RSS

Le Vatican invite les banques occidentales à s’inspirer de la finance islamique

06 Mar

losservatore_romano300

Le Vatican a déclaré que la finance islamique pourrait aider les banques occidentales en crise.

Le Vatican a déclaré que les banques devraient prêter attention aux règles de la finance islamique pour restaurer la confiance chez leurs clients en ces temps de crise économique mondiale.

« Les principes éthiques sur lesquels est basée la finance islamique rapprochent les banques de leurs clients et du véritable esprit qui devrait caractériser tous services financiers. » a écrit le journal officiel du Vatican, l’Osservatore Romano, dans un article de sa dernier numéro en fin de journée hier [ndt : 3 mars 2009].

Dans cet article, l’auteur Loretta Napoleoni et l’experte en titres à revenus fixes de l’Abaxbank Spa,  Claudia Segre, écrivent que « les banques occidentales pourraient utiliser des produits comme les obligations islamiques, appelées sukuk, comme garanties ». Les sukuk pourraient servir à financer « l’industrie automobile ou les prochains jeux olympiques de Londres » selon eux.

Dans un discours du 7 octobre 2008, le pape Benoît XVI avait fait part de ses réflexions sur la chute des marchés financiers en déclarant que « l’argent disparaît, ce n’est rien» et en concluant que « la seule réalité qui vaille, c’est la parole de Dieu». Le Vatican a prêté attention à la crise financière mondiale et publié des articles dans son journal officiel qui reprochent au modèle de l’économie de marché « de s’être développé trop et mal au cours des deux dernières décennies. »

L’éditeur de l’Osservatore,  Giovanni Maria Vian, a dit que « les grandes religions ont toujours eu une attention commune à l’égard de la dimension humaine de l’économie », selon le Corriere della Sera d’aujourd’hui [ndt : 4 mars 2009].

Source : Bloomberg.com, by Lorenzo Totaro, March 4, 2009 – Traduction : Bivouac-ID

Vatican Says Islamic Finance May Help Western Banks in Crisis

The Vatican said banks should look at the rules of Islamic finance to restore confidence amongst their clients at a time of global economic crisis.

“The ethical principles on which Islamic finance is based may bring banks closer to their clients and to the true spirit which should mark every financial service,” the Vatican’s official newspaper Osservatore Romano said in an article in its latest issue late yesterday.

Author Loretta Napoleoni and Abaxbank Spa fixed income strategist, Claudia Segre, say in the article that “Western banks could use tools such as the Islamic bonds, known as sukuk, as collateral”. Sukuk may be used to fund the “‘car industry or the next Olympic Games in London,” they say.

Pope Benedict XVI in an Oct. 7, 2008 speech reflected on crashing financial markets saying that “money vanishes, it is nothing” and concluded that “the only solid reality is the word of God.” The Vatican has been paying attention to the global financial meltdown and ran articles in its official newspaper that criticize the free-market model for having “grown too much and badly in the past two decades.”

The Osservatore’s editor, Giovanni Maria Vian, said that “the great religions have always had a common attention to the human dimension of the economy,” Corriere della Sera reported today.

Source : Bloomberg.com, by Lorenzo Totaro, March 4, 2009

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to Ma.gnoliaAdd to TechnoratiAdd to FurlAdd to Newsvine

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 6, 2009 dans A la une, International

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s