RSS

Archives de Tag: France

Comment épargner en France en respectant les règles de la finance islamique moderne

épargne halal

Par Tarik Bengarai Abou Nour, porte parole du Charia Board CIFIE – Comité Indépendant de Finance Islamique en Europe, et auteur du livre Comprendre la Finance Islamique : Principes, Pratiques et Ethique.

Très répandue à notre époque, l’épargne classique non islamique est basée sur une rémunération des dépôts des épargnants par la banque à travers un taux d’intérêt, ce qui constitue du Riba interdit explicitement par les textes de l’Islam. De plus, l’argent est investi par la banque dans des secteurs qui ne sont pas forcément licites au regard du droit musulman (marché obligataire, activités haram, etc.). Des alternatives halal commencent à se développer en France.

Le modèle économique islamique est différent des modèles capitaliste et communiste. L’argent en Islam appartient à Dieu, pas à l’individu ni à l’Etat. Bien que la propriété individuelle en Islam soit reconnue, respectée et sacrée, l’être humain est le lieutenant (Khalifa) de Dieu sur terre et donc responsable de la bonne gestion des ressources par lesquelles Dieu l’a gratifié le temps de sa vie éphémère.

L’utilisation de l’argent occupe une place importante en Islam, puisque chacun sera interrogé au jour du jugement sur sa provenance, son utilisation et le paiement des doits de Dieu et des pauvres. La zakat, ou aumône purificatrice légale, constitue ce droit de Dieu et des pauvres à honorer obligatoirement et elle est le troisième pilier de l’Islam. Le but de la zakat est de réaliser l’équilibre et la justice sociale, d’empêcher le monopole de l’argent par les riches et d’encourager la circulation des biens. Celui qui s’acquitte de la zakat protège son argent et le béni. Il purifie par là son cœur, élève son âme et fait fructifier ses biens. Dieu lui multiplie les mérites.

Ibn Omar a dit : « Toute richesse sur laquelle on prélève la zakat n’est pas considérée comme thésaurisée, même si elle est enfouie au fond du sol. Mais toute richesse sur laquelle la zakat n’est pas prélevée est considérée comme thésaurisée même si elle n’était pas cachée ». On comprend ainsi que toute épargne est autorisée si cette obligation est respectée. C’est l’avis du Joumhor des savants (les quatre écoles sunnites reconnues).

L’Islam encourage l’épargne active où l’argent est investi pour partager les profits et dynamiser l’économie

Selon l’AAOIFI *, organisation chargée des normes comptables et d’audit des institutions financières islamiques, les dépôts des banques islamiques peuvent être classés en trois principales catégories de comptes qui doivent en outre respecter la loi islamique sous la garantie et le contrôle d’un Charia Board (comité de conformité au droit commercial islamique) :

• les dépôts à vue ;
• les comptes d’épargne ;
• les comptes d’investissement.

(*) Norme 40 de l’AAOIFI – Auditing and Accounting Organization for Islamic Financial Institutions.

On distingue deux types de comptes d’épargne :

• Les comptes d’épargne gérés selon le principe de Wadi’ah : la banque est autorisée à utiliser les fonds et à distribuer des revenus sous forme de dons (Hiba) à sa propre discrétion. Dans un contrat de Wadi’ah, le client autorise la banque à utiliser ses dépôts pour toute fin permise par la loi islamique tout en les garantissant, car c’est une Amana (dépôt garanti).

• Les comptes d’épargne gérés selon le principe de Moudarabah (appelé également Qirad). Etymologiquement, la Moudarabah est tirée du terme « ad-darb fi al-ard », c’est-à-dire le fait de parcourir la terre. Le fondement historique de ce contrat repose sur la Moudarabah du Prophète (paix et salut sur lui) avec son épouse Khadija, il faisait le commerce avec l’argent de Khadija qui fournissait ainsi le capital, tandis qu’il fournissait l’effort (le travail et le commerce avec cet argent).

