Maroc : Attijariwafa bank lance deux formules de crédits islamiques destinés à l’immobilier

miftah-al-kheir.thumbnail

Trois jours après l’entrée en vigueur de la recommandation de Bank Al-Maghrib autorisant la commercialisation des produits islamiques, Attijariwafa bank lève le voile sur son offre «halal». Dans un premier temps, la banque proposera deux formules destinées exclusivement à l’immobilier…

– Ijara Wa Iqtinaa qui consiste, pour rappel, à «mettre à la disposition du client, à titre locatif, un bien immobilier assorti de l’engagement ferme de l’acquérir au terme du contrat»…

– Mourabaha : la banque achètera pour le compte de son client un bien immobilier à usage personnel ou professionnel en vue de le lui revendre moyennant une marge bénéficiaire convenue d’avance. Le client pourra régler sa dette en un ou plusieurs versements. Néanmoins, la recommandation de BAM fixe le délai maximum de remboursement pour la Mourabaha à 48 mois.

«Le lancement de ces formules est prévu pour les prochains jours. Nous finalisons la formation des équipes concernées», annonce Youssef Rouissi, directeur de la Banque des particuliers et des professionnels (BPP) au sein du groupe. Comme prévu, «ces produits sont effectivement un peu plus chers que les produits bancaires classiques, le principe de calcul du coût supporté par le client n’étant pas le même puisque la rémunération n’est pas basée sur un taux d’intérêt. Toutefois, la rentabilité engendrée par la banque sur ces produits est équivalente à celle des produits actuels. L’objectif étant que le client bénéficie d’une formule de financement qui réponde à ses attentes dans de bonnes conditions», explique Khalid Moukrim, directeur Marketing de la BPP. Des sources du secteur affirment que les banquiers traquent le mot intérêts dans les contrats pour assurer la «halalité» de leurs produits.

Ainsi, le prix facturé au client dans le cadre de la Mourabaha comprend le coût d’acquisition du bien, les frais liés à cette transaction et la marge de la banque. Quant à Ijara Wa Iqtinaa, «le loyer à verser par le client sera calculé en fonction du prix d’achat du bien, des frais de transaction relatifs à cette acquisition et de la durée de financement», poursuit Moukrim.

Attijariwafa bank semble confiante par rapport au potentiel de cette offre. «Nous sommes convaincus qu’il y a une attente concernant la commercialisation de cette nature de produits. Le potentiel de ces produits sur ce marché semble important mais difficile à estimer», précise-t-il. Il faut donc attendre la fin de l’année pour mesurer l’intérêt de la clientèle.

Le risque de cannibalisation entre les produits islamiques et conventionnels est limité. Et pour cause, la cible des deux offres n’est pas la même. En effet, les nouveaux produits s’adressent à une clientèle de non-consommateurs absolus des crédits immobiliers avec intérêts. Mais plusieurs clients, ayant déjà contracté un crédit immobilier, voudraient certainement basculer vers l’offre alternative. Encore faut-il leur donner la possibilité. Attijariwafa bank ne s’arrêtera certainement pas à ces deux produits. Mais elle attendra le feed-back du marché pour étoffer son offre islamique.

Les institutions de la place ne tarderont certainement pas à déployer leurs solutions alternatives dans les guichets. C’est là où la concurrence jouera à fond non seulement entre les banques mais aussi entre les sociétés de financement.

Nouaim SQALLI, L’Economiste – 5 octobre 2007

Lire aussi :

facebook_partager_bistwitter_partager

 

Publicités

38 commentaires

  1. @ Marie-Henriette :

    Bonjour,

    Le journal RIBH s’intéresse uniquement aux financements qui ne sont pas basés sur l’usure et l’intérêt. Pour l’instant ce type de financement n’est malheureusement pas encore disponible en Belgique.

