Finance islamique, la Fintech Wealthsimple lance un placement halal au Québec

Wealthsimple

Wealthsimple, une société canadienne de gestion de placements en ligne, a lancé la commercialisation d’un portefeuille d’investissements halal pour les musulmans pratiquants souhaitant faire fructifier leur patrimoine en respectant la charia. Une première au Québec, selon la société qui gère le plus important service de placement automatisé au Canada.

Le portefeuille composé de 50 titres vise à maximiser la diversification et suit l’index boursier ACWI publié par l’entreprise de services financiers MSCI (anciennement Morgan Stanley Capital International).

Les actions sont sélectionnées suivant un processus de vérification croisé portant sur la nature de l’activité commerciale de l’entreprise et sur ses finances. Les entreprises engagées directement dans des activités touchant l’alcool, le tabac, les jeux d’argent ou l’élevage de porc ou tirant plus de 5 % de leurs revenus de ces activités sont écartées. Même chose pour celles qui tirent un important revenu d’intérêts ou profitent d’un fort effet de levier en s’endettant pour générer des bénéfices.

Selon son président et cofondateur, Michael Katchen, Wealthsimple a voulu offrir un portefeuille qui avait tous les avantages des autres portefeuilles proposés par la société tout en respectant les pratiques d’investissement islamiques.

Tweet
Le premier ministre Trudeau discute avec l’équipe de Wealthsimple lors de sa visite dans leurs bureaux, à Toronto en mai 2017.

Pour investir dans ce type de véhicule, il suffit au client de remplir un formulaire en ligne sur le site de Wealthsimple puis de transférer le montant qu’il souhaite investir dans son portefeuille halal. Il n’y a pas de minimum requis. Les investisseurs peuvent déposer aussi peu qu’un dollar. Wealthsimple met en avant le faible coût de ses frais de placements qui varient entre 0,40 % et 0,50 %, selon le montant investi.

Wealthsimple a été fondée en 2014. Elle gère actuellement un actif de 1 milliard de dollars et compte 30.000 clients.

© RIBH, le Journal de la Finance Participative

Sur le même sujet :

Fonctionnement rudimentaire : Wealthsimple se défend

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s