Les règles régissant les comptes d’investissement sont les mêmes que celles des comptes d’épargne. Il s’agit ainsi du contrat par lequel le client autorise la banque à utiliser ses dépôts en partageant les profits selon un ratio (pourcentage) prédéterminé. L’apporteur du capital financier dit « Rab al mal » (dans ce cas l’épargnant) fournit l’ensemble des capitaux financiers et la banque ou le gestionnaire d’actifs dit « Moudarib » va apporter son capital travail. En cas de perte, l’apporteur des capitaux financiers subi une perte financière et le Moudarib subi une perte de son coût d’opportunité (temps et travail).

La Moudarabah permet ainsi à l’épargnant, détenteur de capitaux, d’investir, et à la banque ou au gestionnaire de fonds de bénéficier de capitaux financiers. Mais, contrairement à l’épargne classique basée sur le Riba, celui qui apporte le capital partage les profits et les risques avec celui qui va travailler. Le Moudarib et Rab al mal conviennent ainsi d’un pourcentage pour la répartition des bénéfices et non d’un montant défini garanti. Enfin, le Moudarib ne garanti pas le capital, sauf s’il y a manquement avéré de sa part.

Existe-il en France des produits d’épargne conformes au droit islamique ?

Depuis 2012, des solutions respectant la loi islamique existent et permettent ainsi une alternative aux comptes d’épargne non Halal. On peut citer notamment le plan Salam Epargne Placement reposant sur une soixantaine de fonds Charia et sur des Sukuk, géré sur les principes de Wakala (mandat de gestion) et de Moudaraba. Vous avez également Amane Exclusif Life lancé en octobre 2013.

Ces contrats d’épargne alternatifs ont été étudiés et certifiés conforme à la Charia par les shuyukhs du Charia Board du CIFIE (Comité Indépendant de Finance Islamique en Europe), et ils sont soumis à un audit charia régulier afin de s’assurer de la continuité du respect dans le temps des principes et de la charte charia initiale ainsi que du cercle d’investissement émis.

Nous espérons que d’autres initiatives françaises émergent pour répondre à une demande importante, car la France est le pays où se trouve le plus grand nombre de musulmans en Europe occidentale et la religion musulmane est la deuxième religion du pays.

 
Poster un commentaire

Publié par le août 25, 2014 dans France

 

Mots-clés : , , , , , , , , ,

RIBH 1er portail pour la finance islamique depuis 7 ans

classement-sites-finance-islamique-alexa

Classement Alexa des principaux sites francophones de finance islamique

  • RIBH célèbre aujourd’hui sa 7ème année au service de la finance islamique.
  • Le classement Alexa, référence mondiale de la mesure d’audience sur Internet, confirme le leadership de RIBH, le Journal de la finance islamique.
  • Ce classement est basé sur une pondération du nombre de visiteurs et du nombre de pages vues au cours des six derniers mois.

A sa création le 17 juin 2007, RIBH – le Journal de la finance islamique fut le premier portail d’information francophone consacré à la finance se référant à l’éthique musulmane. RIBH a adopté le format blog pour une meilleure interactivité avec ses lecteurs.

Au début, la rareté des articles en français consacrés à la finance islamique nécessita un gros effort de recherche pour dénicher une information pertinente, et la traduction de textes anglais ou arabes était souvent nécessaire. Le monde était alors loin de se douter que l’année 2008 allait connaître une crise financière sans précédent dont la finance islamique allait sortir non seulement indemne, mais renforcée et conquérante. Suite à cette mutation, le foisonnement d’articles, de thèses, de mémoires et de communiqués de presse imposa une révision de l’approche éditoriale pour garder une vision cohérente des objectifs et des moyens.

La crise financière ayant mis sur le devant de la scène internationale une finance Charia compatible dont l’objectif n’est pas de maximiser le profit mais de maximiser la justice des transactions, l’une des principales missions dévolue aux sites d’information fut de contribuer à banaliser des instruments jusque là connus des seuls spécialistes, tels que les Sukuk, la Mourabaha, la Moucharaka et autre Moudharaba.