  2. Bonjour,

    je vends un appartement 3 chambres en Belgique.
    Je reçois beaucoup de visites de personnes de religion musulmane.
    Cet appartement les intéresse vraiment, vu sa grandeur, mais ils n’ont pas les moyens de faire un prêt hypothécaire.
    Existe-t-il une solution pour eux en passant par des banques marocaines.
    Peut-être que les conditions pour l’obtention d’un tel prêt sont -elles plus accessibles pour eux ?

    Merci de votre attention

  3. Salam alikom,
    Je tiens d’abord à remercier fortement ribh et tous ceux qui ont pu éclaircir un petit peu les choses.
    Moi aussi suis très intéressé par un crédit HALAL, mais jusqu’à maintenant et d’après mes sondages je ne suis pas encore convaincu à 100% qu’il existe déjà un crédit HALAL au Maroc.
    Merci de donner plus de liens ou de sites pour avoir plus d’infos.

  4. @ Kamal,

    Salam,

    Les crédits « alternatifs » proposés au Maroc ont effectivement leur limites mais ils constituent théoriquement un grand pas dans la bonne direction. En théorie seulement car dans la pratique ces crédits sont presque impossible à obtenir la plupart des agences bancaires n’ayant aucune information à leur sujet.

    Toujours en théorie, il serait possible de financer ces crédits alternatifs uniquement par l’argent des dépôts non rémunérés ce qui résoudrait la question de la pureté de la source de financement.

    En tout cas Attijariwafa bank semble vouloir aller de l’avant en créant une structure dédiée aux financements alternatifs : https://ribh.wordpress.com/2010/04/11/attijariwafa-bank-filiale-islamique-maroc/

    Concernant la fatwa d’Al Qaradaoui dont vous parlez, il y avait assimilé le Maroc à un pays non musulman, ce qui avait provoqué les protestations du conseil supérieur des oulémas marocains. En ce qui concerne RIBH, malgré le grand respect que nous portons au Cheikh, nous ne partageons pas son avis sur ce point.

  5. Je pense que le crédit mourabaha au Maroc reste un crédit non halal car l’argent avec lequel la banque va financer l’acquisition du bien (pour le compte de son client ) est un argent collecté moyennant le paiement d’intérêt créditeur (riba).

    Un crédit mourabaha halal suppose à mon sens qu’il soit financé par un argent halal, lequel est collecté moyennant un système halal. Au Maroc les banques islamiques n’ont pas été autorisées, à leur place on a demandé aux banques commerciales existantes de proposer des crédits dits halal ou alternatifs; cette demi-solution, à mon sens, n’est pas conforme à la charia. Ce n’est qu’un simple jeu comptable que propose le système bancaire pour s’adapter à la charia !!!

    Par conséquent , et partant d’une fatwa du Cheikh Qaradaoui (que je ne peux vérifier malheureusement) qui a estimé qu’il serait tolérable de solliciter un crédit immobilier normal auprès des banques commerciales de la place en l’absence d’une banque islamique.

    je souhaiterais avoir votre avis sur cette version des choses. wa jazakoum Allah khayra

  6. @ halllalll :

    Wa alaykoum assalam,

    Pour l’instant les banques marocaines ne proposent pas d’offre de financement halal pour l’auto-construction, bien qu’elles puissent théoriquement le faire dans le cadre d’un contrat « istisnaâ ». Voir l’article : https://ribh.wordpress.com/2009/01/30/maroc-salam-istisnaa/

    Des deux offres de financement immobilier conformes à la Charia proposées au Maroc – Mourabaha et Ijara – la Mourabaha est la plus intéressante fiscalement pour les particuliers suite aux dispositions de la loi de finances 2010 : https://ribh.wordpress.com/2010/01/09/circulaire-impots-mourabaha/

    La Mourabaha est déjà proposée depuis quelques années, notamment par Wafa Immobilier et la Banque Populaire, mais l’offre est peu connue même au niveau du réseau de ces banques parce que le produit était surtaxé donc trop cher. Théoriquement la situation à changé avec la loi de finances 2010 mais Bank Al Maghrib tarde à diffuser les nouvelles dispositions auprès des banques.

