RSS

Standard & Poor’s lance des indices islamiques

05 Sep

Standard & Poor’s vient de lancer trois indices axés sur l’immobilier conformes à la Charia, dont le « S&P Pan Arab Shariah » concernant 11 pays dont le Maroc.

Standard & Poor’s (S&P) accompagne l’évolution des produits bancaires islamiques. L’agence de notation internationale vient d’annoncer le développement d’une «gamme islamique» avec le lancement de trois indices. Ces derniers sont «entièrement conformes à la Charia», couvrant la région panarabe et présentant des entreprises d’immobilier cotées des marchés développés et émergents. Au Maroc, les produits «Halal » sont prévus prochainement. Ces nouveaux services bancaires sont «Ijara», «Moucharaka» et «Mourabaha». «Ijara» est un contrat selon lequel un établissement de crédit met, à titre locatif, un bien meuble ou immeuble à la disposition d’un client. «Moucharaka» est un contrat ayant pour objet la prise de participation, par un établissement de crédit, dans le capital d’une société existante ou en création, en vue de réaliser un profit. Les deux parties participent aux pertes à hauteur de leur participation et aux profits selon un prorata prédéterminé. Et enfin, «Mourabaha» est définie comme étant tout contrat par lequel un établissement de crédit acquiert, à la demande d’un client, un bien meuble ou immeuble en vue de le lui revendre moyennant une marge bénéficiaire convenue d’avance, le règlement par le client se fait en un ou plusieurs versements, à une date ultérieure, ne dépassant pas 48 mois…

Les trois indices viennent donc pour suivre le développement de ces produits dans les pays islamiques. Il s’agit du «S&P/Citigroup Global Property Shariah», le «S&P/Citigroup World Property Shariah» et le «S&P Pan Arab Shariah». Le premier indice «représente et évalue l’univers investissable des entreprises d’immobilier cotées des marchés développés et émergents». En effet, «le S&P/Citigroup Global Property Shariah» comprend 130 sociétés de 26 pays avec une capitalisation boursière de 231 milliards de dollars. Pour sa part, le «S&P/Citigroup World Property Shariah», relevant du compartiment de l’indice «S&P/Citigroup Global Property Shariah», comprend 89 sociétés d’immobilier de 16 pays développés, affichant une capitalisation boursière de 191 milliards de dollars. Et c’est le troisième indice qui inclut le Maroc. Le «S&P Pan Arab Shariah» est composé de 129 valeurs cotées de 11 pays de la zone panarabe : Bahreïn, Egypte, Jordanie, Koweit, Liban, Maroc, Oman, Qatar, Arabie Saoudite, Tunisie et les Emirats arabes unis. «L’Arabie Saoudite et le Koweït sont les pays les plus importants de l’indice, pesant respectivement 48,24 % et 20,07 % du portefeuille. Les services financiers (35,92 %), les matériaux (26,67%) et le secteur des télécommunications (19,24%) sont les plus importants», précise-t-on lors de l’annonce du lancement de ces trois indices. Au Royaume, les produits dits «alternatifs» ont été promus par Bank Al-Maghrib au début du mois de juillet dernier.

Aujourd’hui le Maroc – 23-8-2007

Par : Atika Haimoud

 
Poster un commentaire

Publié par le septembre 5, 2007 dans International, Maroc, Sharia Compliant Stocks

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s