RSS

Algérie : mobilisation du Fonds national de la zakat en faveur de la création de microentreprises

02 Fév

fondsdelazakatalgerie55.jpg

Dans une déclaration à la Chaîne III de la Radio nationale, le ministre algérien des Affaires religieuses et des Wakfs, M.Bouabdellah Ghlamallah, a mis en exergue l’importance du Fonds national de la zakat, créé, il y a quelques années, pour venir en aide aux familles nécessiteuses et aux jeunes sans emploi, en leur octroyant des crédits pour la création de microentreprises. M.Ghlamallah a insisté sur la nécessité de consacrer les fonds de la zakat à la promotion de l’investissement et à la création d’emplois permanents au profit des jeunes, afin qu’ils puissent contribuer financièrement, à l’avenir, à ce même fonds.

L’argent de la zakat, a-t-il encore précisé, est consacré aux aides matérielles, sous forme d’allocations aux familles démunies, et ce, trois fois par an, notamment en prévision du mois de Ramadhan, de l’Aïd el Fitr ainsi qu’à l’occasion de la rentrée sociale. Le fonds national de la zakat a été bien accueilli par les bienfaiteurs, notamment les plus jeunes. Le volume des fonds collectés au niveau national est passé de 120 millions de dinars en 2003, année de la création du fonds en Algérie, à plus de 500 millions de dinars en 2007. En 2007, près de 3000 crédits ont été accordés au profit des familles pauvres contre 224 crédits accordés en 2004 dans le cadre du fonds de la zakat.

A rappeler qu’en octobre 2007, un expert au ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Fares Mesdour, avait estimé à « près de 17,5 milliards de dinars le montant de l’argent de la zakat si celle-ci était correctement versée par les algériens ». L’argent de la zakat permettrait la création de 50.000 à 60.000 nouveaux postes de travail par an et l’octroi d’aides à près de 2 millions de familles, si le devoir de la zakat était accompli de façon correcte », avait il ajouté soulignant la nécessité de promulguer une loi sur la zakat à travers laquelle des avantages fiscaux seraient accordés aux personnes ou entreprises qui s’acquittent du devoir de la zakat ». Pour la relance du fonds de la zakat, il est jugé nécessaire de procéder à « la création d’une instance indépendante, relevant du ministère des Affaires religieuses, pour permettre aux personnes en charge de cette instance de se consacrer exclusivement aux activités liées à la zakat ».

Sources : L’Expression Algérie & Télévision Algérienne
Syndication : RIBH, l’Observatoire de la finance halal

 
6 Commentaires

Publié par le février 2, 2008 dans Algérie, Zakat

 

6 réponses à “Algérie : mobilisation du Fonds national de la zakat en faveur de la création de microentreprises

  1. ribh

    février 11, 2008 at 9:47

    Allah ibarek fik. L’information est disponible (en arabe) sur le site du ministère algérien des Affaires religieuses et des Wakfs sous le lien suivant : http://www.marwakf-dz.org/caisse-zakat/zakat5.php

     
  2. Al-Kanz

    février 11, 2008 at 8:47

    Bâraka-Llâhu fîk pour votre réponse. Auriez-vous un lien vers un site officiel présentant la chose ?

     
  3. ribh

    février 6, 2008 at 8:11

    Il s’agit de crédits sans intérêts (Qard Hassan).

     
  4. Al-Kanz

    février 3, 2008 at 11:36

    Avec ou sans intérêts ? Ce serait le comble, n’est-ce pas ?

     
  5. ribh

    février 3, 2008 at 4:32

    Ce sont des crédits d’investissement pour la création de microentreprises.

     
  6. Al-Kanz

    février 3, 2008 at 3:45

    Est-ce qu’il est précisé la nature des crédits ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s