RSS

JAK Bank banque suédoise sans intérêts : parce que l’intérêt est le cancer de l’économie

14 Mar

jak_bank

En Suède, la JAK Bank pratique depuis 1970 un système de prêts et d’épargne sans taux d’intérêt. La licence bancaire a été obtenue en 1997. Formellement JAK est une banque coopérative. Actuellement elle a 33 000 membres et la croissance des membres est de 7% par an.

LA BANQUE DE MEMBRES JAK : UN SYSTEME DE PRETS ET D’EPARGNE SANS TAUX D’INTÉRÊT

Les prêts sont financés par les dépôts des membres JAK. Jusqu’en 2006 la totalité des membres ont économisé la somme de 87 millions €, et ont emprunté la somme de 76 millions € (en 2006). L’administration et les coûts de développement sont couverts par les cotisations d’adhésion annuelle et les frais des prêts (environ 2.5% du tarif effectif d’intérêt).

En combinaison avec le compte d’épargne sans taux d’intérêt, nous avons deux produits – les deux sont sans taux d’intérêt:

1. le prêt-épargne équilibré (original) – plus favorable pour les particuliers.

2. l’instrument de prêt et de soutien à l’épargne (nouveau) – plutôt destiné aux associations et aux sociétés.

POURQUOI SANS TAUX D’INTÉRÊT?

Nous considérons qu’il est légitime de payer pour un travail fait ou pour une prise de risques, mais pas de gagner de l’argent seulement avec de l’argent. A notre point de vue il n’est pas moral de donner des prêts contre des taux intérêt où il n’y a ni travail, ni risque impliqué.

L’usage des intérêts entraîne également des effets négatifs dans la société. Ceux-ci grèvent les prix des services et des marchandises lorsque les producteurs les ajoutent aux prix de vente pour couvrir les frais d’intérêt de leurs emprunts. Dans une économie basée sur l’intérêt, l’argent est transféré de ceux qui en ont le moins à ceux qui en ont le plus, et de cette façon les actifs se concentrent aux mains de quelques-uns.

Finalement, depuis que notre système monétaire moderne se base sur des dettes et que pratiquement tout l’argent est en forme de dettes qui doivent être remboursées avec des intérêts, nous avons un système d’argent qui croît exponentiellement. Tout ce qui croît exponentiellement va forcément un jour atteindre son point de rupture. Aujourd’hui nous avons un accroissement exponentiel aussi bien dans les actifs réels que dans les actifs financiers, y compris l’argent.

Pour ces raisons, le but majeur de JAK est une économie sans taux d’intérêt. A cette fin nous proposons :

– des services bancaires basés sur un système de prêts et d’épargne sans taux d’intérêt

– un soutien au dialogue de la Communauté JAK.

LE DIALOGUE DE LA COMMUNAUTÉ JAK

Une relation avec de l’argent impliqué est toujours une question de confiance. Les connaissances de notre idée « sans taux d’intérêt » et de nos activités, se diffusent mieux de bouche à oreille et entre personnes et leurs connaissances. Pour cette raison notre marketing se fait sur la base de dialogues entre les membres et d’autres personnes, sur les thèmes économie et intérêt. Nous sommes organisés pour soutenir tous les membres dans ce dialogue.

Le nombre de membres augmente constamment. En 1991 nous étions 19 000 et actuellement (en 2007) nous sommes 33 000. L’augmentation de ces derniers 12 mois a été de 7%. Il y a 600 membres qui font la promotion du modèle JAK de façon plus active. La majorité fait partie de petites succursales. Ces succursales ne sont pas impliquées dans nos activités bancaires, seulement dans l’information de nos produits. La majorité fait partie du dialogue de la société civile en ce qui concerne nos systèmes bancaires et monétaires.

Notre magazine Grus & Guld (Gravier & Or) soutient les dialogues et séminaires de tous les membres. Les membres actifs reçoivent un appui financier par leurs succursales et leurs activités locales. Nous faisons une formation sur les principes JAK et nous organisons des réunions pour étayer le dialogue interne, très important pour ceux qui désirent propager les idées JAK autour d’eux.

EVIDEMMENT NOUS AVONS UNE BANQUE !

