RSS

Banque islamique suisse : une première sur un marché dynamique

10 Oct

Genève accueille la première banque islamique de Suisse. Reconnue par la Commission fédérale des banques, elle se veut respectueuse du Coran, qui interdit l’usure. La plupart des grandes banques de Suisse proposent déjà des produits islamo-compatibles, une tendance en forte progression, affirme Anthony Travis, un expert anglo-suisse travaillant à Genève. 

Genève dispose désormais de la première banque islamique de Suisse. Faisal Private Bank, ancienne Faisal Finance liée au trust saoudien Dar-al-Maal Al-Islami, permet à ses clients d’investir conformément aux préceptes de l’islam. Alors que ces institutions se multiplient dans le monde, la Commission fédérale des banques (CFB) n’examine actuellement aucune autre demande de ce type, selon sa porte-parole Tanja Kocher. Les estimations portant sur les avoirs gérés par ces établissements vont de 300 milliards de dollars au niveau mondial à 750 milliards. « Tout dépend de la manière dont on définit ce qui est fonds « islamique » », explique Anthony Travis. Longtemps actif au Moyen Orient et en Malaisie, pays phare en matière de finance islamique, il est membre du Conseil de fondation de l’Observatoire de la Finance – crée en 1996 à Genève pour sensibiliser les milieux de la finance à la recherche du bien commun. Pour sa part, il se refuse à articuler le moindre chiffre. Anthony Travis n’admet qu’une seule certitude : les fonds islamiques enregistrent une forte progression. La plupart des grandes banques de Suisse proposent d’ailleurs des produits islamo-compatibles. 

swissinfo : Les produits islamo-compatibles offerts par des grandes banques sont-ils comparables aux services d’un établissement bancaire islamique ? 

Anthony Travis : Si j’étais un musulman vraiment soucieux d’éviter l’usure, respectant les préceptes religieux et ne voulant pas que mon argent soit investi dans l’armement, le tabac, l’alcool ou d’autres domaines interdits par la religion, je privilégierais une banque islamique. Mais il ne faut pas oublier que le monde musulman est très divers. Même si les principes religieux sont les mêmes, il y a également des différences culturelles considérables. Le monde de la banque islamique n’est pas uniforme. 

swissinfo : Dans le contexte actuel de financiarisation accrue des sociétés modernes, la finance islamique peut-elle être coupée de la finance internationale ?  

A.T : Dans les grandes banques, la question du financement transversal se pose en effet. Certaines d’entre elles ont crée des cellules spécifiques, d’autres fonctionnent avec des structures hybrides. Même dans les banques islamiques « pures », il existe toutefois un soupçon de pollution entre les deux systèmes. La « pureté » revendiquée par les banques islamiques est à double tranchant : elle est un argument face à la concurrence, mais elle est aussi un instrument de contrôle.

swissinfo : Le fait que ces banques gèrent des fonds provenant des pétro-dollars n’est-il pas contradictoire avec les valeurs écologiques qui sont aujourd’hui entrées dans la composition des fonds éthiques occidentaux ? 

A.T : L’origine des banques islamiques remonte aux années 70 et aux crises pétrolières. Les pays du Golfe ont alors vu augmenter leurs liquidités, qui n’étaient pas réinvesties, notamment parce qu’on se méfiait du système occidental. Elles se sont donc construites en partie avec l’argent du pétrole. Un investisseur occidental doit savoir que certaines règles dans le financement islamique sont semblables à ce qu’on trouve en droit suisse, par exemple quant à la pratique contractuelle. Les experts de l’interprétation de la charia impliqués dans l’approbation des produits fournis par les banques islamiques ne se bornent pas à interdire l’usure. Leur réflexion tient compte de la nécessité de garantir la paix sociale et l’équité.

swissinfo : Le placement dans ces banques se fait-il uniquement par conviction ? 

A.T : Le placement par conviction est une réalité pour une grande partie de la clientèle. Cependant, il est clair que si les banques islamiques étaient beaucoup moins rentables, elles ne réussiraient pas à attirer les clients. A partir du moment où la différence financière est moindre, un client peut choisir de placer une partie de son argent dans une banque islamique et confier le reste à des établissements classiques. C’est une pratique courante pour garantir un bon partage des risques.

swissinfo : Les risques d’instrumentalisation politique de ce type d’institutions sont-ils plus prononcés que dans le cas d’autres établissements ? 

A.T : Je n’ai pas l’impression que les mouvements terroristes utilisent davantage le système bancaire islamique qu’un autre. Pour financer leurs opérations, le système occidental est tout aussi efficace. 

Swissinfo, Carole Wälti – 10 octobre 2006 

 
3 Commentaires

Publié par le octobre 10, 2006 dans Suisse

 

3 réponses à “Banque islamique suisse : une première sur un marché dynamique

  1. nizar

    octobre 8, 2008 at 12:49

    salem alikom,
    En fait je suis un étudiant en Suisse : je fais un master en gestion, j`ai aussi un baccalauréat en sciences économiques, une maitrise en économie internationale et un brevet technicien professionnel en technique bancaire. Je cherche un job dans une banque islamique car c`est un domaine qui me fascine et je souhaiterai faire une carrière dans une banque islamique et essayer d`aider tous les musulmans .

     
  2. ribh

    septembre 27, 2007 at 5:28

    Wa âalaykoum essalam, l’Observatoire de la finance halal n’est pas une banque mais un site d’information sur la finance conforme à la Chariâa. En ce qui concerne Faisal Private Bank, c’est une banque spécialisée dans la gestion de fortune. Il y a un projet de banque islamique en France – Tayssir Bank – dont on attend la confirmation.

     
  3. Arafat

    septembre 27, 2007 at 4:46

    salem alaykoum, je suis de France et je voudrais savoir si vous accordez des prêts à taux 0 et s’il faut habiter en Suisse pour y accéder ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s