  7. salamu 3alikum
    je m’intéresse également au sujet et je voudrais savoir si le crédit halal est accordé également pour la construction d’une maison et quelle est l’offre la plus avantageuse jusqu’à maintenant. j’ai vu sur d’autres sites que le crédit halal sera proposé par d’autres banques marocaines à partir de mai, est ce que c’est vrai ou c’est juste des rumeurs?
    repondez moi svp et merci beaucoup pour l’aide.

  8. je suis interessé par un crédit islamque quelle est sa durée maximale, est- il toujours surtaxé ?

  9. @ Mohamed :

    Salam,

    Juste un peu de patience… Incha’Allah les mois qui viennent devraient voir les banques communiquer davantage sur la Mourabaha.

  10. salam tout le monde;
    je vous remercie d’abord pour tous vos éclaircissements concernant les nouveaux produits bancaires!
    sincèrement je suis très intéressé par ces nouveaux crédits mais jusqu’à présent je ne sais pas à qui m’adresser pour avoir plus d’informations… j’attends toujours à ce que les banques fassent de la publicité pour éclaircir les choses mais rien n’est encore fait!!! je ne sais pas si c’est juste question du temps pour les banques pour s’adapter ou bien est-ce qu’elle ne sont pas intéressées!!
    quelqu’un peut il nous mettre au courant!

  11. je remercie Allah d’avoir éclairé la conscience des responsables de cette initiative, parce que nous sommes Marocains musulmans et nous ne pouvons pas nier cela. merci

  12. salamo 3alaikom,

    really as we are youth of nowadays we suffer a lot from these incredible Moroccan Banks, the question is why Bank al maghrib refused the installation of Islamic Banks since we are a muslim society ? Moreover, for these non islamic banks they are not really moroccan they are from the western societies, so why are they accepted and not the Islamic Banks such those from Gulf countries ? This is a big question i ask for to those who are responsible of taking decisions.
    Well, i do appreciate and respect every one that wants not to take a credit from non Islamic banks however his circumstances are, and i tell him/her just be patient the victory is cominy. * WA IN TANSSORO ALLAHA YANSSOROKOM * sada9a laho l3adim. wa salamo 3alaykom.

  13. salut
    j’ai bien aimé les éclaircissement portés par Mr Daoudi sur le crédit islamique .
    j’aimerais savoir si un fonctionnaire touchant 4500 dh par mois comme salaire veut acheter une maison à 400.000 dh avec mourabaha, combien il va verser comme mensualité.
    merci

  14. @ Mr Charai :

    Salam!

    Le leasing est trop cher : il ne convient qu’aux entreprises qui récupèrent la TVA. Pour le leasing, on paie 20% sur toute la mensualité alors que pour la mourabaha on ne paiera que 10% et uniquement sur la marge de la banque ou sa rémunération.

  15. @ Charai :

    La formule de leasing conforme à la Charia est la formule Ijar ou Ijara. Celle-ci a été lancée au Maroc fin 2007 par certaines banques et sociétés de financement. Ce financement avait connu un grand succès au départ, mais la loi de finances 2008 avait fait passer la TVA sur ce produit de 10 à 20% et ce financement avait perdu de sa compétitivité. Il faudrait vous renseigner pour savoir s’il est toujours proposé.

  16. salam,
    merci pour toute les informations citées en haut, j’avais beaucoup de questions sans réponse, les réponses en haut m’ont permis d’éclaircir pas mal de choses.
    j’ai une question concernant les crédit leasing au Maroc, est ce que cette formule de crédit répond aux conditions chariaa. je compte acheter une voiture de travail leasing et je ne sais pas quoi faire.

    merci beaucoup

  17. @ Daoudi :

    Salam et merci pour l’info et la présentation détaillée. On peut dire que ça c’est une très bonne nouvelle.