Nous avions besoin d’une banque et nous voulions l’utiliser selon nos normes éthiques. Nous ne voulions pas être exploités. C’est pourquoi nous avons créé notre propre banque.

NOUS VOULONS UN AUTRE MONDE – JUSTE ET EQUITABLE

JAK est une association qui a une part active du système économique de notre société. Notre banque est un exemple pratique d’une économie juste et équitable qui montre qu’un autre monde est possible. JAK est différente parce qu’elle est sans taux d’intérêt.

Les autres banques gagnent sur ceux qui empruntent en leur chargeant des frais. Le paiement d’ intérêts constitue une grande partie des frais totaux de la plupart des gens. N’oubliez pas que vous payez des intérêts non seulement à la banque – les intérêts font aussi partie du prix intégral du prix que vous payez pour les marchandises et les services.

Les producteurs, les transporteurs, les grossistes et les détaillants, tous ceux qui forment la chaîne de production, payent tous des intérêts. Naturellement ils l’ajoutent à leurs prix pour couvrir leurs intérêts. En fin de compte c’est le consommateur qui paye la plupart des coûts d’intérêt accumulés tout au long de la chaîne de production. Jusqu’à la moitié du prix de vente dans une boutique peut équivaloir à la couverture des taux d’intérêts. Dans le secteur du logement le montant peut atteindre jusqu’à 70%.

UNE VRAIE BANQUE SANS TAUX D’INTÉRÊT

Connue simplement comme JAK, la Banque de Membres JAK est la première banque en Suède, peut-être dans le monde, où les membres partagent les bénéfices d’un système bancaire viable, sans taux d’intérêt. Les membres mêmes en sont responsables.

JAK a été fondée comme une association d’épargne et de prêts coopératifs en 1965 et a été nommé banque officiellement en décembre 1997 par le Gouvernement de Suède, sur recommandation de l’Autorité des Contrôles de Finances de l’Etat Suédois.

Dû au fait que JAK est officiellement reconnue comme banque, les épargnes des membres sont couvertes par la garantie de dépôt du système bancaire suédois. La reconnaissance officielle confirme que JAK a la structure et la gestion accréditée et ainsi se présente comme une alternative intéressante et digne de confiance comparée à d’autres banques. La fonction plus importante de JAK est d’assurer des prêts et épargnes sans taux d’intérêt aux membres.

UNE COUVERTURE NATIONALE, MAIS…

Nous acceptons des dépôts et nous faisons des prêts en couronnes suédoises, SEK. Nous faisons des prêts hypothécaires ou des prêts sur garantie personnelle, mais la propriété du bénéficiaire doit être suédoise. Pour cette raison il y a peu d’étrangers parmi nos membres. Il y a une demande croissante d’information sur le système JAK et nous participons à des débats internationaux sur les banques sans taux d’intérêt. Nous ne cherchons pas de partenaires pour une expansion internationale de JAK, mais nous voulons faire notre possible, avec nos ressources limitées, pour partager nos connaissances et nos expériences avec d’autres personnes intéressés par des systèmes similaires dans leurs pays.

Le prêt-épargne équilibré (original)

Ceci est le produit d’origine que nous avons pratiqué depuis 1970. Il a été étudié pour les personnes voulant économiser pour ensuite emprunter, pour eux-mêmes, leurs proches ou leurs amis. Tous ces prêts devront être équilibrés par le montant de l’épargne.

Un montant de prêt, mensuellement calculé, doit donc être équilibré par le même montant d’épargne. Cette épargne pourra se faire avant de solliciter le prêt et pendant la période de remboursement-épargne. Toutefois il y aura un accord avec la banque sur la date finale de remboursement et d’épargne. Parfois il faudra attendre trois mois excédant la date finale pour pouvoir retirer la somme épargnée.

Un exemple: Pour un prêt de SEK 100 000 pour une période de 10 ans, les paiements mensuels seront de SEK 1 775 (paiement 833, frais du prêt 108 et dépôt d’épargne 833). Si celui qui emprunte économise SEK 1 500 pendant les 48 mois qui précèdent le prêt, ses paiements mensuels diminueront de SEK 1 532 (paiement 833, frais 108 et épargne 590). Une fois le prêt remboursé, l’emprunteur pourra retirer SEK 100 000 dans le cas d’une pré-épargne, et SEK 70 843 dans l’autre.

