RSS

Algérie : la dynamique des banques islamiques s’accélère

30 Mai
La banque islamique d’Abu Dhabi a demandé une licence bancaire.

La Banque Islamique d’Abu Dhabi (ADIB) qui vient de racheter la Banque du développement en Egypte a également déposé une demande de licence bancaire auprès des autorités monétaires algériennes, a révélé Khamis Buharoon, le directeur général du groupe.

S’exprimant lors de la réception annuelle d’ADIB, Khamis Buharoon a développé la nouvelle stratégie du groupe qui inclut une plus grande présence à l’international avec l’ambition d’être l’un des acteurs majeurs de la finance islamique.

Par ailleurs, le ministre des Finances, M. Karim Djoudi a souligné que l’activité des banques islamiques qui traitent selon la chari’a, est codifiée de manière cohérente, estimant que le marché de produits de ces banques est appelé à se développer à l’avenir. M. Djoudi, qui répondait mercredi 28 mai 2008 aux questions des membres du Conseil de la Nation sur les banques islamiques, a précisé que la loi sur la monnaie, le crédit et les textes d’application de la Banque d’Algérie, comporte des textes de nature à organiser et réguler ce type de produit bancaire. La présence de plusieurs banques agréées depuis plusieurs années traduit l’encouragement des autorités au développement de ces produits bancaires alternatifs, a indiqué le ministre.

Il a ajouté à ce propos, que le citoyen et les opérateurs économiques peuvent bénéficier des avantages et prestations de ces institutions financières dont la « mourabaha », la participation, les coopératives d’épargne, le crédit sans intérêt, le leasing et les titres islamiques. Pour la promotion et la vulgarisation de ce genre de produits et prestations bancaires, M. Djoudi a affirmé qu’un groupe de travail composé des présidents des institutions financières membres de l’association des institutions financières et des banques, préparent actuellement une étude exhaustive pour formuler de nouvelles propositions pour le développement et le soutien de l’activité des banques islamiques.

Source : El Moudjahid & Tout sur l’Algérie (Syndication : RIBH)

 
1 commentaire

Publié par le mai 30, 2008 dans Algérie

 

Une réponse à “Algérie : la dynamique des banques islamiques s’accélère

  1. Sadok

    juin 27, 2008 at 12:13

    Comment encourager la finance islamique en Algérie à notre niveau (simple citoyen) ?
    Nous déposons notre épargne à la banque El Baraka, nous évitons les institutions non conforme à la finance islamique.
    La finance « classique » et non-éthique renforce sa présence (banque d’affaire, d’investissement), le crédit Riba se développe et ne bénéficie pas à la communauté.
    Pourquoi les banque Halal ne sont elles pas plus actives en Algérie pour répondre aux besoins d’un pays en plein construction qui à besoin plus que jamais de finance éthique ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s