  18. Dans le cadre de la loi de finances 2010 qui sera votée à la première chambre le jeudi 19/11/2009, il sera mis fin à la surtaxation de la mourabaha qui était considérée comme opération d’achat et de vente comme c’est le cas pour le leasing. On appliquait donc la TVA au taux de 20% sur le remboursement du capital et sur la marge de la banque ou sa rémunération. A partir du premier janvier 2010 on appliquera uniquement 10% de TVA sur la marge de la banque sans toucher au principal comme dans le cas de l’emprunt avec intérêts.
    Exepemple
    Mr X achète en 2009 une voiture de 300 000 dh avec mourabaha. Il avance 100 000 dh; il lui reste à payer 200 000 + la rémunération de la banque qu’ on suppose de 20 000 dh . Le tout étalé sur 40 mensualités.
    la mensualité en 2009 est de
    ((200 000:40)+ TVA ))+ ((20 000:40)+TVA))
    = 5000dh +5000×20% + 500 + 500×20%
    =5000dh + 1000dh +500dh +100 dh
    = 6600dh
    La somme de la TVA à la fin est donc de 1100dh par mois soit 44000dh pour les 40 mois

    en 2010 on ne paie plus la TVA sur les 5000 dh et uniquement 10% sur les 500 dh
    donc la mensualité en 2010 ne sera plus que de
    5000dh + 500dh + 500x 10%
    =5000dh + 500 + 50
    = 5550 dh par mois
    la TVA par mois ne sera plus que de 50dh au lieu de 1100dh
    et sur la totalité 2000 dh au lieu de 44 000 dh
    le gain est très grand; il sera encore plus grand dans le cas de l’achat d’un appartement.
    NB: la nouvelle loi s’applique à ce qui reste de vos traites même si vous avez acheté avant 2010.
    Dieu merci

  19. @ Lahcen :

    Salam,

    Hasta el momento, los servicios bancarios islamicos que proponen los bancos marroquies quedan demasiado caros. Mejor que vds busca otra solucion.

  20. hola, soy marroqui soy de zagora busco banco islamico halal para comprar una casa. tengo ingreso de 600 euros.

  21. Wa alikoum essalam wa rahmatou Allah wa barakatouh,

    Le financement islamique de la création d’entreprise repose sur les produits Moucharaka et Moudharaba. La Moucharaka a été approuvée par Bank Al Maghrib en octobre 2007 mais aucune banque marocaine ne la propose pour l’instant.

    D’autres financements halal destinés aux entreprises ont été récemment adoptés au Maroc (il s’agit des produits Salam et Istissnaâ, mais ces produits ne concerne pas vraiment la création d’entreprise (voir l’article suivant sur la Vie Eco) :

    http://www.lavieeco.com/economie/12806-les-produits-islamiques-pour-entreprises-arrivent.html

  22. Salamo 3likom,
    Je me demande s’il y a un crédit Halal au Maroc (par Attijjariwafa bank ou autres) pour la création d’entreprise ?
    Jazzakom laho khayran

  23. Oui. Attijariwafa bank commercialise ces produits depuis fin 2007, mais ces produits sont surtaxés et donc plus chers que les crédits ordinaires d’où leur manque de succès. Les autorités ne semblent pas motivées pour remédier à ce problème.

  24. bismi Allah
    salam Allah alaykum
    Est-ce que ce crédit est en cours?
    Où s’adresser?
    Jazakum Allah khayrane
    fi amani Allah

  25. Salam,
    Une banque islamique ne vous prête pas de l’argent, mais elle s’engage avec vous dans une transaction commerciale.
    Par exemple la banque islamique achète pour votre compte un bien ou une marchandise qu’elle vous revend moyennant une marge bénéficiaire appliquée au prix d’achat ou au prix de revient. Pour être conforme à la Charia, il faut que la banque islamique devienne le propriétaire effectif du bien ou de la marchandise financés avant de le céder à son client.
    Quant au fait que le taux de la marge soit défini d’avance cela ne pose aucun problème du point de vue de la Charia, au contraire, cela supprime un élément d’incertitude.
    Et Dieu sait mieux.

