RSS

L’île Maurice, centre potentiel de la Finance islamique en Afrique

27 Mai

De par son potentiel, Maurice est susceptible d’être un centre d’activité de la Finance islamique en Afrique a estimé, Dato Ahmad Abdur Rahman, directeur exécutif du First International Consulting Services de la Malaisie. Il intervenait au Domaine les Pailles en présence, notamment, de l’ancien président de la République, M. Cassam Uteem, à l’ouverture de l’Islamic Finance Week le 15 avril 2008.

L’expert malaisien, qui a aidé la Banque de Maurice à la préparation du cadre indicatif pour le démarrage d’opérations de financement islamique localement a énuméré les divers atouts du pays : un secteur financier bien régi; un Judiciaire fort et indépendant; un système légal approprié; des institutions démocratiques et une destination financière solide et sécurisée.

En sus, il rappelle que Maurice fait partie de l’Afrique, « un continent qui compte un tiers des 1.6 milliards de musulmans du monde ». Ce qui, déclare M. Abdur Rahman, « représente un marché potentiel énorme ».

Pour sa part, M. Vaughan Heberden, Chief Executive Officer Designate de CIM Financial Group devait rappeler la très forte croissance de la finance islamique ces vingt-cinq dernières années et qui représente, à ce jour, un marché captif de plus de US $ 500 milliards.

Pour l’intervenant, au-delà des seuls adhérents à l’Islam, les préceptes éthiques qui régissent la finance islamique sont susceptibles d’être tout aussi bien d’intérêt pour le monde des affaires, en général. M. Heberden estime ainsi que les institutions financières existantes de Maurice devraient s’enquérir de ce qu’elles peuvent apprendre de la finance islamique.

M. Najmul Hussein Rassool, Chief Executive de International Islamic Finance Services Ltd, organisatrice de cette Islamic Finance Week, a, quant à lui, estimé qu’il est du ressort du secteur privé de concrétiser la mise sur pied d’institutions de financement islamique maintenant que les autorités ont créé l’environnement approprié à cette fin.

M. Rassool qui a aussi rappelé que la finance islamique traite de l’ensemble des modes de financement devait évoquer le projet de son entreprise de créer des fonds de micro-finance islamiques dans un souci de combattre la pauvreté.

Les trois experts malaisiens qui ont assuré l’animation étendue sur quatre jours lors de cette Semaine de la Finance Islamique ont, dans le passé, réalisé des tâches semblables ailleurs dans le monde dont à Dubaï, en Thailande, en Indonésie, à Singapour et au Sri Lanka.

Le Mauricien.org

 
Poster un commentaire

Publié par le mai 27, 2008 dans Afrique, Maurice

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s