Le terrain n’était pas totalement vierge puisque des militants de la première heure, auxquels il convient de rendre hommage, avaient déjà contribué à l’instauration d’un cadre de réflexion sur la finance islamique dite « moderne », en s’activant soit dans les domaines du conseil et de l’enseignement universitaire, soit dans le cadre associatif comme au Maroc, dès 1987 au niveau de l’Association Marocaine d’Études et Recherches en Économie Islamique – ASMECI, ou en France, depuis 2004 au sein de l’AIDIMM – Association d’Innovation pour le Développement économique et IMMobilier, groupe de réflexion sur la finance islamique.

Exprimant cet engouement universel pour la finance conforme à la Charia, les sites spécialisés se sont multipliés et aujourd’hui, 7 ans après sa création, RIBH assume son rôle de référence des sites francophones dédiés à la finance islamique et continue d’être le plus consulté au Maghreb, en France et dans le monde.

Merci à tous nos lecteurs.

RIBH

 
Un commentaire

Publié par le juin 17, 2014 dans finance islamique

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,

Finance islamique : la Société Générale émet un Sukuk noté AAA

societe-generale-finance-islamique-sukuk

Le Sukuk d’un montant de US$ 300 millions sera émis en Malaisie par Societe Generale Bank and Trust (SGBT) filiale private banking de la Société Générale basée au Luxembourg. Le Sukuk est destiné à diversifier les sources de financement de la Société Générale en vue notamment de l’acquisition d’actifs à Dubaï.

L’agence de notation malaise RAM a assigné la note AAA/Stable au Sukuk multi-devises proposé. Pour cette émission la Société Générale est conseillée par la banque islamique Hong Leong Islamic Bank Berhad (HLISB).

L’émission Charia compatible prévoit la création par SGBT d’un SPV (special purpose vehicle) dénommé ALEF II SA. La structuration du Sukuk repose sur des contrats back-to-back avec les filiales de la Société Générale : SGBT (le débiteur) et ALEF (l’émetteur). SGBT représente la contrepartie immédiate du Sukuk, néanmoins les termes de l’émission prévoient également la possibilité pour les souscripteurs de recourir en dernier ressort à la maison mère de la Société Générale en France.

RIBH

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 15, 2014 dans France, International

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Conférence à Paris sur la banque islamique et la problématique de l’épargne des musulmans

conférence

  • Une banque islamique est-elle possible sans l’épargne de la clientèle ?
  • Comment concilier les besoins de financement et de l’épargne ?
  • Qu’est ce qu’un produit d’épargne ou de placement islamique ?
  • Quelle offre possible pour la clientèle française ?

Pour répondre à toutes ces questions, AIDIMM vous convie à une nouvelle conférence sur la « Banque islamique et la problématique de l’épargne des musulmans » le samedi 21 juin 2014 à l’Université Paris 8, Saint-Denis de 14h à 18h.

La conférence sera marquée par la participation de deux invités exceptionnels venus spécialement du Royaume-Uni :

• Sonia NSIR, Senior Associate Manager chez Qatar Islamic Bank Europe, l’une des plus importante banque islamique au Royaume-Uni
• Ali VINIA, directeur chez Islamic Bank of Britain depuis 8 ans, la première banque 100% islamique et 100% européenne

et des spécialistes français connus :

• Pr Mohamed Bechir OULD SASS, membre de Sharia Board et enseignant à l’université de Strasbourg
• Kacem IBN ABDELJALIL, directeur adjoint Marketing & Développement chez Chaabi Bank
• Jeanette ALILOU, avocat au barreau de Paris, Présidente d’AIDIMM
• Boubkeur AJDIR, directeur pays francophones chez IFAAS GROUP, co-fondateur d’AIDIMM

L’inscription préalable est obligatoire.

RIBH

Information pratique et inscription

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 11, 2014 dans France

 

Mots-clés : , , , , , ,

La Banque Zitouna sera au Salon de l’Immobilier Tunisien à Paris SITAP 2014

banque-zitouna-sitap-2014-paris

La Banque Zitouna sera présente au SITAP 2014 du 6 au 9 Juin à l’Espace Champerret Paris 17ème.

