RSS

La Banque Zitouna dévoile ses services de finance islamique en Tunisie

22 Nov

La création de la Banque Zitouna répond à une demande de plus en plus importante de produits et services conformes aux principes de la Finance Islamique. Elle offrira aux ménages tunisiens des solutions bancaires innovantes, de même qu’elle accompagnera les entreprises et investisseurs tunisiens et internationaux exerçant leurs activités en Tunisie. La banque démarrera ses activités en 2010 avec 9 agences.

La banque islamique Zitouna offrira toute la gamme de services d’une banque universelle : services de financement et /ou de placement, à tout type de clientèle : particuliers, professionnels, Petites et Moyennes Entreprises, Grandes Entreprises nationales et internationales, Institutionnels…

Pour ses clients Particuliers et Professionnels, la Banque Zitouna développera une gamme de produits et services couvrant leurs besoins quotidiens, leur financement de projets, la gestion de leur épargne et la préparation de leur retraite. En outre, la banque offrira à ses clients Entreprises (Grandes Entreprises, PME-PMI, Institutionnels et Administrations Publiques) un ensemble de prestations notamment par le biais de ses équipes spécialisées dans les domaines des activités de marché, de banque d’affaires, de commerce international et d’ingénierie financière.

Offre de Produits et Services

Banque Zitouna a conçu et mis en place une gamme complète et innovante de Produits et Services :

Particuliers et Professionnels

Banque Zitouna répondra aux besoins de sa clientèle de particuliers et professionnels en matière d’épargne et de placement via une gamme innovante de comptes de dépôt, d’épargne, de plans d’épargne et de comptes d’investissement participatifs permettant une rémunération à la fois intéressante et conforme à ses principes et valeurs. En matière de financement, l’offre de produits de Banque Zitouna satisfera les différents types de demandes de financement couvrant l’immobilier, l’automobile et moyens de transport, le mobilier et l’électroménager…

Entreprises et Institutionnels

Pour sa clientèle « ’entreprises et institutionnels », Banque Zitouna offrira des solutions de placement et d’investissement participatif ainsi qu’une panoplie complète de produits de financement de stock, d’équipements, d’immobilier, et de projets. D’autre part, la banque accompagnera ses entreprises clientes dans le développement de leurs activités à l’international, notamment dans la conduite des opérations de commerce international.

Conformité aux principes de la Charia

L’offre de Produits et Services de la Banque Zitouna sera basée sur des contrats financiers conformes aux principes de la Charia :

Mourabaha

La Mourabaha est un contrat de vente au prix de revient majoré d’une marge bénéficiaire connue et convenue entre la banque et le client. (البيع بربح معلوم). La banque achète le bien qu’elle revend au comptant ou à terme à son client moyennant une marge bénéficiaire convenue entre les deux parties.

La Mourabaha est un mode de financement qui sera proposé par Banque Zitouna aussi bien pour les clients particuliers qu’aux entreprises. La mourabaha pourra financer l’immobilier, les véhicules de tourisme, utilitaires et industriels, les besoins d’exploitation (stocks, matières, produits intermédiaires…), ainsi que les équipements professionnels et / ou privés.

Pour que le contrat de Mourabaha soit conforme aux principes de la Charia : l’objet du contrat doit être licite ; l’achat/revente doivent être réels et non fictifs ; le prix de revient, la marge bénéficiaire de la banque et les délais de paiement doivent être préalablement connus et acceptés par les deux parties.

Ijara

Le contrat d’Ijara est un contrat de location, le cas échéant avec une option d’achat du bien à terme. Sous la transaction Ijara, la banque (référée comme Mu’jir) achètera le bien immobilier tel que sollicité par le client (référé comme Must’ir) et donne au client le droit de l’utiliser et d’en bénéficier pour une période de temps prédéterminée et en contre partie le client paye un loyer convenu d’avance (référé comme ujrah).

Le bien immobilier reste la propriété de la Banque vu que seul l’usufruit, c’est-à-dire le droit de l’usage, est transféré au locataire. L’ijara est une technique de financement des investissements mobiliers et immobiliers qui constitue un moyen souple et pratique donnant accès à des avantages fiscaux.

Conformité à la Charia : l’objet de la location (l’utilisation du bien loué) doit être connu et accepté par les deux parties ; la location doit porter sur des biens non destructibles du fait de la jouissance ou de l’utilisation ; la durée de location, le délai de paiement, le montant du loyer et la périodicité doivent être déterminés et connus à la conclusion du contrat de leasing.

Moudharaba

Dans le contrat de Moudharaba, la banque en tant que financier d’une opération remet les fonds à un moudhareb afin qu’il l’investisse dans un projet spécifique nécessitant un savoir-faire particulier. Les profits sont partagés in-fine selon un ratio préétabli (principe de la société en commandite (article 67 du CSC Tunisien). La banque peut jouer le rôle de Moudhareb en utilisant les fonds des déposants dans divers projets (Moudharaba restrictive /Libre).

La Moudharaba constitue un investissement direct, semblable au capital risque. La banque se fixe pour objectif d’assurer une rentabilité satisfaisante des capitaux investis, dans le cadre d’un compte d’investissement et rémunération de l’épargne.

