Banques participatives : l’effet disruptif de la Fintech

finance islamique fintech

La prochaine phase de croissance exige que l’industrie de la finance islamique chevauche la vague Fintech.

La technologie financière ou Fintech gagne rapidement du terrain dans le secteur des services et produits financiers, les startups et les sociétés financières traditionnelles telles que les banques ou les compagnies d’assurance adoptant de manière proactive des méthodes pour rester en tête.

Selon le rapport “Fintech et Financial Services: Initial Considerations” préparé par l’équipe du Fonds monétaire international (FMI), la Fintech exploite l’explosion du big data (données volumineuses) sur les individus et les entreprises, les progrès de l’intelligence artificielle, la puissance de calcul, la cryptographie et la portée de l’internet.

Les fortes complémentarités entre ces technologies donnent lieu à un éventail impressionnant de nouvelles applications touchant les services, allant des paiements au financement, à la gestion d’actifs, à l’assurance et au conseil.

Une alternative compétitive aux intermédiaires financiers traditionnels

La possibilité existe maintenant que les entités promues par la Fintech émergent comme des alternatives compétitives aux intermédiaires financiers traditionnels, aux marchés et aux infrastructures.

À l’heure actuelle, la finance islamique Fintech est encore à ses débuts, mais nous voyons un nombre croissant de start-up, de laboratoires d’innovation et d’incubateurs basés sur les valeurs et les principes de la finance islamique même s’ils ne sont pas aussi visibles et omniprésents que leurs homologues conventionnels.

La finance islamique a beaucoup à gagner en s’appuyant sur la Fintech portée par une pénétration plus élevée du mobile et de l’internet sur les marchés, les consommateurs devenant de plus en plus férus de technologie.

La création d’un réseau d’agences physiques par une nouvelle banque est un investissement coûteux qui demande du temps. La réalité est que le moyen le plus rapide d’atteindre autant de personnes de manière efficiente est l’adoption de la technologie financière.

La Fintech est le réseau de distribution du futur pour les banques et la finance – et les banques islamiques en particulier – n’ont pas l’option de ne pas l’adopter. La seule façon pour les banques islamiques ou les fonds islamiques ou le crowdfunding islamique de se développer est d’adopter la technologie mobile.

Les banques abordent en grande partie la technologie financière d’un point de vue réglementaire, contrairement aux sociétés Fintech, qui n’étant pas des banquiers, ont considéré les services financiers uniquement comme une opportunité de business et les ont abordés du point de vue de l’expérience client. 

Atom Bank

L’exemple Atom Bank

Atom Bank, une banque entièrement basée sur une application, est un exemple d’entité qui embrasse pleinement la banque numérique. Selon le site Internet de la banque domiciliée au Royaume-Uni, Atom Bank n’a pas de succursales, est transparente, innovante, peu coûteuse et place les clients au cœur de tout ce qu’elle fait.

De plus, la banque utilise la sécurité biométrique, à travers la reconnaissance faciale et vocale pour se connecter à son application. Ouvrir un compte chez Atom Bank prend six minutes sans avoir besoin de parler à personne et nécessite de remplir seulement trois champs de formulaire.

La plupart des banques tentent de numériser des portions de leurs activités. Cependant, ces banques ne font que numériser les processus existants, mais ne prennent pas suffisamment de recul pour bâtir une véritable expérience numérique. Elles sont incapables de fournir ce qu’Atom Bank a pu faire en termes d’ouverture de compte et d’intégration de nouveaux clients.

La Fintech levier de développement de l’économie réelle

Les Fintechs islamiques permettent au client d’investir dans l’économie réelle et de bénéficier d’une rentabilité supérieure pour son épargne.

Pourquoi voulez-vous que les gens mettent leur argent dans une banque alors qu’ils peuvent de nos jours le mettre dans une Fintech et obtenir un meilleur rendement ? La Fintech vous relie à un projet ou à un investissement, ce qui permet aux gens d’investir dans l’économie réelle et de contribuer directement au développement de leur pays.

Du point de vue du régulateur, cette caractéristique de la Fintech islamique contribue à une plus grande stabilité du système financier.

Source : Le Journal de la Finance Islamique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s