L’instrument de prêt et appui à l’épargne (nouveau)

Ceci est le nouvel instrument que nous avons présenté en l’an 2001. Il est étudié en vue des petites sociétés et associations qui assurent le remboursement des frais et des paiements, mais pas plus. Ces prêts devront être balancés par une épargne, comme les prêts-épargne ordinaires. Le problème se résout si un acteur de plus se joint pour participer à l’épargne.

Quand un prêt s’avère nécessaire pour le financement d’un projet important, il y a généralement des participants qui se préparent en économisant au préalable. Le premier pas sera d’obtenir UN COMPTE EN VUE D’ÉPARGNE dans la banque JAK. Ensuite les acteurs de soutien pourront ouvrir un COMPTE D’ÉPARGNE ET DE SOUTIEN. C’est à ces comptes qu’ils devront faire leurs dépôts comme soutien au projet.

Ceux qui soutiennent les projets ne seront pas nécessairement membres de JAK, et ils sont libres de retirer leur argent s’ils le désirent. La banque JAK réagira néanmoins si le Fonds de Prêts et d’Épargne diminue au niveau en dessous du montant du prêt actuel, et demandera au groupe d’épargnants d’augmenter le fonds. Si le fonds ne se complétait pas, JAK exigerait le remboursement total du prêt dans le délai d’un an.

Une petite société ou association peut solliciter un Compte d’obtention de soutien pour ses projets. La Banque fera l’évaluation du caractère de la demande avant d’accorder un tel compte. Le prêt sera maximisé pour équivaloir à la somme déposée au Compte d’Epargne et de soutien en étayant le bénéficiaire de soutien.

L’ECONOMIE LOCALE

L’urbanisation de la société et des grandes cités surpeuplées est un problème sans solutions. Le secteur financier fait partie d’un système d’économie globale qui vide économiquement les zones rurales pour investir ensuite dans les grandes villes et les villes universitaires.

Les banques grandissent par moyen de fusions d’entreprises commerciales et la rationalisation, la réduction du personnel et la liquidation des agences locales. Le résultat est que l’accès aux services financiers des petites entreprises diminue. La réduction des accès signifie aussi une réduction de l’offre des capitaux de prêt. L’accès aux capitaux à risques n’a jamais existé pour les petites entreprises.

AGENCES LOCALES – POUR UNE ECONOMIE JUSTE ET EQUITABLE

Le contact avec les membres se maintient à travers les représentants et les agences locales. Les activités dans les agences locales ne font pas partie du système bancaire. Ici, les membres s’entraident en faisant des plans d’épargne et de prêt. Il y a également un travail d’information qui se fait par des groupes d’étude et des expositions.

Il existe aussi un magazine en langue suédoise destiné aux membres, qui se nomme Grus&Guld (Gravier&Or). On y trouve des reportages sur les activités dans les agences locales, et il sert comme forum pour la discussion ouverte et active entre les membres et la direction de JAK. On y trouve des articles approfondis sur les thèmes concernant les finances personnelles et la vision de JAK d’une économie soutenue, juste et équitable pour tous. De plus il existe le site Internet www.jak.se

JAK est favorable à une économie juste et équitable. Cela signifie une économie juste qui prend en compte tous les coûts de l’environnement et qui réussit à augmenter la prospérité de chacun à long terme.

JAK travaille activement pour la promotion d’une économie qui n’exploite ni les personnes ni la nature. Ceci se fait moyennant ses programmes de prêt et d’épargne et en informant sur les mauvais effets de l’intérêt sur l’argent.

Adresse :
LA BANQUE DES MEMBRES JAK
Vasagatan 14 54150 SKÖVDE SUÈDE
Téléphone : +46 (0) 500 46 45 00 Fax +46 (0) 500 46 45 61
Courriel : jak@jak.se
http://www.jak.se

Note : cette version en français est une version raccourcie pour votre information seulement. Le texte en suédois est la version officielle et complète.