Réseau et Direction

Le siège social la banque, situé aux Berges du Lac II à Tunis est en cours de construction, et son ouverture est prévue fin mai 2010. Par ailleurs, un vaste programme d’ouverture d’agences a été engagé et couvrira dans une première phase les principales villes de Tunisie. Prés de dix agences seront ouvertes d’emblée pour le démarrage de la banque, courant 2010 dont 5 sur le Grand Tunis dans les localités d’Ennasser, La Marsa, Centre Ville et le Kram, ainsi que 2 à Sousse et 2 à Sfax.

Mahfoudh Barouni, nommé Directeur Général est considéré comme le spécialiste de la finance islamique en Tunisie. Economiste de formation, il peut se prévaloir d’une longue et riche carrière, dont 25 ans à la tête de la BEST Bank. Pour le seconder, Walid Koubaa, n’est pas non plus un inconnu dans le domaine bancaire et dans le secteur de la finance islamique. Ancien de la Citibank à Tunis, il a notamment travaillé sur la création de la Noor Bank et de la Sharjah Islamic Bank.

RIBH


 
14 Commentaires

Publié par le novembre 22, 2009 dans Banque Zitouna, Tunisie

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

14 réponses à “La Banque Zitouna dévoile ses services de finance islamique en Tunisie

  1. ribh

    janvier 21, 2011 at 11:05

     
  2. amal

    septembre 24, 2010 at 4:39

    Bonjour,
    je voulais savoir quelles sont les opportunités offertes par la banque pour placer (ou investir) environ 50 mille dinars ?
    Merci

     
  3. ribh

    septembre 22, 2010 at 10:36

    @ Achour Souheil :

    Wa alaykoum assalam,

    Non.

    Il faut savoir que les banques islamiques ne prêtent pas d’argent en liquide : elles achètent un bien (maison, auto… ) et le revendent au client avec une marge et des facilités de paiement. C’est une transaction commerciale conforme au principe « Allah a rendu licite le commerce et a interdit le riba ».

     
  4. Achour Souheil

    septembre 22, 2010 at 9:38

    Esselem alikom,
    Je voudrai savoir si la Banque Ezzitouna peut financer le remboursement d’un crédit octroyé par une autre banque( 30000d) et ce afin de m’octroyer le financement d’un achat immobilier.

     
  5. ribh

    juillet 28, 2010 at 5:28

    @ Ben Salah :

    Oui c’est possible. Dans le cadre du contrat de Mourabaha, la banque peut acheter l’appartement de votre choix et vous le revendre avec une marge en étalant vos paiements sur la durée convenue.

     
  6. ben salah

    juillet 28, 2010 at 1:45

    je voulais savoir si je peux avoir l’appartement que je choisi moi même… est ce possible que la banque l’achète et que je rembourse la banque ?
    merci

     
  7. bett

    mars 25, 2010 at 11:26

    assalamou alaikom
    d’abord je félicite l’état tunisien pour ce projet très important et je souhaites qu’il donne de bonnes suites, ensuite je voudrais me renseigner si la banque Zitouna pourra financer des projets de construction de cabinets pour médecins dans le cadre de complexe médical avec d’autres collègues qui ne vont pas nécessairement demander le financement de la même banque.

     
  8. Anonyme

    mars 2, 2010 at 1:17

    Enfin, nous commençons à trouver le bon chemin, le gain et la justesse.

     
  9. Rafik et Fethi

    janvier 8, 2010 at 7:19

    Dieu merci
    Finalement le rêve devient réalité

     
  10. mhalla selim

    janvier 3, 2010 at 5:44

    D’abord je ne peux qu’encourager les mesures prises par l’état tunisien pour le développement de la finance islamique en Tunisie, Zitouna en étant le fruit.
    Ensuite, j’aimerais savoir si la banque Zitouna va procéder, dans le cadre de ces produits annoncés, au rachat des crédits immobiliers auprès des banques universelles en sachant que je dispose d’un crédit hypothécaire et que je souhaite me libérer du riba

     
  11. Nejma

    décembre 22, 2009 at 3:43

    Espérons que ce nouveau projet de banque islamique sera béni par Allah.
    je veux savoir quel est le pourcentage de fonds propres nécessaire pour pouvoir bénéficier d’un financement pour un achat immobilier et merci.

     
  12. ribh

    décembre 18, 2009 at 11:52

    @ Affef :

    Salam,

    Oui, la banque Zitouna financera l’achat immobilier inch’Allah.

     
  13. affef

    décembre 18, 2009 at 4:36

    Pour commencer je tiens à saluer les fondateurs de cet énorme projet et nchalah sera béni par notre dieu.
    en fait, moi et mon mari nous voulons avoir un crédit bancaire islamique dont le but d’acheter un appartement et nous voulions savoir si c’est bien possible à travers la banque Zitouna.

     
  14. Abderrahmen Bennani

    décembre 14, 2009 at 11:07

    Au début, je salue cette initiative qui ne fait que remettre la finance tunisienne dans la bonne direction : la finance islamique.

    Toutefois, je suggère la constitution d’un comité des ‘oulama » qui veillera au respect de l’application de la « chariaa » dans toutes les opérations de la banque : ceci renforcera la confiance banque-client.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s