Livre Blanc sur les enjeux de la Blockchain au Maroc

Le Livre Blanc sur la Blockchain publié par l’Association des Utilisateurs des Systèmes Informations au Maroc (AUSIM) dresse un panorama des domaines d’application touchés par cette technologie et les adaptations techniques, juridiques et métier qui devront accompagner son déploiement.

Le Livre Blanc sur la Blockchain publié par l’Association des Utilisateurs des Systèmes Informations au Maroc (AUSIM) dresse un panorama des domaines d’application touchés par cette technologie et les adaptations techniques, juridiques et métier qui devront accompagner son déploiement.

Le document constitue une synthèse des travaux de la conférence organisée par l’AUSIM le 17 Mai 2017 sur le thème « La Blockchain – The Disruption » qui a été marquée par la participation d’intervenants de renom.

Technologie de rupture promettant de grands bouleversements dans un futur proche, la Blockchain s’appuie sur un principe de répartition qui permet de se passer des « Tiers de Confiance » pour déléguer le contrôle à un réseau de pairs (infrastructure Peer-To-Peer).

Lors de cette conférence, les experts de la Blockchain se sont relayés pour illustrer des use cases de la Blockchain qui peuvent concerner plusieurs secteurs tels que la banque et les transactions financières, les notaires et les cessions immobilières, les monopoles énergétiques sur la distribution d’électricité ou de carburants, les systèmes électoraux et de votes en général, la gestion des propriétés de terrains dans un cadastre ouvert et transparent, les systèmes d’assurance quasi autonomes et autorégulés, où polices d’assurance et réclamations des assurés seraient automatiquement gérées, etc.

L’évitement de la cybercriminalité et du hacking est aussi un avantage de la Blockchain qui permet de gérer les informations critiques de manière décentralisée et encryptée.

Il existe cependant de nombreuses questions à régler. Par exemple, renforcer le cadre législatif de la Blockchain, garantir l’interopérabilité des systèmes et des réseaux pour que les registres, la transparence, la confidentialité puissent être assurés dans toutes les conditions. Poursuivre et financer des recherches dans tous les domaines de la Blockchain avec la nécessité de réaliser des expérimentations de cas d’usage et surtout continuer à favoriser la transversalité des actions et du pouvoir de décision des particuliers.

Au Maroc, le secteur financier se pose un certain nombre de questions et si certaines institutions se sont déjà lancées sur des POC (Proof Of Concept) en Big data et Analytics, la Blockchain reste encore au stade du concept et de la veille.

Cette conférence a permis aux participants d’appréhender les possibilités de la Blockchain pour le développement de l’entreprise et de l’administration ; mais également de passer en revue certain blocages et risques et d’offrir un forum de débat aux professionnels et aux experts autour de cette technologie.

Livre Blanc Blockchain Télécharger le Livre Blanc

RIBH, le Journal de la Finance Participative

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s