RSS

Hong Kong et Dubaï se rapprochent pour développer la finance islamique

03 Juin

Hong Kong n’est pas loin de pouvoir se présenter comme un centre de la finance islamique depuis la récente signature d’un accord financier entre la Securities & Futures Commission (SFC) de Hong Kong et l’Autorité des Services Financiers de Dubaï (DFSA).

Ce Protocole d’Accord incite à la coopération mutuelle sur la création de capacités et le développement de capital humain dédiés à la finance islamique, ainsi que la promotion et le développement de leurs segments respectifs de marché islamique.

Selon ce protocole d’accord, les deux parties examineront la possibilité d’établir un cadre pour une reconnaissance mutuelle de leurs régimes réglementaires concernant les fonds islamiques, dans le but de faciliter le marketing et la distribution transfrontaliers de fonds islamiques.

Le directeur général de la SFC, Martin Wheatly, s’est déclaré enchanté que le protocole d’accord ait pu établir une plate-forme de coopération mutuelle. « Cela va renforcer encore davantage le statut de Hong Kong de centre international de la finance et permettre à la ville de jouer un rôle plus actif dans le développement de la finance islamique ».

Le directeur général de la DFSA, David Knott, a ajouté que le protocole d’accord favorisera de futures initiatives qui seront bénéfiques aussi bien à Hong Kong qu’à Dubaï. La DFSA est le régulateur indépendant des fournisseurs de services financiers, des produits et services financiers liés aux activités bancaires, aux securities, à la finance islamique, à la gestion d’actifs et à l’assurance au Centre Financier International de Dubaï.

Efforts conjugués

La SFC, qui régule les marchés des securities et de futures de Hong Kong, a travaillé avec des sociétés de gérance de fonds et des sociétés financières pour développer des produits financiers islamiques dans la ville, avec l’objectif de soutenir l’initiative du gouvernement de Hong Kong de faire de la ville un centre asiatique de la finance islamique. Le chef de l’exécutif Donald Tsang lors de son discours de politique général annuel de octobre 2007 a déclaré espérer voir émerger un projet de marché des obligations islamiques le plus tôt possible.

Fin 2007, la SFC a donné son accord pour l’Islamic China Index Fund de la Hang Seng Bank en vue de la vente à des investisseurs individuels. Le fonds va investir principalement parmi les sociétés composant le Dow Jones Islamic Market China/Hong Kong Titans Index, comprenant les actions des 30 plus grandes sociétés se conformant aux lois de la Charia et opérant en Chine et à Hong Kong, et échangées à la bourse de Hong Kong (Un premier fonds islamique ouvre une passerelle financière).

Le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC), plus tôt dans l’année, a lancé une série d’initiatives au Moyen Orient invitant les investisseurs locaux à s’étendre et à diversifier leur champ d’action international via Hong Kong. Ce voyage d’affaires d’une semaine couvrait Riyad, la capitale d’Arabie Saoudite, le Koweït, Abu Dhabi et Dubaï aux Emirats Arabes Unis. (Hong Kong veut devenir le Wall Street du Moyen Orient).

Liens
Securities and Futures Commission (SFC)
L’Autorité des Services Financiers de Dubai (DFSA)

Source: Hong Kong Trader

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 3, 2008 dans International

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s