhdar Bank a reçu le 2 janvier 2017 l’agrément de Bank al-Maghrib pour exercer son activité.

La version française du décret 2-16-712 autorisant le Crédit Agricole du Maroc à prendre une participation dans la banque participative a été publiée au Bulletin Officiel n° 6500 du 15 septembre 2016 (13 Dhou al Hijja 1437).

Télécharger Télécharger le Décret (Version en français, Pdf)

Source : Le Journal de la Finance Islamique

© RIBH. Reproduction de l’article autorisée sous réserve de conserver les liens et la signature ci-dessus.

 
3 Commentaires

Publié par le octobre 5, 2016 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Quelle est la meilleure banque islamique au Maroc ?

Meilleure banque islamique au Maroc

C’est officiel, les premières banques islamiques ou banques participatives démarrent au Maroc en 2017. Plusieurs banques ont obtenu l’agrément de Bank Al-Maghrib.

  • Bank Assafa : Attijariwafa bank a annoncé son intention de transformer sa filiale Dar Assafaa en une banque islamique à part entière, avec son identité indépendante. Attijariwafa bank développera sa banque participative sans associé étranger.
  • Bank Al Yousr : la Banque Centrale Populaire – BCP a signé un partenariat stratégique avec Guidance Financial Group. Basé aux Etats-Unis et filiale du fonds souverain qatari Barwa, Guidance Financial Group est un opérateur global de finance islamique actif dans plusieurs régions du monde.
  • Bank Al Tamwil wal Inmaa – BTI Bank : le conseil d’administration de BMCE Bank présidé par Othman Benjelloun a approuvé un projet d’association avec Al Baraka Banking Group (ABG), l’un des leaders mondiaux de la finance islamique. Al Baraka Banking Group, dont le siège est situé à Bahrain, possède le plus large réseau mondial de banque islamique, avec un réseau de 500 agences et des filiales dans de nombreux pays musulmans.
  • Umnia Bank : C’est le nom définitif donné à la banque participative du consortium constitué par CIH Bank,  Qatar International Islamic Bank (QIIB) et la CDG (Caisse de Dépôt et de Gestion, maison mère du CIH). Une structure provisoire nommée QMB Company avait été créée pour déposer la demande d’agrément auprès de Bank Al-Maghrib.
  • Al Akhdar Bank : le Crédit Agricole du Maroc, dont le capital est détenu à 75% par l’Etat marocain, a été autorisé à créer une banque participative dont il détiendra 51% du capital, en s’associant avec la Banque Islamique de Développement (BID), institution internationale dont le siège est à Djeddah qui détiendra 49% du capital.

Bank Al-Maghrib a également autorisé trois banques à ouvrir des fenêtres participatives (agences ou guichets spécialisés Islamic Window) pour offrir à leur clientèle des produits bancaires participatifs : Banque Marocaine du Commerce et de l’Industrie – BMCI, Crédit du Maroc et Société Générale – SGMB.

Le Journal de la finance islamique publie ce sondage à l’intention de nos lecteurs marocains intéressés par la finance islamique pour savoir dans laquelle de ces futures banques islamiques ils préfèreraient ouvrir un compte :

  • Bank Assafa بنك الصفاء (Attijariwafa bank)
  • Bank Al Yousr بنك اليسر (Banque Centrale Populaire – Guidance Financial Group)
  • Bank Al Tamwil wal Inmaa – BTI Bank بنك التمويل والانماء (BMCE Bank – Al Baraka Banking Group)
  • Umnia Bank أُمنية بنك (CIH Bank, QIIB, CDG)
  • Al Akhdar Bank البنك الأخضر (Crédit Agricole du Maroc, BID)
  • Banque Marocaine du Commerce et de l’Industrie – BMCI.
  • Crédit du Maroc.
  • Société Générale – SGMB.

Sondage clos.

Le Journal de la finance islamique

 
Commentaires fermés sur Quelle est la meilleure banque islamique au Maroc ?

Publié par le septembre 13, 2015 dans Maroc

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,