RSS

L’expertise de Calyon (Groupe Crédit Agricole) en finance islamique

21 Juil

S’inscrivant dans le strict respect de la loi coranique (la « Charia »), les activités de banque islamique connaissent un essor rapide depuis 2000-2001 et représentent aujourd’hui un marché d’envergure mondiale. On évalue à USD 500 milliards le montant des sommes gérées dans ce cadre par des banques islamiques et des institutions financières. Bien que les actifs « islamiques » ne représentent qu’une proportion modeste du volume total des actifs gérés dans le monde par les intermédiaires financiers, le taux de croissance de ce marché est impressionnant, si bien qu’il devrait tripler de taille d’ici cinq ans. Les Musulmans représentent 23,5% de la population mondiale et sont répartis dans un grand nombre de pays. Si le cœur des activités de banque islamique se situe aujourd’hui dans les pays du Golfe, celles-ci sont en voie d’acquérir une dimension mondiale. Calyon propose des produits financiers islamiques à ses clients depuis le milieu des années 80, à l’exemple des financements « Murabaha » (collecte de dépôt). En 2004, Calyon a mis en place une équipe entièrement dédiée à cette activité : Global Islamic Banking. Basée à Bahreïn et dirigée par Simon Eedle, elle propose une large variété de produits à une clientèle d’entreprises et d’institutionnels : financements, produits de marchés de capitaux, solutions d’investissement et de couverture, produits d’investissement et d’assurance destinés aux particuliers… Nos clients, nos concurrents et la communauté financière en général reconnaissent notre expertise dans ce domaine. En 2006, Calyon a ainsi reçu deux prix « Murabaha Deal of the Year », décernés par Euromoney et Redmoney pour le financement de USD 1,2 milliard mis en place pour Mobile Telecommunications Company of Kuwait (MTC).

Qu’est-ce que la finance islamique ?

Les activités de finance islamique sont des activités bancaires conformes à la loi coranique (la « Charia ») et inspirées des principes économiques de l’Islam. La finance islamique se veut à la fois éthique et équitable. La Charia, sur laquelle s’appuie la finance islamique, repose elle-même sur quatre piliers :

le Coran,la Sunna : les enseignements et les actes du Prophète Mahomet et les interprétations du Coran,

le Ijima : le consensus des experts religieux,

le Qiyas : raisonnement par analogie pour déterminer la solution d’un problème non prévu par le Coran ou la Sunna.

A la dimension économique et financière d’une transaction, la Charia ajoute une exigence morale, éthique, sociale et religieuse. La principale spécificité du financement islamique est l’interdiction de percevoir des intérêts, quelle que soit leur nature (conventionnels ou usuriers, simples ou composés, à taux fixe ou variable). La finance islamique s’attache également au caractère équitable des contrats, à la relation entre financement et productivité de l’investissement et au partage des bénéfices. Le financement de certaines activités à l’issue incertaine, comme le jeu, est interdit. Ensemble, ces paramètres définissent la nature et le champ d’application de la finance islamique, tel qu’interprétée par les experts religieux qui conseillent les banques islamiques.

Les produits financiers islamiques de Calyon sont examinés et validés par notre conseil d’experts religieux, qui vérifie leur conformité avec la Charia. Parmi les membres éminents de ce conseil figurent : le Cheikh Nizam Yaquby,le Docteur Abdul Sattar Abu Ghuddah,le Docteur Mohamed Elgari.

Les principes de la finance islamique

calyon-schema-islam-fr.jpg

Produits structurés de finance islamique

Au fil du temps, la plupart des produits de financement et d’investissement classiques destinés aux entreprises ont été adaptés de manière à se conformer aux principes de la loi coranique.

Financements

– Murabaha (financement des échanges commerciaux)

– Ijara (leasing)– Sukuk (obligations islamiques) Marchés de capitaux

– Produits d’investissement

– Produits de couverture

Banque privée

Assurance

Un marché d’avenir

En rapide évolution, le marché des produits de finance islamique est en voie d’acquérir une envergure mondiale. Ces produits représentent un outil de diversification idéal pour les investisseurs. « Nous rencontrons une forte demande de la part des investisseurs musulmans d’une offre de plus en plus large de produits de finance islamique. Les équipes de Calyon s’engagent pleinement dans ce développement » explique Simon Eedle, qui dirige l’équipe Global Islamic Banking de Calyon.

Calyon, la banque de Financement et d’Investissement du Groupe Crédit Agricole

Mai 2007

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 21, 2007 dans France, International, Middle East

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s