La Banque Zitouna participe à cet évènement pour la deuxième année consécutive et proposera ses offres de financement pour l’acquisition de logement ainsi que ses autres produits de finance islamique.

Avec la participation de l’équipe marketing, l’équipe risque et l’équipe réseau d’agences, les représentants de la banque offrent aux visiteurs les services d’une agence bancaire sur place par : le conseil, l’ouverture instantanée de comptes, la simulation de financement, la réception de dossier de financement ainsi que la délivrance d’accord de principe.

En 2013, le stand de la banque avait connu une forte affluence et la banque avait financé près du tiers des ventes de logements effectuées durant le salon.

banque-zitouna-sitap

Photos du SITAP 2013

 
Un commentaire

Publié par le mai 29, 2014 dans Tunisie

 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Bpifrance s’intéresse à la finance islamique en France et propose un stage d’analyste financier

siège-bpifrance

Siège Bpifrance à Maisons-Alfort

Banque publique d’investissement, Bpifrance est née du regroupement d’OSEO, CDC Entreprises, FSI et FSI Régions. Ses deux actionnaires sont l’Etat et la Caisse des Dépôts. Au service du développement des entreprises et des territoires, Bpifrance accompagne les entreprises, de l’amorçage jusqu’à la cotation en bourse, du crédit aux fonds propres.

Bpifrance propose dans chaque région des solutions de financement adaptées à chaque étape de la vie des entreprises pour soutenir leur croissance et leur compétitivité :

  • Le financement d’investissement de court, moyen et long terme en partenariat avec les banques,
  • La garantie des concours financiers accordés par les banques
  • Les aides à innovation
  • Les interventions en fonds propres
  • L’accompagnement à l’export

La Direction des Capitaux et du Bilan de Bpifrance Financement recherche pour son Domaine des Opérations Structurées un(e) Stagiaire Analyste Financier et structuration de fond.

Le poste : Analyste Risques Financiers

Votre mission

  • Analyse financière et rédaction de synthèse d’entreprises
  • Participation à la structuration d’un fonds de dette
  • Etude d’opportunités pour Bpifrance dans le domaine de la finance islamique
  • Analyse de projets innovants en faveur de la désintermédiation financière
  • Veille sur le marché du financement des PME en France

Votre formation

  • Master ESC/ Ingénieur grandes écoles avec une spécialisation financière
  • Connaissance des concepts de base en finance d’entreprise (analyse financière) et de comptabilité
  • Connaissance solide de la comptabilité d’entreprise et des notions de base de finance
  • Une expérience en analyse crédit est un plus
  • Utilisation avancée du pack Office notamment Word, Excel, Powerpoint

Votre profil :

  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Capacité d’adaptation
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Sens de la confidentialité
  • Dynamisme
  • Respect des délais
  • Ouverture d’esprit

Durée stage : Juin – septembre 2014
Indemnités : 1000 € brut mensuel

Lieu du stage : Maisons-Alfort, Île-de-France – France

Bpifrance Plaquette Corporate 2014

Plaquette Corporate 2014

 
Poster un commentaire

Publié par le mai 25, 2014 dans France

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

My Commerce Halal, un site français pour la cession de fonds de commerce

 My Commerce Halal

My Commerce Halal est un aggrégateur d’annonces qui centralise les offres de cession de fonds de commerce halal.

La plateforme My Commerce Halal facilite l’identification d’opportunités d’investissement dans le business du halal en France. En améliorant la visibilité des commerces halal à céder, My Commerce Halal entend booster les transactions de cession et d’acquisition de fonds de commerces dans ce secteur d’activité.

Le site My Commerce Halal propose aux promoteurs et aux investisseurs une sélection de fonds de commerce à vendre : restaurants, sandwicheries, boucheries, charcuteries, magasins d’alimentation générale halal, etc.

Le référencement des offres de cession de fonds de commerce sur My Commerce Halal et leur consultation sont gratuits.

RIBH

 
Poster un commentaire

Publié par le mai 21, 2014 dans halal

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 807 autres abonnés