  26. salam ,
    quelqu’un peut il m’expliquer la différence entre une marge bénéficiaire fixée d’avance par la banque et le taux d’intérêt (également fixé d’avance) pour un crédit classique. j’ai du mal à voir la nuance… merci

  27. Wa alaykoum essalam wa rahmatou Allah wa barakatouh,

    Ce sont les impôts et les taxes imposés au Maroc sur le financement halal qui le rendent plus cher.

    Le financement halal est basé sur une marge bénéficiaire qui peut être déterminée par la banque ou par la banque centrale. La loi du marché oblige les banques islamiques à avoir une marge bénéficiaire compétitive par rapport aux banques « classiques », mais la fiscalité peut fausser la concurrence.

  28. assalam alaikom, comment peut on calculer le crédit HALAL ? puisqu’il est plus cher que le crédit avec intérêt. Est ce qu’il y a une formule à calculer?
    merci de me répondre.

  29. Les crédits immobiliers conformes à la Charia islamique sont déjà proposés par les banques marocaines depuis près d’un an. Le problème qui se pose encore c’est que ces crédits sont surtaxés et donc plus chers que le crédit classique. On espère que le ministère des finances marocain va résoudre ce problème rapidement.

  30. J’aimerais bien avoir un crédit sans payer d’intérêts. Pourquoi est ce possible qu’un organisme se permet de prêter l’argent des déposants sans contrepartie pour eux ? A mon avis les banques exagèrent au niveau des taux d’intérêt qui pèsent et qui dépassent ce qu elles mèritent alors que les déposants ne gagnent rien. Est ce possaible d’avoir un crédit halal pour m’acheter une maison au Maroc et c quoi la formule simple et acceptée par l’Islam ?
    merci jazakom allah khayeran.

  31. En principe un crédit islamique ne devrait pas comporter d’amende en cas de retard de paiement si le débiteur est de bonne foi et dans l’incapacité réelle de payer. En l’absence de contrainte financière peut être que beaucoup de personnes ne seraient pas pressées de rembourser leur crédit. Sachant que le logement constitue la garantie du crédit la banque peut procéder à sa vente en cas de retard de paiement. La question est de savoir si cette dernière option ne doit pas être l’ultime recours.

  32. Salamo 3alaykom,
    Je suis dans l’obligation d’acquérir un logement, et j’ai des doutes à propos des nouveaux produits (produits alternatifs) que proposent les banques marocaines. D’après vous est ce que la notion de gharama (l’augmentation qu’on paie en cas de retard de paiement de traite) n’est pas haram ??? Est ce que ces produits sont licites d’après vous (halal) ??? Répondez moi jazakom Allah bikoulli khayr.

  33. Wa 3alaykoum essalam wa rahmatou Allah wa barakatouh,
    Les seuls crédits islamiques actuellement disponibles sur le marché marocain sont ceux proposés par Attijariwafa bank (Miftah al Kheir et Miftah al Fath) pour l’acquisition de logements et de locaux commerciaux selon les techniques Ijara ou Mourabaha… Les autres banques marocaines sont autorisées depuis le 1er Octobre 2007 à proposer des crédits islamiques. Elles le feront probablement dans les mois à venir. En Belgique il n’y a pas encore de crédits islamiques.

  34. salam 3alikome wa rahamatolah, je veux prendre un crédit bancaire islamique en Belgique ou au Maroc pour acheter une maison pour ma mère svp répond moi vite salam

  35. Je n’ai pas la prétention d’émettre des fatwas pour dire que tel produit est halal ou haram. Ce que je peux dire c’est que les crédits Ijara et Mourabaha proposés par Attijariwafa bank sont des formules classiques de finance islamique qui sont proposées par les banques islamiques dans d’autres pays. La circulaire de Bank Al Maghrib met clairement l’accent sur la conformité des solutions « alternatives » avec la charia… L’Islam est une religion facile : l’important c’est que les principes soient respectés et que l’expérience des crédits islamiques réussisse au Maroc… dans ce cas il sera toujours possible d’améliorer les offres et de proposer d’autres produits.

  36. Quel est votre avis sur les deux formules lancées par Attijariwafa bank, sont-elles halal comme annoncé ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s