RSS

Volume of the real estate financing doubles in the UAE

22 Mai

« Damac Capital  » company has expected the volume of investment at the real estate financing market in the UAE to double by 2011 , to reach 64 billion Dirham opposite to 32 billion Dirham by the end of 2007 , due to the continuous strong performance of the real estate sector in general , backed by sharp decline of the interest rate.

In a study published by the company in English, the company said that the market of bonds is witnessing a vigorous growth rate in parallel with the distinctive performance of the sector of real estate mortgage, in the sense that the volume of the bonds market between 2006- 2007 has increased by more than the double, reaching $ 62 billion, opposite to $ 27 billion.

« Damac » company thinks that there are a number of advantages which back the growth rate at the real estate mortgage market in the UAE in the coming period, among them owning real estates and paying a monthly installments which have started to win an importance as an alternative for houses rent, especially that there are long-term financing alternatives available .

Moreover, statistics issued by « Damac » have shown that that the volume of real estate mortgage market is estimated at 3,5% in the UEA opposite to an average of 16 % in Asia, 49% in the European Union, 76% in the USA, and 83% in Britain.

Source : Voltaire.org May 20,2008

 
2 Commentaires

Publié par le mai 22, 2008 dans Dubai, RSS

 

Étiquettes : , , , ,

2 réponses à “Volume of the real estate financing doubles in the UAE

  1. ribh

    mai 24, 2008 at 10:53

    Wa alaykoum assalam,

    Votre analyse est juste et il se peut que la bulle spéculative explose, mais je ne pense pas que la cause puisse provenir d’une chute des prix du pétrole parceque la demande de pétrole dépassera de plus en plus l’offre… et Allah sait mieux.

     
  2. Chakazoulou

    mai 24, 2008 at 5:24

    Ce boom de l’immobilier suscite des inquietudes. Cette croissance n’est pas saine, elle est plus la consequence de la speculation immobiliere; et ne se traduit pas forcement par une une augmentation tres importante de l’offre de logements aux menages a revenus faibles ou moyens. En d’autres termes, je dirai que le doublement du marche resulte plus de la speculation que du developpement du parc immobilier.

    Cela ne veut pas dire que le nombre de logements offerts n’est pas entrain d’augmenter, mais que la speculation donne l’impression d’une plus grande hausse.

    Cette speculation ou bulle fait que les prix se detachent de plus en plus de la realite des couts de la construction; et qu’en realite les speculateurs, en raison de la liquidite financiere abondante, font augmenter les prix artificiellement en achetant et en revendant très rapidement un très grand nombre de logements à des propriétaires qui voulant faire une plus value s’endettent lourdement pour revendre ensuite ou habiter le logement acheté.

    Cette bulle speculative finira a ne pas doûter par exploser un jour a la faveur d’une baisse future des liquidites resultant d’un effrondement des prix du petrole. Est ce que ce scenario n’est pas pessimiste? Non, les prix des matieres premieres connaissent toujours des cycles de hausse qui atteignent un maximum pour redescendre ensuite a des niveaux tres bas. L’emballement se produit aussi bien a la hausse comme a la baisse. Si un tel scenario venait a se produire, les consequences seraient desastreuses.

    Salam

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s