JAK members bank
Because interest is the cancer of the economy

The JAK Members Bank, or JAK Medlemsbank, is a cooperative, member-owned bank based in Skovde, Sweden. JAK is an acronym for Jord Arbete Kapital in Swedish or Land Labour Capital. A membership of approximately 35,000 (as of 2008) dictates the bank’s policy and direction. Board of Directors is voted annually by members, who are allowed only to have one share of the bank. Similar to Islamic banking, the JAK Members Bank does not charge or pay interest on its loans (see Usury). All of the bank’s activities occur outside of the capital market as its loans are financed solely by member savings. As of 2008 members saved 97 million Euros, of which 86 million are given as loans to members. Administrative and developmental costs are paid for by membership and loan fees.

JAK banking is made possible by saving points system: members accumulate savng points during saving periods, they use saving points asking for a loan. The main idea is that one is allowed to take a loan for himself in the same measure he allows other people to have loans, saving into his account. For this reason – asking for a loan – earned saving points must be equal to spent saving points, in order to ensure sustainability. If a member is borrowing more saving points than he has, he is obliged to continue accumulating so-called « aftersavings » during repayment period. « Aftersavings » are a fixed quota of money that one has to save after his loan was given, in order to continue earning saving points. By this way, at the end of his repayment period, earned saving points will be equal to spent saving points, and at that time he will be able to have back all his aftersavings.

Source : Wikipedia

youtube

1-4 2-4

3-4 4-4

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to Ma.gnoliaAdd to TechnoratiAdd to FurlAdd to Newsvine

 
8 Commentaires

Publié par le mars 14, 2009 dans Suède

 

Étiquettes : , , , , ,

8 réponses à “JAK Bank banque suédoise sans intérêts : parce que l’intérêt est le cancer de l’économie

  1. ribh

    juin 22, 2013 at 12:55

    @ Fadela :

    Salam,

    RIBH ne représente pas JAK. Pour tout renseignement il faut les contacter directement.

     
  2. fadela

    juin 20, 2013 at 3:28

    bonjour
    je voudrais savoir si jak peut me preter de l´argent pour ouvrir un magazin
    et je suis residente en suede

     
  3. ribh

    septembre 24, 2012 at 5:32

    @ Damak :

    Comme indiqué à la deuxième ligne de l’article, JAK dispose d’une licence bancaire en Suède.

    Si une organisation similaire devait être autorisée en Tunisie elle devrait bien évidemment être licenciée par la banque centrale de Tunisie.

     
  4. damak

    septembre 24, 2012 at 3:00

    si Jak Bank Tunisia vois le jour en Tunisie doit elle être sous tutelle de la banque centrale de Tunisie ? http://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/francais/index1.jsp

     
  5. dgn

    juillet 6, 2012 at 9:51

    hmm c’etait bien aussi si il prêtaient dans d’autre pays Européens. Merci beaucoup d’avoir répondu a ma question :)

     
  6. ribh

    juillet 5, 2012 at 9:33

    @ Dgn :

    Bonjour,

    A ma connaissance uniquement en Suède. Ils avaient des partenariats avec des organisations d’autres pays qui souhaitaient s’inspirer de leur expérience, mais eux mêmes ne prêtent qu’en Suède.

     
  7. dgn

    juillet 5, 2012 at 4:21

    Bonjour, est-ce que Jak Bank prête dans d’autres pays ou seulement en Suède? Merci

     
  8. addinfo

    septembre 24, 2011 at 2:18

    Le système Jak me parait plus correspondre à ce que devrait être la finance « Islamique », contrairement aux contrats IJARA/Musharaka dégressive, pour ce qui concerne notamment l’acquisition d’un bien immobilier. Finalement les arguments du savant Muhammad ibn salih Uthaymin tiennent, puisque pour lui le fait qu’une banque achète un bien pour autrui et y ajouter « une plus-value » n’est ni plus ni moins que de l’intérêt déguisé. Alors que dans ce que semble être le système Jak, l’intérêt est totalement exclu et donc sans ruse aucune, (les frais de fonctionnement n’étant pas bien-entendu un intérêt). Tariq ramadan nous a également alerté sur les promoteurs de la Finance « Islamique » qui  » ne font en réalité que remplacer le langage financier classique par une terminologie spécifique, déplore l’islamologue : en gros, on change les noms, mais on fait la même chose « .Il est toujours temps de se remettre en question…même si notre intention de départ est bonne il faut notre action (promouvoir la F.I) soit réellement éthique… en tant que journal de la F.I vous portez vous aussi une très grande responsabilité. Que Dieu nous guide.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s